016 - Le secret des tombes

Présentation de l'éditeur

Au XIIème siècle, les moines de Glastonbury ont découvert deux étranges squelettes enterrés dans leur cimetière – l'un est grand, comme celui d'un guerrier, l'autre est petit avec de longs cheveux blonds. L'île d'Avalon se situant à Glastonbury, il pourrait s'agir des restes du roi Arthur et de la reine Guenièvre. Les moines l'espèrent. Un incendie vient tout juste de détruire leur abbaye et ils ont désespérément besoin de reliques pour attirer les pèlerins, leur source de revenu. Le roi Henry II a également besoin de la preuve de la mort du légendaire Arthur. Il veut empêcher ses sujets gallois réfractaires de croire qu'Arthur pourrait revenir et prendre la tête d'une révolte contre lui. Mais Henry doit en avoir la certitude, il fait donc appel à la Confidente des Morts, l'anatomiste Adelia Aguilar, pour qu'elle examine les os. Quelqu'un s'oppose pourtant à l'identification de ces squelettes et est prêt à tuer pour arriver à ses fins.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Ariana Franklin est née à Londres en 1933 avant que sa famille ne parte s'installer dans le Devonshire pour échapper au Blitz. Elle est devenue l'une des plus jeunes journalistes de sa génération, puis s'est retirée àla campagne pour élever ses deux filles, étudier l'histoire médiévale et écrire. La Confidente des morts a reçu le CWA Ellis Peters Historical Award en 2007 et le Macavity Award en 2008. Ariana Franklin a reçu en 2010 le CWA Dagger in the Library Award pour l'ensemble de son œuvre, qui compte seize romans et trois essais. Elle s'est éteinte en 2011 à l'âge de soixante-dix-huit ans.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture personnelle.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Vesuvia Adelia Rachel Ortese Aguilar est une femme de caractère, de par sa formation, rare pour l'époque en tant que medica de l’école de Salerne mais aussi par son honnêteté en tous points. 

Alors lorsque le roi Henri II de Plantagenet la convoque séance tenante afin de la missionner sur Glastonbury, voit-elle rouge. Au cours des deux enquêtes précédentes qu'elle a mené pour le roi, la mort et le danger ont beaucoup trop frayé en sa compagnie pour se lancer dans l'aventure avec entrain. De plus, le trajet à bride rompue qu'elle vient de subir pour découvrir cette mission n'arrange pas un caractère déjà bien trempé. 

Selon les dires d'un barde, Arthur Pendragon, celui que les gallois vénèrent et dont ils attendent le retour aurait été enterré entre deux pyramides il y a de cela 24 ans près de l’abbaye de Glastonbury. Henri veut se servir de cette nouvelle pour couper court à toute rébellion galloise au nom du roi légendaire qui viendrait les sauver. 

Adelia, en compagnie de Mansur, son ami Maure et accessoirement nommé médecin officiel, sa fille Allie et la nourrice Glytha, vont donc devoir trouver une manière de prouver  que ce grand homme est mort. Ou du moins que les cadavres trouvés dans le cercueil à l’ endroit des dires du barde datent de suffisamment longtemps pour être crédibles. Car le cercueil ne renferme pas un mais deux corps enchevêtrés que la rumeur voudrait voir comme ceux d’Arthur et Guenièvre.

C'est donc dans l'optique d'une enquête facile et surtout sans danger qu'elle et sa troupe vont se lancer sur les routes en direction de Glastonbury. Mais la vie n'a jamais été un long fleuve tranquille pour Adelia. Et la présence de l'évêque de St Albans, accessoirement le père de sa fille, va troubler sa sérénité.  Hélas ce sera probablement le risque le moindre qu'elle devra croiser cette fois encore. Et ce qui s'annonçait comme une mission de routine va devenir une quête de vérité et un des plus grands défis d'Adelia. Car un événement dramatique a eu lieu sur place et va transformer une quête simple en chemin semé d’embuches.

En nous plongeant à la fois dans la geste arthurienne, les complots familiaux et la folie des hommes, Ariana Franklin signe là un roman fascinant à la plume déliée et surtout hypnotisante. 

Nous suivons les aventures d'Adelia d'un seul souffle. 

Mansur et elle vont nous emporter à leur suite dans cette histoire et le faire de façon directe et percutante. La plume de l'auteure est telle que le scénario se déroule tel un écheveau de soie. 

Ariana Franklin a su poser une trame complexe et nous la faire suivre sous les yeux d'Adelia avec une facilité déconcertante. Des éléments s'entrecroisent, des coïncidences apparaissent fortuitement ou non et la lumière va se faire sur la folie des hommes, la jalousie et autres vices. 

C'est une auteure qui mérite attention et un suivi particulier. J’ai adoré la rencontrer sur ce tome et je compte bien prochainement lire ses autres récits avec Adelia.