Les passions d'Aely

22 avril 2019

McFall, Claire - Le passeur d'ombres

 

055 - Le passeur d'ombres

Présentation de l'éditeur

L'amour sera-t-il plus fort que la mort ?

Dylan est saine et sauve. Elle a échappé de justesse à un terrible accident. Du moins, c'est ce qu'elle croit. Car le paysage désolé qui l'entoure n'a plus rien de l'Écosse. C'est une plaine dévastée hantée par des esprits. Et le garçon qui l'y attend n'a rien d'ordinaire. Il s'agit de Tristan, le Passeur chargé de l'amener dans l'au-delà. Mais cette fois, tout est différent. Car cette fois, Tristan brise le plus sacré des interdits. Il tombe amoureux. Et cette transgression pourrait bien lui coûter son âme... ou celle de Dylan.

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Après avoir conquis la Chine, la saga du Passeur d'ombres s'attaque au grand écran où elle sera prochainement adaptée par Legendary Entertainment.


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#partenariat
#MichelLafon

055 - Le passeur d'ombres
Michel LAFON - LE PASSEUR D'OMBRES, Claire McFall
Broché: 313 pages
diteur : Michel Lafon (14 mars 2019)
Langue : Français
ISBN-10: 2749937051
ISBN-13: 978-2749937052
Dimensions du produit: 14 x 2,5 x 22 cm
ASIN: B07PQVP4D5
Prix : Broché : 17.95 € - Numérique : 11.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

J’aime beaucoup les histoires d’âmes, de passeurs, d’au-delà. Chaque auteur a sa propre vision dans les romans de ce genre de ce moment où nous quittons la vie et de ce qui s’ensuit après.

Claire McFall va nous présenter ainsi sa propre conception agrémentée d’un élément « perturbateur ». Ou en bref, « quand l’amour s’en mêle, le principal est-il sa mission ou cet amour ? ».

Ici Claire McFall nous amène à suivre Dylan, une jeune femme de 15 ans, un peu rebelle dans son cœur mais surtout effacée avec ses camarades pour ne pas être la cible des moqueries et des quolibets. L’adolescence est un âge difficile pour certains et Dylan en fait partie car elle ne se sent pas de rentrer dans un moule prédéfini d’adolescente écervelée et gloussante. Du coup, elle est à l’écart de par son propre choix mais aussi les rejets des autres quand ils ne la briment pas.

Un événement inattendu va se présenter à elle et l’amener à quitter sa ville le temps d’un weekend pour Aberdeen. Une retrouvaille importante pour elle va avoir lieu.

Ce qu’elle ne sait pas encore c’est que celui qu’elle va rencontrer n’est pas celui qui était prévu et que de là tout son avenir va en être chamboulé.

La rencontre improbable entre Dylan et Tristan dans ce lieu tout aussi incertain est l’occasion de découvrir la jeune fille sous un angle différent. Même si elle n’est pas fière face au garçon, elle le suit tout de même avec confiance et comme un sentiment d’obligation.

Mais contrairement à certains elle va se poser beaucoup de questions et obliger Tristan à y répondre. En cela elle diffère des autres qu’il a précédemment accompagnés. Mais elle n’est pas non plus pareille car ses questions ne concerneront pas seulement son nouveau quotidien. Elle veut comprendre : ce qu’elle fait là, ce qu’il fait là lui aussi, en quoi ils interagissent l’un l’autre ou non.

Sous couvert d’âmes, de passeurs et de démons, l’auteur va nous faire réagir au-delà des apparences. Car si elles sont souvent trompeuses dans la vraie vie c’est peu différent là-bas. Dylan va ainsi, de par sa curiosité, son grand cœur et une maturité surprenante face à cette nouvelle situation pour elle, faire réagir celui qui n’est habituellement qu’un accompagnant.

La première partie de ce roman m’a emportée sur un long fleuve tranquille. La lecture en était agréable et le récit intéressant sans toutefois me donner des palpitations.

J’ai ainsi beaucoup aimé la façon de faire de l’auteure. Avec une plume légère mais qui sait aussi mettre de la profondeur quand il le faut, Claire McFall nous entraine dans son univers. Elle nous donne une image de l’après-vie surprenante et que j’ai apprécié découvrir par les yeux de Dylan. Car justement c’est par ses yeux que nous verrons les choses. Même Tristan, habitué des lieux et de sa mission va s’apercevoir que son regard change à côtoyer cette jeune fille pas comme les autres.

Le synopsis ne nous laisse pas beaucoup de suspense quant à une éventuelle romance, ce qui fait que nous attendons patiemment et attentivement l’auteure au tournant pour voir la façon dont elle va l’enclencher mais surtout la rendre attrayante et poignante pour le lecteur.

Et puis il y a les interdits ! Ceux qui n’ont jamais posé de problème à Tristan … jusqu’à ce jour.

C’est pourtant la seconde partie qui m’a forcée à revoir un jugement sympa mais sans plus sur cette lecture.

Dylan pour une raison que vous découvrirez a changé. Elle s’est prise en main et a décidé des choses vraiment surprenantes. Elle a fait aussi des découvertes vraiment intéressantes qui donnent une vision manichéenne de l’après. En cela elle va changer totalement le rythme de ce récit. Il devient alors plus tendu, plus conflictuel. J’ai enfin ressenti autre chose qu’un simple bonheur de m’immerger dans ma lecture. La situation a réveillé le lecteur passif que j’étais pour me forcer à plonger plus profond dans son récit. Et je me suis régalée jusqu’à la dernière page qui nous laisse un sentiment entre ombre et lumière et une question ?

Où nous emmène l’auteure ? Mais quelque que soit le chemin, je vous assure d’ores et déjà que je le suivrai avec enthousiasme.

Posté par lespassionsdaely à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 avril 2019

de Vailly,Corinne - Dans la peau du mal

050 - Dans la peau du mal

Présentation de l'éditeur

Édimbourg, Écosse, 1838.
Braconnant dans les collines d'Édimbourg, des enfants découvrent plusieurs mini-cercueils.

