Les passions d'Aely

19 septembre 2019

Courtois,Cecile Ama - Nordie -2 Deijan

deijan

Présentation de l'éditeur

Après avoir failli périr dans l’incendie de son château, Deijan de Bucail se remet lentement de ses blessures et se prépare à mener les batailles les plus importantes de son existence : d’abord, traquer ceux qui ont enlevé sa femme, afin de la retrouver. Puis, surtout... la reconquérir.

Mais sera-t-il capable de s’affranchir du passé ? Car ce n’est pas l’amour, qui rend aveugle. C’est la peur de l’amour.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Née en 1974 en Franche-Comté (l'autre pays des Hobbits), Cécile a grandi sans vraiment quitter l'enfance, bercée par des heures de lectures hétéroclites. Le désir d'écrire, d'abord de la poésie (sous le pseudonyme Amapoesia), puis des fictions lui est venu très tôt, comme un exutoire. Aujourd'hui, mariée et mère de deux garçons adolescents, c'est toujours dans l'écriture qu'elle s'épanouit en donnant naissance, à travers ses mots, aux mondes qui peuplent ses rêves.
Ses autres passions, le chant et les chevaux, la tiennent en équilibre entre ses deux mondes, celui de Cécile (épouse et mère) et celui d'Ama (auteure et poétesse... fée aussi, peut-être).

Toutes mes actus et les avis des lecteurs sur mon blog : http://cecileamacourtois.blogspot.fr/


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#lectureperso.

Broché: pages
Editeur : L’ivre-Book (2 mai 2018)
Collection : La Romance
Langue : Français
ISBN-10:
ISBN-13: 978-
Dimensions du produit: 13,8 x 2,3 x 21 cm
ASIN: B07CPSX988
Prix : Broché : € - Ebook : 4.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Après le coup de cœur pour Guilendria, j’aurais dû me jeter sur ce tome 2 dès sa sortie.

Pourtant une chose m'a retenue.

Et j’en parlais très bien dès le début de ma chronique du tome 1 : « Cela vous est-il arrivé de détester un héros dès les premières lignes? D'avoir envie de lui coller des baffes ? De le secouer comme un prunier? 
Moi oui et ce avec Deijan. »

Donc voilà, ce tome porte son nom. Et ce rustre m'insupporte au plus haut point. Il a su m'énerver suffisamment pour repousser ma lecture à chaque fois que je tentais de l'ouvrir sur ma liseuse. C’est dire puisque j’étais tout de même restée sur des charbons ardents avec la fin du tome 1.

 Jusqu'à ce jour.

Je vous rassure malgré les évènements du premier tome, sa contrition face à ses réactions débiles, il ne remonte pas dans mon estime. Sa fierté mal placée, ses atermoiements sur le salaud qu’il avait été, ses œillères face à la femme qu’il a épousé, etc… Tout cela m’horripile au fil des pages.

Si Guilendria n'était pas dans une situation si précaire et dangereuse pour sa vie je dirais bien que c'est un juste retour des choses qu'il morfle le maraud. Son impuissance physique m'a rendue sadique. Le savoir cloué au lit alors qu'il aurait voulu galoper vers sa dulcinée pour la sauver est délectable ... quelques secondes.
Ensuite je pense à cette jeune femme courageuse, digne et amoureuse. Et là mon cœur se serre. Elle, elle n'a pas mérité ça. Qu'Esca m'écoute et lui apporte son aide et sa force!

Ce deuxième tome est donc dans la veine du premier, il apporte son lot de souffrance peut être plus morales que physiques cette fois. Pourtant il nous ouvre aussi les yeux sur la politique de ce royaume de la même façon que nos deux héros le découvre au travers de leurs expériences.

Guilendria, en côtoyant la vie routinière des effacés, va se rendre compte que tous les écumeurs ne sont pas des assassins, des moins que rien abrutis de violence et de sang. Elle va détester sa caste nobiliaire qui ne voient pas plus loin que le bout de son nez, pas plus loin que sa bourse.

Deijan, lui, va au travers des événements politiques et des réactions de ses beaux-frères et amis se rendre compte qu’il n’a jamais vraiment fait l’effort d’être le seigneur qu’il devrait être. À rejeter tout en bloc, sa femme avec, il n’a rien vu venir. Ni son amour, ni ce climat social tendu qui est quelque part à l’origine aussi de toutes ses pertes actuelles.

Un deuxième tome qui déménage donc autant que le premier mais de façon plus subtile. Le lecteur va vraiment ici s’imprégner de la Nordie, de ses habitants et des responsabilités que cela apporte d’être un Seigneur. Il va aussi voir évoluer les choses, pas toujours dans le bon sens hélas. Et tout ce cheminement va nous amener à cette fin sévère mais juste.

Je remercie l’auteure encore une fois pour son imagination, la justesse de ces mots et la recherche effectuée pour que les termes employés nous emportent vraiment dans cette période moyenâgeuse. Même si tel un vieux cheval j’ai renâclé à le lire, et ensuite telle une mule je me suis évertuée à détester Deijan, cela n’enlève en rien au talent de narratrice de l’auteure ni à la justesse de ses écrits.

Encore un magnifique roman à découvrir si ce n’est déjà fait.

Posté par lespassionsdaely à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Silbert,Severine - Enquete et chocolat -1 Olive sur le gâteau

159 - Enquete et chocolatPrésentation de l'éditeur

En débarquant en terre inconnue au pays des cigales et des oliviers pour sa première enquête, Fleur est persuadée que cette histoire de filature sera bouclée en un rien de temps.
Malheureusement, c'est sans compter sur sa poisse légendaire qui va lui mettre des bâtons dans les roues et remettre en question ses choix de carrière.

