172 - Les mondes d'Ewilan 2 audioPrésentation de l'éditeur

À Gwendalavir, Ewilan se prépare à partir pour Valingaï afin de rendre Illian à sa famille et retrouver les siens. Avec Liven, apprenti dessinateur, elle découvre qu’une méduse aux tentacules mortels tente de bloquer l’accès à l’Imagination. Mais peu à peu, un mal sourd infecte son organisme. Soutenue par Salim et Ellana, elle parvient cependant aux confins de l’Empire devant l’œil d’Otolep. Ce lac mythique la délivrera-t-il du parasite mortel qui lui a été inoculé à l’Institution ?

Dans cette deuxième trilogie, Ewilan est plus déterminée que jamais à défendre ses proches et le pouvoir du Dessin. Pierre Bottero nous entraîne à ses côtés dans une nouvelle aventure haletante.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Pierre Bottero (1964-2009) a longtemps exercé le métier d’instituteur. Grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l’Imagination et des Mots, il a toujours rêvé d’univers différents, de dragons et de magie, rêve qu’il a su concrétiser dans ses livres.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Partenariat du blog


#Partenariat
#Audiolib

CD
Editeur : Audiolib (12 septembre 2018)
Collection : Jeunesse
Langue : Français
ISBN-10: 2367627371
ISBN-13: 978-2367627373
Dimensions du produit: 13,8 x 0,7 x 19 cm
Prix : 15.50€

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Dans cette deuxième trilogie concernant Ewilan, que je découvre encore et toujours grâce à Audiolib en version audio, c’est un tout nouveau contexte plus sombre et plus adulte qui nous emporte.

Kelly Marot, la narratrice fait passer un panel étendu d’émotions dans ses paroles. Et les émotions ce tome n’en manque pas. Douleur de la trahison, de la perte d’un être cher, physique aussi et morale. Nos amis vont en passer par des rebondissements corsés et sombres. Cette deuxième partie des mondes d’Ewilan est beaucoup plus dure que la quête d’Ewilan. La jeune fille souffre dans sa chair et dans son âme. Et c’est là encore que l’on apprécie tout le talent de narratrice de Kelly Marot. Là où la lecture seule m’aurait bien entendu émue, le duo récit et voix donne encore plus de force aux troubles du lecteur. Il exacerbe les ressentis et rend parfois douloureux l’écoute de ses sentiments purs et malheureux.


On se prend à rêver d’un thé chaud et d’un plaid devant la cheminée pour s’entourer d’un cocon de douceur. Car la traversée des terres de Gwendalavir vers le pays d’Ilian, Valingaï, n’est pas de tout repos. Les combats sont présents, les rebondissements aussi. On se prend à en vouloir à Pierre Bottero de leur faire subir tout cela. Toute cette horreur, cette peine.


Et la présence de cet être dans les spires qui semble les envahir et apporter un danger encore méconnu créé son lot de suspens et d’interrogations. Quand son existence donne au mot Amour un sens de danger et d’avenir sombre il y a de quoi frémir.

C’est donc encore et toujours un coup de cœur que cette série et je remercie les éditions Audiolib pour la qualité de leurs narrateurs qui rendent vivants les romans déjà magiques d’auteurs comme Pierre Bottero.