Ces sarcophages sont peut-être liés à des événements survenus dix ans plus tôt, alors que deux tueurs en série sévissaient dans les rues mal famées de la « Vieille Enfumée ».

Y a-t-il un lien avec LE fameux livre que le professeur Rothstone recherche jusque dans la boutique tenue par Niamh et son frère handicapé, Fingal Angus ? Et d'où sortent ces Grim Reapers, chevauchant leurs engins à vapeur, qui terrorisent la population ?

Fingal, Niamh et son fiancé, le détective Mael Cullium, seront pris dans un tourbillon d'événements où spiritisme, machines à vapeur et êtres violents se côtoient.

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Française, arrivée au Québec à 14 ans, Corinne de Vailly est un auteur jeunesse reconnu Outre-Atlantique.

Journaliste puis auteur de comédies musicales, parolière pour les productions Disney et divers artistes québécois, elle dirige l'équipe éditoriale de l'émission jeunesse Le Petit Journal, pour laquelle elle remporte plusieurs prix.

Elle publie son premier livre jeunesse en 1993, Miss Catastrophe (pour les 4-6 ans) aux Éditions du Raton-Laveur. Suivent plusieurs romans ainsi qu’une série fantasy à succès Celtina (Éd. Les Intouchables). Les droits cinéma de son épopée Mélusine et Philémon sont actuellement sous option avec Starlight Pictures (Hollywood, 2014).

Elle écrit également des romans policiers pour adultes avec le journaliste Normand Lester.


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#partenariat
#SimplementPro

 

050 - Dans la peau du mal
DANS LA PEAU DU MAL - Corinne De Vailly
Broché: 246 pages
Editeur : Editions du 38 (27 mars 2019)
Collection : Steampunk
Langue : Français
ISBN-10:
ISBN-13: 978-
Dimensions du produit: cm
ASIN: B07PQVP4D5
Prix : Broché :. € - Numérique : 5.99€

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Vous connaissez ma passion pour le genre Steampunk. De même, vous savez que j’aime beaucoup ce que font les éditions du 38 depuis que je suis tombée dedans avec les écrits de Gilles Milo-Vacéri, Alex Nicol, Olivier Saraja ou encore Sophie Moulay et j’en oublie.

Avec cette nouvelle collection qui s’ouvre j’ai voulu découvrir et j’en remercie Anita Berchenko pour sa confiance leurs nouveaux récits et surtout cette auteure que je ne connais pas encore.

Même si je me suis sentie un peu perdue au départ, du fait de plusieurs histoires qui semblaient décousues et sans lien sauf l’époque, les événements ont vite fait de me montrer où je me fourvoyais.
Ce n’était qu’un voyage dans le passé afin de mieux nous situer ensuite les faits à venir. Et leur noirceur d’encre.
Alors ne faites pas comme moi, regarder bien la chronologie en début de chapitre, cela vous évitera ce petit écueil ;)

Niamh et son frère Fingal ont repris la boutique de leur père après son décès. Vendeurs de bric et de broc, Fingal est aussi réputé pour la façon dont il transforme des animaux morts en automate quasi réaliste. Car il utilise la taxidermie en plus de son talent mécanique pour leur rendre leur aspect d’avant.

Nos deux jeunes gens vivent à Edimbourg où il y a quelques années sévissait en ville un tueur aux actes particulièrement infâmes. Il tuait et prélevait sur ses victimes une bande de peau sur leur abdomen. Peu le savent mais ces cadavres ont un lien commun. Hélas la police n’en a pas connaissance et l’enquête piétine. Un seule élément était assuré, un gang terrorisait les bas quartiers à cette époque et pourrait être à l'orifine des meurtres. Mais pour quelles raisons?

Nous allons ainsi suivre en parallèle encore mais cette fois avec des liens communs l’enquête sur des actes commis par le gang des Grim Reapers et la vie de ces deux jeunes gens.

Niamh n’est autre que la fiancée d’un des enquêteurs, Mael Cullium.De plus, la découverte de petits sarcophages dans des terrils et apportés à Fingal semblent intéresser du monde et entourer de danger la fratrie.Rajoutons à cela un homme secret à la recherche DU livre et vous aurez une ambiance sombre et un tantinet violente.

Un fois mon début chaotique appréhendé, je me suis plongée dans cet Edimbourg de vapeur et de rouages avec un plaisir de plus en plus grandissant. Le frère et la sœur sont des personnages vraiment intéressants de par leur nature intelligente, leur force mais surtout leur fragilité. J’ai ainsi pu découvrir des détails de la couverture qui ne m’avaient pas sauté aux yeux de prime abord grâce à cette lecture.

Couverture qui pourtant m’avait interpellée de suite par tout ce qu’elle représente de mon genre préféré : le steampunk.

A certain moment, le lecteur croit comprendre d'avance les ambitions de l'auteur, le futur du roman semble cousu de fil blanc. Mais que nenni! Même si des éléments vont se réaliser, Corinne de Vailly va sérieusement ébranler notre confiance en nous. Là où l'on attendait avec appréhension un ennemi, il s'avère que la surprise est grande d'en trouver un autre. 

C'est donc avec brio qu'elle va nous emmener vers l'épilogue dans une ambiance sombre et parfois lourde. Mais ce final ... nous laisse un goût d'acide sur la langue et quelque part …de peur. 

J'ai été franchement surprise de la manière dont elle nous a bluffés. Je m'attendais à beaucoup de chose mais certainement pas à cela. Et c'est ce qui fait que j'ai hâte de m'attaquer à son autre roman Steampunk en ma possession. Voir si elle saura là encore me surprendre et me faire frémir.