Heureusement, elle peut compter sur sa meilleure amie Kim et le chocolat pour l'accompagner dans ces mésaventures rocambolesques

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

#Partenariat
#Simplementpro
#Auto-édité

Broché: 320 pages
Editeur : Bookelis (16 septembre 2019)
Collection : BO.MONDE VF
Langue : Français
ISBN-13: 979-1035901721
ASIN: B07XVFMP88
Numérique : 917 KB
ASIN : B07XP33JQT
Prix : Broché : 14.00€ - Numérique : 3.99€

 

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Âgée de 38 ans, j'ai toujours aimé lire et m'inventer des histoires, sans jamais oser franchir le pas de l'écriture. Depuis deux ans, je tiens le blog Boulimique des livres qui m'a permis de faire de nombreuses rencontres dont de nombreux auteurs indépendants. Échanger avec eux a été le déclic qui m'a incité à prendre la plume et à donner vie à mes personnages.

Retrouvez moi sur:

- mon site internet: https://tenegria.com

- ma page facebook: https://www.facebook.com/severinesilbertauteur

- ma page twitter: https://twitter.com/boulimiquelivre

- ma page Instagram: https://www.instagram.com/severinesilbert

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec Simplement Pro et l'auteure.

 

~~~~~~~~~~
Mon avis :



Venez faire la connaissance de Fleur Deschamps.
Mais oui vous ne rêvez pas sa maman avait un sacré humour pour une sacrée nana. Car Fleur est la poisse incarnée. Elle vous en donne un aperçu dès le départ par quelques anecdotes croustillantes.
Mais vous pouvez ensuite bénéficier d’un direct live tout au fil de cette aventure. Et alors lever les yeux au ciel de dépit juste avant de sourire comme une baleine.

Fleur a décidé de devenir détective privée. Elle attend avec impatience sa première enquête sans savoir qu’elle va à la fois l’envoyer à l’autre bout de la France mais aussi l’emporter dans une aventure surprenante.

Ce qui ne devait être qu’une enquête de réputation va devenir digne d’un roman policier avec meurtres et sentiments exacerbés à l’appui.
Je connaissais la plume de Séverine Silbert grâce à sa trilogie fantastique Tenegria.

La découvrir dans quelque chose de plus frais et léger a été vraiment agréable. On y retrouve son humour et ses réparties bien senties mais aussi une légèreté digne d’un bon chicklit détente.

Même si les meurtres et les menaces assombrissent l’ensemble, Fleur et sa maladresse sèment la bonne humeur dans l’esprit du lecteur. Les autres personnages ont aussi quelques traits bien attachants comme Kim ou ce beau gendarme aux tablettes de chocolat bien appétissantes. Mais il faut dire que la gourmandise de notre héroïne est ce qui va vous marquer le plus. Ces images gourmandes, ces allusions gustatives sont un régal.

Voici un petit roman pétillant et plein d’entrain que l’on dévore comme une gourmandise sans honte ni culpabilité. (Et on peut le dire avec bonheur aussi sans risque pour sa balance).

La couverture aux couleurs de bonbon en est un bel emballage qui annonce ce qu’il vend. Sans mensonge ni tromperie ... ce qui ne sera pas le cas de tous les personnages croisés dedans. De plus après lecture n’hésitez pas à la revoir à nouveau pour y dénicher des détails qui n’avait pas choqué au premier abord mais que l’on comprend mieux ensuite

Bonne dégustation à tous. Et bon chocolat chaud

 

Posté par lespassionsdaely à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2019

Vilorë,Lia - Lia fail 3 - Mes petits vampires , Blood is magic !

155 - Mes petits vampires

Présentation de l'éditeur

Moi, Lía Fáil, j’ai beau être une Éternelle sans peur ni reproches, j’ai un gros problème d’ordre existentiel.
Je vous explique : vous vous rappelez du Vampire ? Le papa éternel serial-killer-esque d’Amaël qui a fait la une des journaux de L.A cet été ? Eh bien, techniquement, je suis censée sauter de joie d’avoir été sauvée de ses crocs.
Sauf que NON !

Hélas, même pas le temps de prendre en main ma dépression, ou d’encaisser l’Amaël 2.0 qui n’a même plus besoin de moi et me fait même des cachotteries.
Nop !

Parce que 1 : le briseur de mon cœur est en ville pour vendre son œuvre, mon travail.

Et 2 : en cadeau pour NOËL, Amaël (A-MA-ËL) essaie de ME couper la tête !

J’ai forcément dû faire un fumble épique quelque part entre les scénarios « Le vampire dont vous êtes l’héroïne » et « Une décapitation pour Noël » de cette maudite campagne vampirique.

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

#Partenariat
#Editionsdupetitcaveau

Mes petits vampires, Blood is magic! de Lia Vilorë - Le Petit Caveau
Format : Broché  
Nombre de pages en édition imprimée : 290 pages
Illustration de couverture : Catherine Nodet
Editeur : Petit Caveau Editions (30 août 2019)
Langue : Français
ISBN-10: 237342066X
ISBN-13: 978-2373420661
Prix : 16.90 €
ASIN : B07VPX1B4Q
Prix : 4.99€

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Toute petite déjà, Lia Vilorë adorait les histoires de magie, de fées, de dragons, de vampires japonais, de dragons, de chevaliers et de boules de feu. Sa spécialité : l’humour décalé ! Elle a déjà à son actif quelques publications de nouvelles dans des anthologies et des fanzines. « Vampires d’une nuit de printemps » est son premier roman édité.

 

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec les éditions du Petit Caveau.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Voic une série que j’ai découverte il y a quelques années (sortie du tome 1 en 2014) et qui fut un coup de cœur immédiat pour la plume de Lia Viloré mais aussi pour ses personnages.

