La dame blanche des CanmorePrésentation de l'éditeur

La nouvelle étonnante enquête de Jordan Adams dans l'Écosse du Moyen-Âge !

Après la terrible épreuve qu'elle a vécue dans "Les Filles de Loth", Jordan Adams se réfugie en Écosse auprès de Murdoch Bruce, le cousin de son grand-père qui a hérité du titre de Lord Canmore après la mort de ce dernier, quelques années auparavant.

Mais son arrivée ne passe pas inaperçue au village.

Un couple d'amoureux prétend avoir vu apparaître en haut de la plus haute tour la silhouette évanescente de la Dame Blanche des Canmore…

Superstition, illusion d'optique ou réalité?

Quoi qu'il en soit, personne, pas même Murdoch ne peut dire s'il s'agit là d'un bon présage.

Mais c'est compter sans Jordan, qui décide de partir sur les pas de la Dame Blanche. D'après la légende, il s'agit d'Alyssia, une jeune femme qui s'est jetée de la plus grande tour dans l'océan, en l'an 1315.

Après une passionnante plongée dans l'Écosse de Robert Bruce, sept siècles après les faits, Jordan découvrira une incroyable vérité…

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Morgan Caine écrit des polars depuis dix ans. Jordan Adams, la fantasque millionnaire, et le duo d'inspecteurs Red et Watson, sont les personnages récurrents de la plupart de ses romans. Si vous aimez Mary Higgins Clark, Patricia MacDonald, et bien sûr Agatha Christie, vous allez aimer Morgan Caine. Une analyse impitoyable de l'âme humaine.

 

 ~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec les éditions Rokh

Format : Format Kindle
Taille du fichier : 2660 KB
Nombre de pages de l'édition imprimée : 601 pages
Editeur : Rokh Editions (20 mai 2018)
Langue : Français
ASIN: B07D6XLVZH
Prix : Numérique : 3.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis :

Cela faisait bien longtemps que je n’avais retrouvé notre belle Jordan Adams. Mais je dois dire que tout comme l’auteure ses dernières aventures m’ont quelque peu éprouvées moralement.
Que dire alors de Jordan qui les a elle-même vécues de l’intérieur et même subies atrocement ??

Cet opus est un refuge pour elle, une façon d’essayer de se reprendre en main, de ne pas laisser les derniers événements la détruire. Car Jordan est une femme forte mais ce qu’il est arrivé pourrait bien être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
Elle va donc partir dans sa famille lointaine en Ecosse et nous emporter avec elle dans cette nouvelle aventure plus surprenante encore de page en page.
L’apparition du fantôme de Canmore Rock le jour de son arrivée ne passe pas inaperçue et amène tout un tas de questions et de suppositions. Les écossais sont pragmatiques mais aussi toujours très superstitieux et cette apparition laisse présager des grands chamboulements.

Qu’à cela ne tienne, Jordan va profiter de sa visite pour en apprendre plus sur celle qui hante les parages et essayer par la même occasion d’élucider un mystère qui date du XIIIe siècle.

On retrouve la plume de Morgan Caine qui a su si bien m’emporter dans la tourmente les tomes précédents. Mais cette fois c’est un côté chercheuse historique qu’elle met en avant en nous plongeant dans les générations successives de seigneurs, thanes et lords écossais. Et j’avoue que si j’ai été parfois déroutée d’une telle profusion de détails, les tableaux généalogiques fournis à part par la maison d’édition ont été d’une aide bienvenue. Car comment ne pas s’y perdre quand la tradition veut qu’un premier fils ait le prénom de son père. Alors des Robert Bruce vous en avez parfois deux ou trois dans le même siècle mais cela va du grand-père au petit-fils. Et n’étant pas une historienne éperdue je remercie encore la ME pour cette aide bienvenue et efficace qui a le mérite de combler mes lacunes et surtout de me plonger encore plus avant dans le récit.
Car oui même si vous vous perdez dans les générations ce roman est tout de même tellement prenant que vous ne pouvez vous empêcher de tourner page après page.

Jordan avec ses nouvelles fêlures restent en surface la même. Elle a le cœur sur la main, sait déceler chez les autres les soucis et les amener à les lui confier par sa franchise et sa gentillesse.
J’ai aussi beaucoup aimé cette famille écossaise.
 Murdoch le cousin est un féru d’histoire et les passages où il nous promène dans son château pour nous conter les anecdotes qui en ont fait la richesse sont magiques.
De même son fils et son côté plus terre-à-terre nous transporte dans les méandres plus économiques qu’historiques de cette région et les soucis qu’un mode de vie écologique et responsable apporte à ce domaine étendu et longtemps laissé à l’abandon.
Sa cousine Cam a aussi sa part de richesse par son côté archéologue et par les informations là encore fortement intéressantes qu’elle nous apporte.

Ce roman est un guide entier à la découverte de l’Ecosse et plus particulièrement de ce coin précis de Canmore Rock.
De plus l’enquête que fait Jordan sur la dame blanche et sur un cold case datant du XIIIe siècle apporte un côté mystérieux qui nous tient en haleine. J’ai retrouvé ainsi avec joie la magnifique plume de Morgan Caine dans un contexte moins tendu que d’habitude, quoique… Les recherches effectuées par Jordan vont nous montrer que les secrets les mieux gardés peuvent être découverts même des siècles plus tard par ceux qui ont le cœur pur et surtout une motivation des plus forte. Jordan va se perdre dans cette enquête pour mettre de côté les malheurs qui lui restent sur le cœur de l’opus précédent. Et bizarrement c’est en côtoyant le passé qu’elle va refaire son chemin vers un avenir plus clair même s’il n’est pas encore lumineux.
En se découvrant une famille aussi ancienne, elle va ainsi s’accrocher à ses racines, elle qui se pensait un rameau perdu. En recherchant au travers des siècles Alessia c’est elle-même qu’elle va retrouver et à nouveau accepter.
Ce nouveau roman de Morgan Caine est différent, parfois un peu déstabilisant quand elle nous perd dans les généalogies mais ça reste sa plume et j’en suis fan. J’ai hâte de retrouver encore et toujours Jordan dans de nouvelles aventures.