Posté par lespassionsdaely à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 avril 2019

Charrière,Véronique - Le petit ange de la nuit

Le-petit-ange-de-la-nuit

Présentation de l'éditeur

Pour ses douze ans, Liselle reçoit en cadeau de sa mère un journal intime. Elle va lui confier son plus grand secret. Tout commence dans la forêt magique de Brocéliande en Bretagne. Elle y rencontre un drôle de docteur. À partir de cet instant, des choses étranges vont se produire. Qui est donc cet homme ? Que lui veut-il ? Mais, désormais, la petite fille ne sera plus seule. Abbie va devenir une meilleure amie très spéciale…

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Passionnée par la lecture et les livres, Véronique a commencé à écrire vers l’âge de 8 ans tout naturellement pour mettre sur le papier ce qui lui trottait dans la tête. Baccalauréat en poche, elle rejoint le Ministère de la Défense et sa première unité, le 132ème Groupe Cynophile de l’Armée de Terre et le monde des cynos en octobre 1984, puis suivront deux autres postes au sein de la Marine Nationale et des Services Communs. Mère de trois enfants, sa vie professionnelle et familiale a laissé de côté ses écrits. Son amie et écrivain, Anne Feugnet l’a incitée à reprendre la plume. Les auteurs qu’elle aime sont d’horizons variés : Emile Zola, Agatha Christie, JK Rowling, Barbara Bradford Taylor, Virginia C. Andrews, Carlene Thompson.

L’univers qu’elle affectionne plus particulièrement est le policier où se mêlent enquête et relationnel entre les principaux personnages.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#EvidenceEditions

 

Le petit ange de la nuit - Evidence Boutique

Le petit ange de la nuit de Véronique Charrière publié dans la Collection Farfadet chez Evidence Editions

https://www.evidence-boutique.com

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Avec ce service presse je vais vous présenter l’un des titres des Éditions Evidence avec qui je vais peut-être entrer en partenariat prochainement.

J’ai voulu découvrir ce roman jeunesse assez court mais empli de magie. De plus, il est comme plusieurs autres titres de la collection farfadet adapté aux lecteurs dys ce qui est une chose remarquable et que je salue vigoureusement.
Souvent ce sont justement les nouvelles ou romans courts qui nous permettent de bien apprécier la plume d’un auteur. Car il leur faut y mettre tout leur cœur en beaucoup moins de lignes. Et créer une ambiance et un univers réel tout en nous lançant dans une nouvelle aventure n’est pas chose facile.
Veronique a réussi son contrat ici. En nous emmenant découvrir le secret de Liselle, elle a, a la fois, mêler le réel à la magie et aux superstitions.
Liselle a reçu pour ses 12 ans un journal intime. Elle en est ravie et fière car cela fait quelques années qu’elle possède un secret dont elle aimerait parler. Mais comme tous les secrets celui-ci ne peut être divulguer à n’importe qui.
Teddy, son journal intime va ainsi lui permettre de s’épancher et de nous emmener dans une aventure magique et pleine de bonnes ondes.
Liselle va régulièrement chez sa grand mère près de Broceliande. Lieu emblématique s’il en est au pays des fées et des magiciens.
C’est la bas qu’elle fera une rencontre particulière qui changera sa vie et ses nuits.
Liselle va ainsi grâce à la magie combattre le mal mais aussi donner de la joie.
Ce petit roman donne un ton juste aux bonnes actions. Certains événements semblent faciles mais n’oublions pas qu’avec la magie tout est différent. Et puis cette lecture est pour les 7/10 ans. Ils ont besoin de rêves, de héros et de méchants. Ici tout y est. Du coup je me suis régalée et l’ai lu à mes filles en histoire du soir. Elles ont beaucoup aimé aussi et veulent aller visiter Broceliande pour y croiser les fées ou Merlin.
Quand un récit pour enfants apporte du rêve et de la magie dans la vraie vie alors je considère qu’il a gagné ses galons de très bonnes lectures.
Et vous? Viendrez vous aussi découvrir le secret magique de Liselle?

Posté par lespassionsdaely à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Verne,Jules - voyage au centre de la terre - Enregistrement historique de 1955 par Jean Desailly

Voyage au centre de la terre

Présentation de l'éditeur

 

Ayant découvert un manuscrit runique ancien, un savant, son neveu et leur guide entreprennent un voyage vers le centre de la Terre en y entrant par un volcan islandais éteint, le Sneffels (c'est-à-dire le Snæfellsjökull).

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Ce roman "extraordinaire" au sens premier du terme est l'un des premiers fleurons d'un genre promis à une grande réussite. Né en 1920, Jean Desailly, d'abord passionné par les Beaux-Arts se tourne vers le Théâtre. En 1942, il remporte le premier Prix du Conservatoire et entre rapidement à la Comédie Française. En même temps le Cinéma s'accapare sa silhouette et son talent... bientôt les maisons de disque le réclament.

En 1955, Desailly qui incarne le flegme et l'élégance, avait été remarqué par Sacha Guitry ( Si Versailles m'était conté) et jouait aux côtés de Gérard Philippe et Michèle Morgan dans Les grandes manœuvres, lit le Voyage au centre de la Terre. Sa diction impétueuse emporte l'auditeur au centre de la terre et persuade que ce voyage en rêve pourrait bien être réalité.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#AudibleStudios

 