Retrouver notre chère ingénue au cœur triste, devenue la maitresse du clan Órfhlaith a été un vrai bonheur même si hélas c’est beaucoup moins la panacée la concernant. Après les événements dramatiques du tome 2 où l’on apprend que le Vampire n’est que l’ombre d’un ennemi plus grand, notre duo de choc va à nouveau passer par des montagnes russes émotionnelles.
Entre Lia qui aurait préféré rester sous terre et Amachou qui encaisse mal d’être le rejeton du Vampire, les relations de nos deux partenaires sont quelque peu floues.

Autres catastrophes qui n’aident pas au spleen de notre belle blonde, Camille, le traître, le briseur de son cœur et de sa vie vient d’arriver en ville. Et c’est un trou sans fond qui semble s’ouvrir sous les pieds de Lia. Que faire ? La vengeance est un plat qui se mange froid, oui, mais …

Et voici en plus que notre beau capitaine semble ne plus avoir besoin d’elle jusqu’à tenter un soir de lui couper la tête !

Le passé semble donc les rattraper avec son lot de culpabilité, de douleur ou de trahison.
Ainsi chacun de nos personnages préférés va morfler sévère.
Et pourtant ...Que de surprises!!!
J’ai adoré... forcément c’est Lia Viloré mais aussi Sa Lia. Lia Faíl avec tous ce que cela implique.
À elles deux elles vous décrispent les zygomatiques.
JDR, filmographie culte, séries télévisées tout y passe et comme j’en connais la plupart je me suis bidonnée comme une tordue.
Et Amachou .... , que dire si ce n’est qu’il va nous surprendre à de nombreux points de vue le chenapan. Mais j’avoue que la suprise de cet opus a été pour moi l’entrée en scène du beau capitaine de gendarmerie, celui pour lequel j’ai carrément craqué : Philippe d’Ys.
Désolée Amachou, il t’a détrôné dans mon cœur de midinette ;)

Enfin bref, ce tome est un bijou de complots, d’action, de rebondissements qui vous tourneboulent l’esprit et vous laisse sur le flan. Que ce soit Amaël ou Lia, ils vont nous emmener loin dans leur psyché pour découvrir en eux leurs pires peurs. Dans un récit peuplé de références humoristiques en tous genres mais aussi purement littéraires avec les légendes et contes celtiques Lia Viloré sait à la fois nous dérider et nous instruire. Je suis une amatrice de cultures celtes (bretonnes, irlandaises, écossaises...) alors je ne peux qu’être enchantée de ces passages à la fois imbriqués dans le récit et si instructifs.
Mais cette fin mes aïeux!!!!
Où est le tome 4?

Posté par lespassionsdaely à 15:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Drane,M. - L'espace au bout des doigts -1 Bienvenue chez les Zagates ! (Livre dont tu es le héros)

153 - Bienvenue chez les ZagatesPrésentation de l'éditeur

Chaussette a disparu ! Le facétieux chaton a malencontreusement activé le mécanisme de voyage intergalactique de la vieille grange ! Le poursuivre te conduira sur la planète Mars où tu rencontreras l’étrange tribu des Zagates. Avec l’aide de ces étonnants Martiens, tu devras retrouver le chat et découvrir un moyen de rentrer sur Terre.

Iras-tu explorer le Château du Roi Zigzag ou bien entreras-tu dans l’inquiétante Tour Noire du Sorcier Zénar ? Indices, énigmes et objets te permettront d’avancer dans ta quête. Sauras-tu déjouer tous les pièges tendus sur ta route ? C’est toi le héros de l’histoire ! Ton sort dépend de tes choix !

Cet e-book est interactif ! Il suffit de cliquer sur les choix en bas de page pour naviguer vers la suite de l'histoire !

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Myric Drane est né à Tours en 1978. Il a passé toute son enfance dans la ville de Loches, à l'orée de la forêt et des châteaux de la Loire. Ses principales activités d'enfant consistaient à inventer de nouveaux jeux, construire des cabanes dans les bois, et surtout créer des histoires rocambolesques. Selon lui, l'imaginaire est la plus universelle des richesses. Myric est père de 5 enfants, et transmet chaque soir sa passion des histoires à ses progénitures, lors d'une lecture qui mène au pays des rêves.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Simplement.pro
#partenariat
#Larondedesvivetieres

Broché: 222 pages
Tranche d'âges: 9 - 12 années
Editeur : La Ronde des Vivetières (3 novembre 2016)
Collection : L'Espace au bout des doigts
Langue : Français
ISBN-13: 979-1092108200
ASIN: B01M2D3VK1
Dimensions du produit: 12,7 x 1,4 x 17,8 cm
ASIN : B01MG85FYN

Prix : Broché : 8.90€ - Ebook : 1.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Un livre dont vous êtes le héros, voilà bien des années que je ne me suis pas plongée dans ce genre-là. Et c’est donc avec enthousiasme et un brin de nostalgie que me voici lancée à la poursuite de Chaussette le chat disparu.

Premier point, j’ai fait ma lecture en format pdf donc forcément pas le mieux dans ce genre de situation car la facilité de déplacement dans le fichier est un peu plus difficile. Mais … j’avoue qu’une fois le premier moment de flottement passé, le temps de me débrouiller et de chercher je me suis jetée dedans et cela ne m’a plus vraiment dérangé.Pour information, j’ai papoté aussi avec des amies qui l’ont lu en papier ou en ebook et cela n’a rien à voir, les changements de chapitres sont fluides en ebook et forcément facile en papier. Ceci n’est donc absolument pas un point bloquant mais je tenais à l’exprimer pour mettre l’accent sur la qualité de l’ouvrage malgré ce petit bémol pour MA propre lecture.

Passons au côté pratique de ce petit roman. Comme c’est spécifié en couverture, voici un livre dont TU es le héros.

Comme tout bon exemplaire de ce genre, l’auteur a tenu à nous donner un mode d’emploi fort instructif et vraiment compréhensible à tous. De même, une telle aventure ne peut démarrer sans sa feuille du héros. Vous savez, cette feuille de route où nous pouvons inscrire l’inventaire de notre sac mais aussi les indices récoltés au fil des pages.