Voyage au centre de la terre
Voyage au centre de la terre lu par Jean Desailly
Livres audio Audible
Durée : 2 heures et 46 minutes
Type de programme : Livre audio
Version : Version coupée
Editeur : Frémeaux & Associés
Date de publication : 28 octobre 2015
Langue : Français, Français
ASIN: B01CUWM9P4
Prix : Audio : 23.95€

~~~~~~~~~~
Mon avis:

J'adore les livres audio, ils me permettent l'évasion dans les corvées ménagères :). Et cela fait des années que j'ai envie de lire ou relire du Jules Verne. 

Audible en propose plusieurs alors un peu par sécurité j'ai décidé d'en choisir un que je connais déjà. La "petite" prise de risque vient de la version et surtout du fait qu’il s’agit là d’une version coupée.

Voyage au centre de la terre a tenu sa promesse. Autant la plume de Jules Verne a été égale à elle-même, autant la version audio de Jean Desailly datant de 1955 n'a rien à envier aux narrations modernes. Connaissant déjà le roman, je n’ai même pas été gênée par les coupures occasionnées au texte. Il est toujours aussi fluide et attractif et l’action ne semble rien perdre aux absences.

J'ai ainsi suivi l'enthousiasme du Pr Lidenbrock dans sa poursuite d' Arne Saknussemm dans le ventre de la terre. Mais aussi les doutes, les peurs et autres sentiments de son neveu Axel. 

Jean Desailly a su placer dans ses intonations les différentes émotions ressenties par nos héros. Je n'ai écouté que peu de livre audio lu par un homme pourtant j'y ai trouvé ici le même plaisir que lorsque que plus jeune j'ai vu à la télévision le film de Henry Levin sorti en 1959. 

L'aventure est au rendez-vous. L'émotion aussi. On s'y sent transporté par la narration et par le récit. Je savais que je ne serais pas déçue par ce grand auteur mais l'écouter lui a donné de la profondeur et je ne parle pas seulement des lieues parcourues sous la surface de la terre. Plonger au coeur de l'aventure, suivre nos explorateurs dans les méandres du volcan Sneffels aété été sous la narraion de Mr Desailly une aventure mémorable et fidèle au roman.

Si vous ne connaissez pas encore mais souhaitez vous y plonger pour quelques heures ce roman est pour vous. Et le centre de la terre vous y attend de pied ferme.

Posté par lespassionsdaely à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Holmberg, Charlie N. - The paper magician -1 lu par Lila Tamazit

048 - The Paper Magician audio

Présentation de l'éditeur

C'est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l'école Tagis Praff, elle se voit contrainte d'embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu'elle sera liée au papier, matériau qu'elle dédaigne, elle sait que c'est pour le restant de sa vie. Dès le début de son apprentissage chez l'excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu'elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l'avenir... Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite.

Une Exciseuse - pratiquant la magie noire liée à l'élément de chair - attaque le magicien et lui arrache le cœur avant de s'enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l'horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du cœur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Née à Salt Lake City, Charlie a grandi avec la série Star Trek, de même que ses trois sœurs, également affublées de prénoms de garçons. En plus d’écrire des romans de fantasy, elle est aussi éditrice à son compte. Elle est diplômée de l'université Brigham Young, joue du ukulélé, possède des tas de lunettes (beaucoup trop) et espère un jour avoir un chien. The Paper Magician est son premier roman ainsi que le premier opus d’une série débordante d'imagination, qui explore l’univers de magiciens animant des matériaux fabriqués par l’homme. Elle vit avec sa famille dans l’Utah.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#AudibleStudios

 

048 - The Paper Magician audio
The paper magician lu par Lila Tamazit
Livres audio Audible
Durée : 6 heures et 42 minutes
Type de programme : Livre audio
Version : Version intégrale
Editeur : Audible Studios
Date de publication : 23 mars 2017
Langue : Français, Français
ASIN: Prix : Broché : 9.99€ - Ebook : 4.99€ - Audio :12.95€

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Voici une trilogie que j’ai décidé de découvrir en audio. Du moins pour le tome 1 déjà.
Et j’avoue que j’ai passé un très bon moment.

Malgré les avis plutôt mitigés rencontrés, je me suis rendue compte que leurs reproches ne transparaissaient pas en version écoutée.

La narratrice, Lila Tamazit, m’a emmenée rapidement à la suite de Ceony Twill. Cette jeune femme a fait des études de magie à Tagis Praff, école particulièrement renommée .Sortie major de sa promo, elle aurait du, par principe, pouvoir choisir le matériau avec lequel travailler. Son rêve de ciseler le métal semble donc très proche. Mais ses bons résultats et surtout une pénurie de plieur ne lui ont pas laissé le choix. Elle embrassera la magie du papier.

C’est donc le cœur lourd qu’elle se rend chez son futur maître d’apprentissage le magicien Emery Thane.

C’est ainsi que l’on en apprend déjà un peu sur ce nouvel univers. Les différentes catégories de magiciens, la façon dont ils sont considérés, les conséquences de choisir une matière ou de décider de s’en éloigner.
Ceony est une jeune femme énergique. Elle n’a pas la langue dans sa poche et a parfois du mal à retenir quelques phrases abruptes ou trop franches. On le ressent bien dans la diction de Lila Tamazit. Sa voix est alors plus énergique, plus tapante.Elle s’imprègne de cette personnalité pour nous emporter dans le récit. De plus Magicien Thane est lui aussi un personnage assez atypique. Déjà car il fait partie du cercle restreint des plieurs mais aussi pour certaines de ses réactions. Ceony ne tardera pas à le trouver bizarre et excentrique.

En la suivant dans sa formation le lecteur découvre tout comme elle la valeur de celle-ci. Ces possibilités et ces options.
Mais en pénétrant dans le monde de magicien Thane nous allons aussi avoir droit à ses zones d’ombre. Et cela va amener une quête bien particulière à Ceony qui va la pousser à se découvrir elle-même.
Mais aussi à plonger le lecteur au cœur même de ce magicien surprenant.
La manipulation narrative de Lila Tamazit va amplifier certains passages dramatiques mais aussi mettre des images dans cette magie du papier que l’on découvre.
Même si je me suis parfois demandée ou tout cela nous menait je ne me suis ennuyée à aucun moment et j’ai très envie d’en découvrir la suite. Je me suis attachée à Ceony et à Aneth son petit chien très particulier.
Merci Audible studios pour cette découverte qui ne m’avait pas tenté en version papier. Comme quoi parfois un bon support change toute la donne.

Posté par lespassionsdaely à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 avril 2019

Gras,Stephanie - Mnemosyne la saga -2 La chute d'Atlantys

041 - Mnemosyne -2

Présentation de l'éditeur

 Cinq mille ans ont passés, sur Atlantys, la migration est en route. C'est alors qu'une étrange mission conduit la Confrérie de Sahiane sur l'énigmatique Tercera. Les souverains de tercera leurs confieront de lourds secrets et la tâche de retrouver Shambala. La cité originelle d'où sont parties les quatre lignées royales de l'ancien empire, car là-bas se trouve la raison de la création de la confrérie. De nouveaux défis et de sombres événements les attendent.

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

 Auteure française née le 18 juillet 1986 à Carcassonne. Passionnée depuis son enfance par la mythologie et l'archéologie elle a commencé à écrire à l'âge de 15 ans la saga Mnémosyne en mélangeant ses deux passions à la fantaisie de ses rêves.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#StephanieGras

Broché: 420 pages
Editeur : Independently published (24 décembre 2018)
Collection : Mnémosyne
Langue : Français
ISBN-10: 1792629532
ISBN-13: 978-1792629532
Dimensions du produit: 15,2 x 2,7 x 22,9 cm
Prix : Broché : 15€ - Ebook : 3.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Il y a quelques temps de cela je découvrais la plume de Stéphanie Gras avec son tome 1 la confrérie des étoiles. Pas totalement convaincue dès les premiers chapitres, elle avait su évoluer rapidement vers un style qui m’accrochait plus et qui m’avait mené au terme du roman en peu de temps et avec enthousiasme.
J’ai donc voulu retrouver avec joie, excitation et beaucoup de curiosité notre jeune confrérie dans la suite de leur périple.

Quel surprise déjà de me retrouver au début avec ce décalage temporel !
5000 ans ce n’est pas rien. Mes jeunes héros si attachants se retrouvaient alors être eux-mêmes et d’autres à la fois après de nombreuses réincarnations et expériences. J’avoue m’être cependant plutôt bien faite à l’idée grâce à la plume fluide et passionnante de l’auteure.

Retrouver Sahiane et les autres a été un vrai bonheur quelque peu mitigé parfois par son sadisme d’auteure à leur égard. Car nos huit jeunes héros ne sont pas épargnés cette fois encore. Conflits, complots, secrets et trahison sont au rendez-vous.

J’ai adoré les suivre, voir évoluer cette incarnation d’eux et en apprendre avec eux plus sur leur rôle et leur destin. À force de les accompagner et malgré les indications on oublie leur âge réel face à leur destin.
On a même l’impression qu’ils sont intemporels. Cela ne les en rend bizarrement que plus attachant de voir qu’ils gardent tous quelque chose de ceux que nous avons suivi au tome précédent.

Sahiane est toujours aussi impulsive et impatiente, Angal sait la contenir mais aussi être un soutien pour elle.

Drake ou Sicks sont toujours aussi énervants mais ils apportent aussi de l’humour.

Les autres m’ont moins marquée mais leur présence reste un atout de par leur personnalité respective. Chacun a acquis de l’expérience, de la maturité dans ses pouvoirs et leur complémentarité à tous est devenue quasi instinctive.

Chaque épreuve passée va les voir parfois se heurter les uns aux autres mais sans casser jamais ce lien qui les unit.

J’ai un peu de nostalgie à les laisser ainsi face à cette fin qui n’en est pas réellement une.
Quelques questions sont toujours en suspend. J’espère donc que l’auteure nous concocte un tome 3 pour apporter des réponses mais surtout me permettre de les retrouver.

Posté par lespassionsdaely à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Brussolo,Serge - L'Agence 13 - Le chat aux yeux jaunes

109 - agence-13,-tome-3---le-chat-aux-yeux-jaunes-383732-264-432

Présentation de l'éditeur

 Dans les années 60, l'actrice Peggy McFloyd a connu un succès planétaire grâce à la série télévisée « First Lady ». Aujourd'hui riche et âgée, elle s'est reconvertie dans l'action caritative en érigeant sur sa propriété une maison de retraite où elle accueille ses vieux camarades de scène. Il semblerait toutefois que depuis quelque temps, ce petit paradis soit le théâtre d'événements aussi étranges qu'inquiétants. Qui connaît la vérité sur « First Lady », cette série réputée « maudite » depuis que certains de ses acteurs ont disparu dans des conditions brutales ? Le chat empaillé aux yeux jaunes, qui trône comme une idole énigmatique sur la cheminée de l'actrice, peut-être ? Un chat qui fut l'instigateur d'un crime dont Mickie Katz – missionnée par l'Agence 13 pour redécorer les appartements très spéciaux de l'actrice – découvrira les arcanes avec effroi...

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Né à Paris en 1951, Serge Brussolo écrit depuis son plus jeune âge. Ses premières tentatives de publication ont lieu dès sa douzième année... A sa sortie de faculté, après des études de lettres et de psychologie, il se lance dans la bataille de l'écriture, vivant dans des conditions précaires pour avoir le temps d'écrire ses premiers textes. Commence alors pour lui une formation à la manière des auteurs américains : métiers incongrus, hétéroclites, qui lui fourniront matière à l’étude des milieux les plus disparates. Il lui faudra attendre 1978 pour que sa première nouvelle paraisse, qui sera aussitôt saluée par la critique (notamment par Bernard Pivot alors animateur de l’émission Apostrophe). Funnyway (Editions Denoël) sera en effet couronnée par le Grand Prix de la science-fiction française devenu aujourd'hui le Grand Prix de l'imaginaire.