 feuille du heros

 Pour notre part nous l’avons recopié sur une ardoise blanche de façon à écrire et effacer au fil de l’aventure les objets utilisés. Nous avons ainsi lu ce petit récit en famille. Ou plutôt chacune a vécu sa propre aventure en fonction de ses propres choix ce qui a amené parfois des situations similaires et d’autres des aventures totalement différentes.

Car les possibilités sont nombreuses de choisir son destin. Parfois, hélas (cela fut mon cas la première fois) la fin est rapide. Mais l’enthousiasme étant là, le lecteur (jeune ou moins jeune) retente assez rapidement l’expérience pour trouver d’autres chemins.

Ce livre est conseillé à partir de 9 ans soit le CM1 mais ma petite de CE1 s’y est plutôt bien amusée même si elle a eu quelques soucis parfois de vocabulaire et appelé maman à l’aide pour comprendre. Mais j’avoue que cela a été rare et elle a su malgré cela comprendre le sens général du récit. De fait, cela ne l’a pas empêchée de vivre une aventure palpitante pleine d’humour accessible à tous, d’action et de suspens. Le sujet étant l’espace au bout des doigts, c’est aussi une entrée facile pour nos jeunes lecteurs dans la science-fiction.

 C’est donc un style de lecture différente mais qui ne peut que plaire et encourager le jeune lecteur à s'y plonger. De plus, les possibilités étant nombreuses c'est une bonne raison pour l'emener en vacances et sans se charger vivre de nombreuses aventures différentes. Je vous le conseille donc et vais de ce pas en parler à ma bibliothèque municipale pour agrémenter leurs rayonnages jeunesse.

27 août 2019

Soutoul,Stephane - E-challengers

122 - E-Challengers

Présentation de l'éditeur

Unis dans le plus fantastique tournoi de jeux vidéo virtuels. An 2027. Moi c'est Jessalyne, « Lyne » pour les intimes. Dans les tournois de jeux vidéo, ma niaque et mon sens aigu de la stratégie me propulsent en bonne place des classements. Quand je lâche ma manette, je redeviens une nana ordinaire de dix-sept ans qui gagne sa vie comme hôtesse de caisse. Mon existence prend un tournant démentiel le jour où un mécène me propose d'intégrer sa cyber-écurie. Son objectif est de remporter la prestigieuse compétition virtuelle « Terre de défis » qui réunit les plus grands champions d'e-sport. Réticente, j'accepte malgré tout son offre pour arracher mon petit frère des griffes d'une organisation tentaculaire. Le sort en est jeté. Grâce à une fabuleuse technologie, je vais découvrir l'amitié et le frisson du danger aux côtés de mes coéquipiers... Mais puis-je réellement accorder ma confiance à Andreï, un garçon aussi mystérieux qu'attirant ?

 

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

 Passionné de littérature populaire où se conjuguent intrigue, sentiments et imaginaire, Stéphane Soutoul est l'auteur de thrillers parus aux éditions Pygmalion : La proie du Papillon (2016) et Séduction maudite (2017).

Il a également écrit de nombreux romans appartenant à des genres divers : fantastique, romance, jeunesse, fantaisie urbaine... Ainsi que deux recueils de nouvelles.

Blog officiel : http://stephanesoutoul.blogspot.fr/
Page Facebook auteur : https://www.facebook.com/page.auteur.stephanesoutoul
Page Twitter : http://twitter.com/stephanesoutoul


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#partenariat
#NetGalleyFrance
#MxMBookmarks

Broché
Editeur : Mxm Bookmark (15 juillet 2019)
Collection : MXM.YOUNG ADULT
Langue : Français
ISBN-10: 2375746945
ISBN-13: 978-2375746943
Dimensions du colis: 21,4 x 13,8 x 3 cm
ASIN:
Prix : Broché : 20.00€ - Ebook : 4.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:


Je ne suis pas une vraie « gameuse », j’y ai joué pas mal plus jeune, solo ou en guilde mais cela a suffi pour m’en laisser quelques bons souvenirs.
C’étaient alors des soirées complètes en instance, des quêtes, des loot parfois inutiles ou parfois géniaux. Bref ! Les jeux vidéo font partie de mes années geek.

Retrouver cette ambiance de compétition, ces univers virtuels où chacun possède un avatar qui lui correspond a été une des raisons de mon envie de lire ce roman.
Et il n’a pas fallu longtemps à l’auteur pour me prendre dans ses filets. J’appréciais déjà sa plume grâce à des lectures précédentes mais la voir ici agrémentée d’une connaissance plutôt pointue pour la noob que je suis lui a conféré un charme supplémentaire.
L’ambiance est très bien rendue. La tension précurseuse des épreuves se sent bien dans les réactions des personnages que l’on découvre ainsi petit à petit.
Mais le summum, ce qui m’a définitivement conquise est la façon que Stéphane Soutoul a eu de me plonger au cœur même du jeu avec les E-challengers. Les scènes d’action sont visuellement quasi réalistes. On les a sous les yeux et notre cerveau les imagine sans problème. Les créatures qui déferlent sur le groupe, la tension qui grimpe, les décisions à l’arrache, tout paraît prendre des proportions différentes.

Et même si certaines « surprises » n’en ont pas été vraiment car je les voyais venir, je n’en ai pas été déçue pour autant. Elles ne faisaient que faire monter le suspense et alourdir l’ambiance pour lui donner plus de force. On peut ainsi comprendre les responsabilités et l’engagement de chacun dans ce combat. De même, j’y ai trouvé une belle façon de montrer les dangers d’une société qui vulgarise la violence au travers des jeux, des films ... qui prône une élite « saine », qui oublie l’humain pour le spectacle à grand coup d’esbroufe et de fureur.