D'autres prix littéraires (onze ou douze à ce jour !) récompenseront ses nombreux romans fantastiques publiés dans les célèbres collections Présence du Futur et Anticipation, et qui conduiront la critique à voir en lui " le Stephen King français ". Qualificatif réducteur, car, pour Brussolo, le fantastique ou la science-fiction ne sont que des prétextes, des clefs permettant d'accéder à un univers psychanalytique où règnent le trouble, l'obscur, l'inavoué. Il se souciera d'ailleurs peu d'observer les règles du genre et s'appliquera plutôt à les pervertir systématiquement au grand scandale des puristes.

Il donnera à Présence du Futur (Denoël) ses plus grands textes hallucinés, littérature visionnaire bourgeonnant au carrefour du baroque et du surréalisme. Ne s'interdisant rien, osant tout, Brussolo deviendra l'auteur qui fait scandale dans un milieu où robots et soucoupes volantes tiennent lieu de pantoufles. Pendant dix ans, il allumera les controverses, la haine et l'adulation la plus absolue. Tantôt voué au bûcher, tantôt hissé sur un piédestal.

A la fin des années 80 il se détourne momentanément du genre pour s'attaquer à la littérature générale et au roman historique. Quoi qu'il soit difficile d'appliquer des étiquettes à ses romans, chacune de ses oeuvres se déplaçant sur plusieurs genres à la fois. Auteur polyphonique, Brussolo est un mutant réconciliant les extrêmes, un maître expert en mélanges, à la manière des auteurs sud-américains toujours attentifs aux arrière-plans du réel, aux mythologies et au fantastique quotidien. Il est important de rappeler que par ses origines il est en partie Brésilien, et qu'il a baigné dans un univers folklorique issu de la selva.

Le prix RTL-LIRE lui est décerné en 1995 pour La Moisson d'hiver. Son entrée dans la collection FOLIO prouve qu'il est tout à fait à l'aise dans l'analyse psychologique et le roman d'atmosphère. Pour certains critiques, Brussolo se situe dans la grande tradition des auteurs populaires comme Simenon ou Frédéric Dard.
Conteur doué d'une imagination surprenante et d'un époustouflant sens de l'intrigue, il s'épanouit dans la littérature criminelle et trouve son inspiration dans les aberrations sociologiques de nos sociétés. Il a reçu le Prix du Roman d'Aventures en 1994 pour Le Chien de minuit paru au Masque et son roman Conan Lord, carnets secrets d'un cambrioleur a été élu Masque de l'année 1995. Ses thrillers explorent le suspense sous toutes ses formes, conciliant roman noir et énigme classique, thriller international et machinations savantes.
Aujourd’hui, de retour dans la collection FOLIO-SF pour laquelle il écrit désormais des textes inédits, il est revenu à ses premières amours.
La Société des Gens de Lettres lui a décerné le prix Paul Féval pour l’ensemble de son œuvre.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture personnelle.

Broché: 288 pages
Editeur : Fleuve éditions (10 novembre 2011)
Langue : Français
ISBN-10: 2265094218
ISBN-13: 978-2265094215
Dimensions du produit: 14,1 x 2,7 x 22,6 cm
Prix : Broché : 13.92€ - Ebook : 10.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Micky Katz va cette fois encore se retrouver mêler à une histoire à moitié maléfique sur la base d’une simple mission de décoration.
Elle doit refaire l’intérieur d’une vieille actrice un peu loufoque et qui a décidé de rester vivre dans les années 60.
Avant de s’y rendre elle va se renseigner sur le personnage et ce sera le début d’une histoire à la trame complexe et terriblement machiavélique.
En cela Serge Brussolo n’a pas démérité au fil de chaque aventure de Micky pour l’Agence 13.
Ses scénarii sont emplis de rebondissements, de découvertes scandaleuses ou de pistes alambiquées.
On ne s’ennuie pas un seul instant. La trame se déroule tel un fil d’Ariane pour nous mener à la sortie du labyrinthe des informations obtenues. Informations qui au fil de leur découverte semblent nous mener tout droit à un épilogue toujours inattendu. Plusieurs pistes s’offrent toujours à Micky et les événements tendent à la pousser vers l’une ou l’autre indifféremment. Jusqu’au paragraphe final on essaie de trouver LA solution.
Une série sur j’adore sous une plume loquace et surtout aérée. Un vrai moment de lecture lourd et flippant à souhait.

Posté par lespassionsdaely à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Cossanteli,Veronica - Les animaux (presque) disparus

 

049 - Les animaux (presque) disparus

Présentation de l'éditeur

George a onze ans et besoin d’argent : on lui a volé son vélo, et pas question d’utiliser celui – rose – de ses sœurs.

La Ferme des Vers de Terre cherche justement un assistant, et George semble parfait pour ce poste… finalement pas si ordinaire ! Car plutôt que les habituels cochons et poules, ce sont des créatures mythiques, tout aussi dangereuses que merveilleuses, qui peuplent cette ferme.

Entre une licorne, des dodos et des griffons, George a besoin de l’aide de Lo, jeune garçon aux pouvoirs surnaturels, et de Prudence, courageuse orpheline aux cheveux rouges, pour parvenir à s’occuper des habitants de la Ferme des Vers de Terre. Mais surtout, pour s’assurer qu’ils restent cachés… à l’abri de Diamond Pye, la cruelle belle-mère de Prudence, taxidermiste sans scrupules, qui ne rêve que de mettre la main sur Mortifer le basilic et tous ses amis pour les empailler !

 

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

 

Veronica Cossanteli a grandi entre le Hampshire (Grande-Bretagne) et Hong Kong, toujours entourée d’animaux plus ou moins imaginaires. À onze ans, ses parents l’envoient en internat, où elle commence à écrire pour s’évader. Aujourd’hui, elle est enseignante dans une école primaire de Southampton, mais continue d’écrire dans son temps libre. The Exctincts est son premier roman publié en France.


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Partenariat du blog


#partenariat
#NetgalleyFrance
Broché: 260 pages
Tranche d'âges: 9 - 12 années
Editeur : Hachette Romans (20 mars 2019)
Collection : Aventure
Langue : Français
ISBN-10: 2016269774
ISBN-13: 978-2016269770
Dimensions du produit: 13,5 x 2,3 x 21,5 cm
ASIN: B07N93ZR3Z
Prix : Broché : 15€ - Numérique : 10.99€

L'acheter

~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

Ce qui m’a tout d’abord attiré chez ce roman c’est sa couverture. Pleine de couleurs flashy et de créatures pas banales même dans les recoins, elle attire l’œil et donne envie d’en savoir plus.

Ensuite j’ai lu le synopsis et mon cerveau a fait « tilt » sur des mots comme licorne, griffons et créatures mythiques.Je me suis donc lancée dans l’aventure accompagnée de Valou du Vlog un temps pour elle.