Petit à petit notre avenir pourrait tendre vers cet imaginaire exempt de libre arbitre, de compassion ou de simple acceptation de soi.
Les Guides de demain représentent un danger dans ce roman mais aussi dans ce qu’ils ont hélas de réels dans notre société actuelle.

Stéphane Soutoul ne pousse pas si loin que ça les exagérations en les décrivant telles qu’il l’a fait. Déjà certains éléments sont présents dans notre société : banalisation du sang et de la souffrance dans les informations à grands publics, les films aux niveaux de violence élévés, le trash en guise de divertissement. En résumé nous sommes revenus ici et un peu dans la réalité aux jeux du cirque modernisés.

C’est donc un coup de cœur que je vous invite à lire. Pas besoin d’aimer les jeux vidéos, c’est vrai que c’est le thème mais l’histoire est plus profonde que cela et mérite que vous ne vous arrêtiez pas à ce détail pour faire votre choix et le laisser de côté. Au contraire, foncez !

Posté par lespassionsdaely à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 août 2019

Crazy - Ceux qui vivent du sang versé

134 - ceux qui vivent du sang versé

Présentation de l'éditeur

Février 2012, Chicago. Paul, employé modèle, ne vit que pour son travail : assassin au service d'une agence internationale. Lorsque, démasqué par sa cible, il s'allie à sa voisine de cellule afin de s'échapper, il ne s'attend pas à découvrir que les vampires existent et que Carmilla, cette jeune femme sensible et pacifiste, est la dernière d'entre eux. Juillet 2012, Pontoise. Mortellement blessé, renié par ses employeurs, Paul se réfugie chez Carmilla, seule capable de le sauver. L'enquête qu'ils vont mener pour laver son nom bouleversera leur vie à tous les deux.

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Crazy est née en 1974 et a commencé à écrire sérieusement une trentaine d'années plus tard, essentiellement pour des fanzines ou dans le cadre de communautés de jeux vidéos. Elle vit en région parisienne avec son mari, son chat et ses ordinateurs. "Ceux qui vivent du sang versé" est son premier roman.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Leséditionsdu38
#Partenariat
#SimplementPro

134 - ceux qui vivent du sang versé
Ceux qui vivent du sang versé - Crazy
Broché: 396 pages
Editeur : Les Editions du 38 (6 août 2019)
Collection : 38.COLL.DU FOU
Langue : Français
ISBN-10: 2374536998
ISBN-13: 978-2374536996
Dimensions du produit: 15,2 x 2,3 x 22,9 cm
ASIN: B07VX72H32
Prix : Broché : 22.00 €- Ebook : 5.99€

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Voici un roman qui m’a grandement surprise. Le contexte vampire/tueur à gage est déjà à part mais la façon dont l’auteure nous présente cela est vraiment bien tourné et très intéressant.

Charon est un Tueur à gage. Le meilleur. Cela ne l’empêche pas de se retrouver dans une situation un tantinet tendue dès le début du roman. Prisonnier, blessé suite à un passage à tabac, il va découvrir qu’il n’est pas seul dans les cellules de ses ravisseurs.
En face une jeune femme qui pourrait être sa fille. C’est elle qui va lancer la conversation. Et c’est ensemble qu’ils vont entamer leur évasion.


Chacun va ainsi découvrir des choses surprenantes sur sa complice d’échappée.
Charon est surtout surpris que cette jeune femme ne le juge pas sur ses actes. S’échapper ne se fait pas sans heurts ni sans violence. D’aucune aurait pu être choquée voire perturbée de ces morts à répétition. Ce n’est pas le cas de Carmilla. Elle ne les cautionne pas mais sait aussi quand nécessité fait loi.
De même, elle va se rendre utile à ce tueur de sang-froid et sa promiscuité ne va-t-elle pas devenir un poids mort comme il aurait pu l’envisager mais une entraide et même un atout.
Même si leurs aspirations ne sont pas les mêmes ce qu’il va se passer lors de cette évasion va modifier leur avenir. Contraints de faire cause et chemins communs quelques temps, ils vont devoir s’entendre.

Nous découvrons donc aussi Carmilla (petite dédicace à Le Fanu?!), vampire survivante d’une pandémie qui a touché et éliminé la majorité des êtres surnaturels de notre planète.
Seuls rescapés, ceux dont la nature était faible, des sangs clairs comme le dit Carmilla. Elle ne peut se résoudre à être seule, aussi va-t-elle chercher d’autres survivants.C’est d’ailleurs cette « quête » qui va l’amener dans la promiscuité de Charon et la même prison.

Et en suivant notre jeune vampire et ce tueur à gages, nous allons découvrir un monde de l’ombre qui ne correspond pas à ce que l’on connaît des autres romans de fantastique.
La rencontre de deux univers sombre et sanglant met ici un contexte vraiment intéressant.
L’un comme l’autre ont une façon d’appréhender leur univers et de le partager.

L’auteure nous plonge dans un récit sombre et atypique. L’interaction d’une vampire presque non violente et d’un tueur à gages froid et méthodique donne au roman une dynamique vraiment prenante. On les suit avec attention. On étudie leurs sentiments, leurs échanges tout en poursuivant les buts qu’ils se sont fixés. Ce roman se lit quasiment d’une traite. On les suit avec attention, on cherche à savoir, on est surpris aussi par ce que leur interaction va apporter à la suite. De nombreux rebondissements agrémentent le récit qui garde ainsi un rythme tendu même s’il comporte aussi quelques moments plus graves et calmes.
On découvre nos deux héros, leurs passés et ce avec délectation.