L'auteure nous emmène dans un village somme toute banal mais qui en fait ne l'est pas tant que cela.
Tout commence par les disparitions d'animaux domestiques. On se pose des questions.
Puis viennent des apparitions inquiétantes, de monstres à longue queue de serpent.

Et là ce sont les légendes du coin qui ressortent et une créature revient dans les mémoires le Wyrm de Squermington, le monstre mangeur d’hommes qui sévissait il y a plus de mille ans.

C’est un début de psychose qui amuse les gamins.

Georges est un garçon de 11 ans. Il vit avec sa mère et ses deux sœurs et c'est un peu la galère depuis que son père a quitté le domicile familial. Alors ces histoires de monstres ne l’intéresse que peu. Pourtant les événements vont le pousser à réfléchir différemment.

Alors qu’on vient de lui voler son vélo, il se décide à chercher un petit boulot car il est hors de question qu’il aille à l’école ou ailleurs avec le vélo rose Princess Froufrou de ces sœurs. C’est lors d’une promenade avec Mr Crispin qu’il va trouver son bonheur sur une petite annonce.

La Ferme des vers de Terre recherche un assistant. Il se sent tout à fait compétent pour s’occuper d’animaux même si un terme de l’annonce le laisse perplexe.

Vous le comprenez bien c’est à partir de là que l’histoire normale de ce gamin de 11 ans va bousculer vers le fantastique, mais aussi un petit peu vers l’horreur.

En fait c’est là tout le paradoxe de ma lecture, ce mélange bizarre dans la plume de l’auteure entre des passages purement jeunesse presque trop simples et gentillets avec d’autres où les scènes semblent sortie d’un film d’horreur gore et glauque. Au final on ne sait plus sur quel pied danser et ce déséquilibre dans ma lecture m’a empêchée de l’apprécier totalement.

Je reste donc sur un avis mitigé et un sentiment d’incertitude sur le lectorat visé.

Par contre, je l’avoue tout de même, découvrir toutes ces créatures, les imaginer, les suivre et les voir vivre a été un des points les plus agréables et enthousiasmants de ma lecture.

Au final cela reste un sentiment en demie-teinte et je vous conseille de vous faire vous-même votre idée avant de le mettre entre les mains de vos enfants. Mais cela n’engage que moi.

Vous trouverez l’avis de mon amie Valou sur ce roman dans sa video : ICI (en attente de tournage)

Avis qui se rejoignent sur le sentiment final. Et c’est là que j’apprécie d’autant plus les lectures communes pour partager en cours de route nos questions et ressentis.

 

Posté par lespassionsdaely à 16:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2019

James,Vic - Les puissants -1 Esclaves lu par Julien Allouf

 

Les puissants - 1 Esclaves (audio)

Présentation de l'éditeur

Dans le jeu du pouvoir, chacun risque sa vie. Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner dix ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays.

Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d'esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu'elle tombe amoureuse d'un de ses maîtres, c'est sa vie même qui est en péril...

Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s'épuise à la tâche. Cependant, d'autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu'il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 
Avant de se consacrer à l'écriture, Vic James a d'abord travaillé comme journaliste, produisant et dirigeant des programmes d'investigation pour la télévision britannique.

"Les Puissants" est sa première série ; elle a connu un immense succès sur Internet avant d'être publiée. Cette grande voyageuse, qui a vécu à Rome et à Tokyo, est désormais installée à Londres.


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#partenariat et #ChallengeAlphabet
#AudibleStudios

Les puissants - 1 Esclaves (audio)

Audible.com - Over 475,000 of the Best Audiobooks & Original Content
Livres audio Audible
Durée : 10 heures et 24 minutes
Type de programme : Livre audio
Version : Version intégrale
Editeur : Audible Studios
Date de publication : 4 mai 2017
Langue : Français, Français
ASIN: B0716JMH56
Prix : 13.99€

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

C'est dans le cadre de mon challenge personnel de Vide ma Pal/Challenge Alphabet que je sors donc en mars ce premier tome avec un auteur commençant par la lettre J. Sachant que j'avais gagné ce tome à sa sortie, il est donc dans ma PAL depuis 2017. Ça va, cela aurait pu être pire. Vous le verrez il y en a. 

Au final, je ne l’ai pas lu mais écouté car je l’avais aussi en livre audio dans ma PAL et pour ne pas me mélanger avec mes lectures papier parallèles je me suis dit que ce serait une belle manière de le découvrir d’une façon ou d’une autre.

En suivant les aventures de la famille Hadley chacun de leur côté.
En découvrant cet univers de castes de nantis et d'esclaves.
En vous écoutant donc.
J'ai découvert un début de série peut être un peu lent mais qui va trouver une dynamique pleine de rebondissements assez rapidement. Je me suis retrouvée emportée ainsi dans ce monde aux côtés des uns et des autres. Car bizarrement malgré les inégalités, je me suis prise à apprécier tout le panel de personnages. Certains avec de gros bémols je vous rassure. Mais une fois que l'on a compris comment ça marche, quels secrets chacun cache ou subit on leur trouverait presque des côtes sympas. 

Ce roman nous entraîne dans un contexte politique tendu. Surtout depuis la Proposition surprenante faite par le Chancelier. Et en même temps, dans une histoire familiale pleine de non dits, de noirceur et de secrets. 

Mais l'espoir, un espoir nous nargue aussi. 

Les actions des esclaves tout d'abord pour changer leur monde, abolir les privilèges et l'esclavage mais surtout redonner une certaine dignité à ceux qui triment dans les villes-esclaves comme Milmoor. 

L'abrutissement dans le travail semble être la façon de faire pour mater les idées, pour annihiler toute velléité de vrais contacts, de réflexions et de partage. Dans le contexte actuel de notre propre pays j'aurais tendance à dire que cette lecture à quelques échos. 

Mais du côté de Kineston, l'herbe n'est pas forcément plus verte. On pourrait le croire de prime abord. Mais sous cette prairie attirante on ne voit pas le charnier des complots, des luttes de pouvoir et les secrets sombres. 

Tout cela apporte à la fois une tension et un sentiment d'anticipation au lecteur. Chaque page tournée est attendue. Et redoutée.
En bref, j’ai adoré ce tome 1 et j’en redemande. Cela tombe bien j’ai encore des crédits audio à dépenser et j’ai vu que le tome 2 existe aussi lu par Julien Allouf.

Pour une fois je vais séparer mes sentiments sur mon écoute de mon avis général. Pourquoi ? tout simplement parce que cela m’a paru plus simple de parler d’abord u roman et des personnages que de la narration sur ce texte.

Julien Allouf a une voix qui m’a un peu perturbée au départ. Il a un je ne sais quoi dans l’intonation qui différait de ce que j’avais déjà écouté comme narrateur. Il n’est pourtant ni plus jeune ni plus vieux que mes précédentes expérience audio. Au final, c’est passé au bout d’un ou deux chapitres. C’était probablement dû à la mise en place de cet univers. Car là où en tant que narrateur je lui ai trouvé tout son talent c’est dans les moments parfois sombres ou tendus. Il a su faire ressentir au lecteur audio toute l’atmosphère de Milmoor par exemple. Cette ville dans laquelle les gens marchent la tête basse, sans regarder autour et surtout sans se préoccuper des autres. Luke est différent. Il ne veut pas s’effacer face au désespoir et à ce travail abrutissant. Et là encore cela se sent lorsqu’ « il parle » par la voix de Julien Allouf. En fait on imagine bien les caractères de nos héros sous ses intonations. On ne les en aime que plus, ou les déteste mieux encore.

Ce duo Vic James/Julien Allouf est donc une belle équipe à découvrir. Et je pense me lancer prochainement dans le tome 2 lu lui aussi par ce narrateur pour poursuivre cette série. Car le final du tome est une bombe à retardement qui n’attend que de péter et c’est absolument frustrant de les laisser ainsi sans en savoir plus.

Posté par lespassionsdaely à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Deschamps,Tatiana - Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix

045 - Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix

Présentation de l'éditeur

En vacances loin de Paris, Jules Quatrenoix se lance dans une enquête palpitante en compagnie de son chien et de ses deux amis Aristide et Lothaire.

Été 1912. Jules Quatrenoix, douze ans, quitte Paris et emménage avec sa mère, Ernestine, à Hurlus-le-Mort-Homme. Elle a été engagée comme gouvernante chez les De Chaussecourte, après la disparition de son mari. Ils doivent commencer une nouvelle vie dans cette petite ville reculée, au grand dam de Jules.

Les vacances s’annoncent bien moroses..., quand, une nuit, Jules entend des voix venant d’une pièce condamnée de la maison appeler son nom ! Troublé mais intrigué, il commence alors à mener son enquête, secondé par son chien, Lebrac, et aidé de ses deux nouveaux amis, Aristide et Lothaire. C’est ainsi, qu’au péril de leurs vies, ils vont découvrir le véritable et terrifiant visage d’Hurlus-le-Mort-Homme !

 

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

 

 


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#partenariat
#Simplementpro
Format : Format Numérique
Taille du fichier : 1075 KB
Nombre de pages de l'édition imprimée : 268 pages
Editeur : Publishroom (28 février 2019)
Langue : Français
ASIN: B07PB7N8F2
Prix : Numérique : 2.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Jules Quatrenoix est un jeune garçon de 12 ans qui vient de perdre son papa. Il faisait partie de l’équipage du Titanic. Nous sommes en 1912.

Pour subvenir aux besoins de sa famille, sa maman doit chercher un emploi malgré la pension reçue. Les voici donc partis en province dans un village au nom bien glauque : Hurlus-le-Mort-Homme.
Des histoires circulent au sujet de la maison dans laquelle ils vont vivre dorénavant au service de la famille De Chaussecourte.

Des bruits, des chuchotis et des secrets semblent lui appartenir.

Jules comme tout enfant est curieux. Et ce sentiment fort enthousiaste va l’amener à faire des découvertes dont il se serait bien passé.

C’est alors que le récit va devenir un peu plus lourd, plus sombre et mystérieux. Des malédictions, des animaux dangereux, des plantes aussi vont traverser son chemin.
J’ai beaucoup aimé ce récit. Il est écrit pour se sentir à l’aise dans son cheminement. Le lecteur jeunesse va facilement plonger au cœur de l’aventure. Jules est un héros qui est attachant. Il est curieux et sa curiosité va l’amener à de sombres secrets. Mais on frémit alors avec lui, tout en espérant qu’il ne va pas lâcher l’affaire malgré le danger. Nous sommes celui qui suit le groupe dans le danger mais derrière, la main sur l’épaule du héros pour ne pas le lâcher mais fuir assez vite quand même s’il se fait attaquer en refermant la page d’un coup sec.

Ce ne sera pas seul que Jules vivra cette aventure. Tout d'abord Aristide va le rejoindre. Et avec son bagou et son parler bien particulier il faut un peu de temps pour s'habituer et le comprendre correctement. Cela rend l'aventure marrante et nous met vraiment dans le contexte début de siècle. L'auteure a fait revivre cette période au travers de petits détails mais qui renforcent bien le décor. 

On sent la tension monter au fil des pages. Je me suis vu à plusieurs reprises vouloir poser le livre et ne pas y arriver. Certains passages sont assez sombres et cruels. Ils nous montrent ainsi la psyché noire et dévoyée des méchants. Et cela renforce l'idée de Jules et de ses amis mais aussi celle du lecteur qu'il faut arrêter cette abomination. De nombreuses informations intéressantes nous sont aussi distillées à compte-goutte dans ce récit sur cette déesse maléfique mais aussi sur la culture dont elle dépend. Cela donne un côté exotique et lointain au récit tout en nous renforçant dans l’idée qu’elle ne peut ni ne doit revenir parmi nous.

Alors malédiction, démon, créatures diaboliques et âmes innocentes ou courageuses vont croiser leur chemin. Êtes-vous prêts à sauver le monde en compagnie de Jules? 

Un vrai coup de cœur que ce roman d'aventure. Prenant, dynamique et surtout sans temps mort, il nous tient en haleine et nous plonge dans la France du début 20e avec joie et frissons.

Posté par lespassionsdaely à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,