En bref, je n’imaginais pas du tout ce genre de lecture lorsque je l’ai débuté. J’ai adoré et au fil des pages j’ai compris et apprécié la qualité du travail du graphiste de la couverture qui y a incorporé des éléments qui prennent leur sens dans notre lecture. Les éditions du 38 me prouvent encore une fois la qualité de leur ligne éditoriale dans ce choix de roman qui apporte son propre univers en y introduisant deux sortes de prédateurs, « ceux qui vivent du sang versé » vont ainsi nous montrer en quoi ils sont si différents et pourtant si complémentaires aussi. Merci encore pour cette audacieuse et magnifique découverte.

 

Posté par lespassionsdaely à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juillet 2019

Perrier,Pascale - Stolen

105 - Stolen

 

Présentation de l'éditeur

Encore bébé, Joshua est retiré à ses parents aborigènes pour être confié à un couple de Blancs. Jusqu'à ses quinze ans, il grandit parfaitement assimilé, quand surgit brusquement Ruby, qui se présente comme sa soeur de sang. Pourquoi l'a-t-on kidnappé ? La vérité est-elle préférable à l'inconnu ? Joshua se lance dans une quête de ses origines qui remmènera loin, sur les terres de ses ancêtres. Un roman poignant basé sur l'histoire des stolen generations en Australie.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Ancienne professeur-documentaliste, Pascale Perrier est auteur de romans jeunesse publiés notamment chez Bayard, Gulf Stream (Ceux de la louve), La Joie de lire (Et derrière les nuages) et Rageot (Tu n'es pas celle que tu crois). Elle vit en région parisienne.

 

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#Lecteurs.com
#ActessudJunior

Actes Sud Junior pascale perrier Stolen
Broché: 240 pages
Editeur : Actes Sud Junior (3 octobre 2018)
Collection : ACTES SUD JUNIO
Langue : Français
ISBN-10: 233011138X
ISBN-13: 978-2330111380
Dimensions du produit: 21,6 x 2 x 13,6 cm
ASIN : B07GDV75C9
Prix
 : Broché : 15.00€  - Ebook : 10.99€

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis :

Avec ce roman c’est un témoignage que l’on va suivre, une dénonciation d’un fait réel abusif au travers d’une quête de deux enfants à la fois si liés et si différents.
Depuis 1770 les Aborigènes d’Australie étaient maltraités par les blancs de leur pays. Les conditions de vie déplorables qu’ils subissaient semblaient autoriser le gouvernement à décréter que leurs enfants seraient mieux adoptés par des familles blanches. En tout près de 5000 enfants ont été retirés à leurs parents pour des raisons bancales et futiles mais toujours au profit de familles blanches.
Ce roman c’est l’histoire de Joshua, enfant métisse et adopté. Joshua qui a vécu dans sa famille sans connaître ses origines, sans y apporter un réel intérêt malgré son métissage. Pas assez blanc pour les blancs, trop blancs pour les autres il a cependant dû affronter des situations assez déstabilisantes. Mais sans commune mesure avec la situation de Ruby.

Ruby, cette sœur qui va atterrir un beau matin en face de lui pour l’emmener dans sa quête de vérité, des origines.
 
Au milieu d’une culture de tradition, des croyances de l’outback, l’auteure va nous propulser dans un phénomène réel et historique que l’Australie a depuis condamné. Un National Sorry Day a même été décrété en souvenir des enfants volés et des excuses publiques ont été faites.

C’est dans ce contexte que l’auteure nous emmène. Au milieu de ce monde totalement méconnu de l’européenne que je suis j’ai suivi les tribulations, les interrogations et révoltes identitaires de ces ados. De par leur jeunesse d’adoption totalement différente chacun en a retiré un parcours et une histoire profondément ancrés en eux.

Joshua est celui qui a le plus de mal à partir en quête. Alors que pour Ruby c’est viscéral.
En les suivant nous allons découvrir tout un monde mystérieux et méconnu. Depuis, les arts Aborigènes ne nous sont plus inconnus. Ils sont appréciés à leur juste valeur et transmis à nouveau de génération en génération. Là aussi ce roman nous en parle et nous plonge dans leur Histoire.
C’est un récit poignant et parfois un peu abrupt.
Je l’ai apprécié même si je l’avoue je ne me suis pas lancée dedans de gaieté de cœur. Il ne faisait allègrement pas partie de mes choix de prédilection dans cette sélection. Je ne le regrette pas il m’a instruite de choses qui m’ont intéressée. Il m’a dépaysée. Mais il n’a pas conquis mon cœur de lectrice.

 

Posté par lespassionsdaely à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2019

Lenn,Eve Ruby - Les morts ne pleurent pas

100 - Les morts ne pleurent pas

Présentation de l'éditeur

Londres, décembre 1843. Le corps d'une deuxième femme vient d'être découvert. Sans doute l'œuvre du tueur que la presse a surnommé « l'assassin aux perles ». Faute de résultats, le détective Harry Davis se voit contraint de céder sa place à Dorian Griffiths, un jeune inspecteur de la police métropolitaine. Ambitieux, il compte bien résoudre rapidement cette affaire. Mais c'est sans compter la perversité et le génie du meurtrier qui ne laisse aucune trace. Scotland Yard se retrouve dans l'impasse, alors que les crimes se poursuivent. Pour faire avancer cette enquête complexe, Griffiths en appelle au Dr Johnstone, un expert médico-légal confirmé qui dirige une entreprise de pompes funèbres. Trinity Johnstone, sa fille, a en charge la toilette mortuaire, l'embaumement et l'organisation des cérémonies funéraires. Sa vie semble parfaitement réglée. Si ce n'est qu'elle est agoraphobe. Son quotidien, lugubre et pesant, est pourtant très confortable comparé à ce qu'elle a vécu, il y a plus de treize ans. Et en effet, derrière la façade d'une femme séduisante, intelligente et appliquée, se cache, en réalité, une âme complètement meurtrie. Depuis de longues années, elle embrasse le doux rêve d'affronter le monde extérieur. Mais, en vain. À chaque tentative, ses espoirs s'amenuisent, jusqu'au jour où... l'inspecteur Dorian Griffiths entre dans sa vie. Malgré des tempéraments a priori incompatibles, ils sont, au fil de leurs rencontres, irrésistiblement attirés l'un vers l'autre.  

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Eve Ruby Lenn est romancière.
En 2017 elle publie "Les Ombres - Les Observateurs", suivi d'"Engelmann".
page Facebook : https://www.facebook.com/Eve.Ruby.Lenn/

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#Librinova

Broché:
239 pages
Editeur : Librinova (12 avril 2019)
Collection : LIB.LITTERATURE
Langue : Français
ISBN-13: 979-1026232131
ASIN: B07QVNKMZQ
Dimensions du colis: 21,6 x 14 x 1,8 cm

ASIN : B07QJ5Y3B5
Prix
 : Broché : 13.90€  - Ebook : 1.49€ promo ponctuelle

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis :

Voici un roman que j’ai dévoré. Outre son ambiance victorienne, son côté « Jack l’éventreur » ou Thomas Pitt m’a séduite d’emblée dès le résumé.

Un tueur sanguinaire et ultra violent s’en prend à de jeunes femmes. Sa marque: outre la violence utilisée sur ses victimes, les nombreuses tortures il laisse sur divers endroits de leur cadavre deux perles.
L’inspecteur Griffiths de Scotland Yard est chargé de l’affaire qui s’avère plus complexe que prévue.
Pour l’aider un peu contre son gré le Dr Johnstone, éminent coroner devenu entrepreneur de pompes funèbres depuis sa retraite.
Ces deux personnages cachent de nombreux secrets sous leur charme et leur éloquence.
Trinity la fille du docteur va se retrouver mêlée à tout cela d’une façon fortuite. Elle aide son père en embaumant et préparant les corps. Sa relation avec les morts est complexe et là aussi de sombres secrets planent qui ajoutent une touche supplémentaire de mystère à ce roman déjà fort fourni.
On avance à tâtons, comme les yeux bandés ou dans un brouillard dense dans cette enquête. De nombreuses hypothèses fourmillent en fonction des indices ou des rebondissements. Le lecteur n’est pas en reste pour essayer de deviner. Et la petite romance désuète qui affleure est comme un rai de lumière dans cette enquête sombre et aux relents nauséabonds des bas-fonds.
J’ai élaboré de nombreuses hypothèses mais je n’aurais jamais pensé à ce scénario tortueux et machiavélique concocté par l’auteure. Ses explications apportent à la fois une image sordide et humaine de l’homme. Le pire côtoie le meilleur. Et parfois les deux se rejoignent pour faire étinceler une lueur d’espoir.
Si vous souhaitez découvrir pourquoi je dis cela je vous incite à vous y plonger. Vous serez conquis.

Posté par lespassionsdaely à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juillet 2019

van Cauwelaert,Didier - J'ai perdu Albert lu par l'auteur

102 - J'ai perdu Albert audio

Présentation de l'éditeur

« Je suis la voyante la plus en vue du pays et, depuis hier midi, je ne vois plus rien. »
Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l’esprit qui hante Chloé l’a-t-il soudain quittée pour sauter dans la tête d’un garçon de café, Zac, apiculteur à la dérive qui ne croit en rien ? La situation est totalement invivable, pour elle comme pour lui, d’autant que cet esprit qui s’est mis à le bombarder d’informations capitales et pressantes n’est autre qu’Albert Einstein…
Dans une comédie romantique haletante où la spiritualité s’attaque aux enjeux planétaires, Didier van Cauwelaert invente avec bonheur une nouvelle forme de triangle amoureux.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Prix Goncourt pour Un aller simple, Didier van Cauwelaert a vendu plus de cinq millions de livres traduits dans une trentaine de langues. Après Hors de moi, adapté avec succès au cinéma sous le titre Sans identité (interprété par Liam Neeson et Diane Kruger), quatre autres de ses romans sont en train de devenir des films : L’Évangile de Jimmy, Attirances, Rencontre sous X et Les Témoins de la mariée. Il nous offre avec ce nouveau roman l’un de ses meilleurs livres et nous invite, à travers le regard d’un arbre, à penser la vie autrement.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#AudibleStudios

Van Caulwaert,Didier - J'ai perdu Albert lu par l'auteur
CD
Editeur : Audiolib (12 septembre 2018)
Collection : Littérature
Langue : Français
ISBN-10: 236762755X
ISBN-13: 978-2367627557
Dimensions du produit: 13,8 x 0,7 x 19 cm
Prix
 : Audio : 17.90€






 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis :

C’est bientôt les vacances et du coup plein de préparatifs en cours alors dans ce cas –là rien ne vaut une bonne lecture audio pour s’éclater en travaillant.

Et m’éclatre j’avoue que je l’ai fait en suivant Chloe, médium de son état et Zac, apiculteur.
Qu’ont-ils en commun me direz-vous ? A priori rien !
Elle vit dans les beaux quartiers, roule sur l’or ou presque car ses prédictions s’arrache à prix prohibitif. Prédiction qui lui sont dictées par un esprit imprévisible et surprenant depuis ses 11 ans.
Tandis que Zac survit dans la banlieue, à essayer de ne pas se faire expulser tout en tentant de sauver ses abeilles qui meurent les unes après les autres. Pour payer le loyer et assurer les fins de mois il bosse comme serveur comme une des brasseries de la gare.

Ce qui va les réunir ? ou plutôt les amener à se croiser plus d’une fois avant de vraiment prendre le temps de discuter. Leurs problèmes.
Zac ne croit plus en rien. Chloe est désabusée, à bout.
Alors quand SON esprit hanteur la lâche inopinément c’est la catastrophe ! La voici seule face aux autres.
De son côté, Zac va faire les frais d’un passager clandestin et ce n’est pas vraiment une sinécure car ledit passager prend le contrôle et lui fait dire tout et n’importe quoi.

Ce roman ne manque pas de piquant (cf les abeilles ;)) mais en plus lu par son auteur cela a du chien. Didier Van Cauwelaert sait nous transporter dans son monde tant pas sa plume que par sa voix. IL sait mieux que quiconque le vécu de ses personnages et s’en sert pour nous emporter dans son histoire sans même sembler faire d’efforts. On sent l’humour dans sa voix, on pense reconnaître Albert au détour de l’accent, on compatit à la détresse de Zac, à celle de Chloé. Mais surtout on s’éclate comme Albert à vivre au crochet de celui qui l’écoute. Les pages défilent et on se prend à croire à une révolution. Cette histoire pleine d'enseignements pour la survie de notre planète et ce mêlée à une nouvelle forme de triangle amoureux apporte du frais et de la gaieté tout en nous en faisant sortir grandis par la somme de connaissances qu'il nous fait partager.

Avec ce titre je me suis plongé dans un des écrits de cet auteur, prix Goncourt pour un autre de ses titres et j’en suis surprise moi-même qui fuis généralement ces auteurs plébiscités. Merci Audible pour cette découverte surprenante et à l’auteur lui-même pour son interprétation géniale de ses personnages.

Posté par lespassionsdaely à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 juillet 2019

Gaïa - Mamie magique

098 - Mamie magique

Présentation de l'éditeur

 (Adapté aux lecteurs dyslexiques)

Rémi va devoir passer sa journée à la maison de retraite de sa mamie, car il n’y a personne pour le garder aujourd’hui.
Il n’est pas content car mamie Isa sent mauvais, elle pique et, surtout, elle est un peu bizarre. Il préfère se plonger dans ses jeux vidéo plutôt que de jouer avec elle, mais mamie a plus d’une surprise dans son sac et Rémi va être bien surpris par cette journée très... magique.

 

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Gaïa : Écrivain depuis 2012 dans l’univers fantastique et fantasy, Gaïa a désiré se lancer dans une nouvelle aventure, à l’orée d’un monde imaginaire destiné aux plus jeunes. Son concept de « Livre à deux voix » lui a été inspiré par son vécu de maman. Tous les soirs, lorsqu’elle lisait une histoire à ses enfants, elle rêvait de pouvoir les faire participer, mais bien souvent les textes étaient trop compliqués et décourageants pour leur jeune âge. C’est pourquoi elle a souhaité mettre ce nouvel outil à la disposition des mamans qui, comme elle, souhaitent faire participer leurs bambins à la lecture du soir, afin que ce moment devienne agréable et complice. L’enfant peut ainsi lire une page sur deux. Celle-ci est écrite en gros caractères et comporte des mots simples et faciles à lire. La page destinée aux parents, quant à elle, est plus complexe et incite les enfants à apprendre un vocabulaire plus fourni. Chaque histoire comporte une petite morale afin que parents et enfants puissent en discuter une fois la lecture terminée. Les sujets sont souvent lourds et importants (racket, handicap, abandon d’animaux, …) mais ils sont traités de façon abordable et intelligente. 

 

Claire Gilles : Illustratrice de Petite feuille.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Partenariat
#Evidenceéditions

Mamie magique - Evidence Boutique
Broché: 72 pages
Editeur : Evidence Editions (10 janvier 2018)
Collection : EVI.FARFADET
Langue : Français
ISBN-13: 979-1034804924
ASIN: B0791WTK9Q
Numérique :
1477 KB
ASIN
 : B078TJ8RTJ
Prix : Broché : 8.00€ - Ebook : 3.99€

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis :

La collection farfadet des éditions Évidence est prévue pour des lecteurs de 6/8 ans. Son format est aussi adapté pour les petits lecteurs dyslexiques. Et enfin il fait partie de la collection « lire à deux voix » c’est à dire que la page de gauche est écrite avec des gros caractères et des mots simples. Tandis que la page de droite est prévue pour la lecture de l’adulte de par sa police plus petite et un vocabulaire un peu plus évolués.

Ces premiers points m’ont déjà permis d’observer la qualité de cet ouvrage pour les lecteurs dyslexiques. Les illustrations de Claire Gilles apportent de même de la couleur et de la vie au récit.

L’histoire en elle-même part d’une base simple qui va évoluer en lecture magique au fil des pages.
La nounou de Rémi étant malade, sa maman le dépose à la maison de retraite pour être gardé par sa mamie. Il n’est pas plus enthousiaste que cela du fait de certains préjugés d’enfant vis à vis des vieilles personnes. Mais il va s’avérer qu’après un petit début chaotique nos deux compères vont s’entendre à merveille sur un sujet surprenant.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Elle aurait mérité d’être un peu plus développée car on s’y laisse prendre rapidement. Et la fin arrive ainsi trop vite. Rémi est un gamin moderne et le contraste entre sa façon de faire et celle de sa mamie est plutôt profond.
Pourtant ils vont réussir à trouver un point d’équilibre. En ajoutant ainsi un peu de magie à ce récit intéressant sur le « conflit » des générations l’auteure fait basculer un événement anodin en aventure merveilleuse.
Lecteurs petits et grands vont ainsi passer un merveilleux instant en compagnie de Rémi et sa mamie, découvrir leurs différences et points communs mais aussi que les papi/mamies ont toujours quelque chose à nous apprendre d’instructif et parfois même de magique.

Posté par lespassionsdaely à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,