022 - Signé Sixtine 3 le festival de l'Apocalypse

Partenariats, forums et Lectures communes

#Calmann-Levy
#partenariat

 

Signé Sixtine tome 3 Le festival de l'Apocalypse
Broché : 376 pages
Editeur : Calmann-Lévy (8 janvier 2020)
Collection : Littérature Française
Langue : Français
ISBN-10 : 2702165400
ISBN-13 : 978-2702165409
Dimensions du produit : 13,5 x 2,7 x 21,5 cm
ASIN : B0838G9L99
Prix : Broché : 16.90€  - Ebook : 9.99€

 ~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Roxane Dambre, 32 ans, écrit depuis toujours. Sa plus récente série, Scorpi, a reçu le grand prix de l’Imaginaire 2017. Sa précédente comédie, Un Karma (presque) parfait (2018), a rencontré un grand succès.

~~~~~~~~~~
Présentation de l'éditeur

L’Apocalypse selon Sixtine !

C’est enfin la consécration pour Sixtine : elle signera l’article central du prochain numéro d’ActuParis ! Est-ce un test de son directeur, ou un nouveau piège tendu par les Marcus Meilleur ? Peu importe, la pétillante journaliste, accompagnée de son photographe Melchior, est prête à relever le défi.
Et cette fois, sa grand-mère aussi distraite qu’attachante,  l’adorable Maminou, fait partie du voyage. Direction Angers et son festival sur les visions de l’Apocalypse à travers les âges.
La mission de Sixtine prend une tournure encore plus intéressante lorsqu’une mystérieuse petite fille lui fait part d’une théorie étonnante : et si l’Humanité réussissait à échapper à toutes les Apocalypses prévues (épidémies, guerres…),
car « quelqu’un » parvenait à les neutraliser à chaque fois ? Un sujet en or pour notre enquêtrice du paranormal, mais qui pourrait bien lui attirer quelques ennuis…

Une enquête pleine d’humour et de rebondissements qui clôture la série en beauté!

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Vous connaissez Angers?

Parce que moi, non! Enfin maintenant je peux dire que si grâce à Six et Roxane.
Et je peux dire aussi que j’aurais adoré vivre ce festival en direct et non par procuration sous la plume magique de Roxane.

J’ai tout adoré. La ville, les attractions, les petits restaurants qui m’ont donné l’eau à la bouche ...

Mais surtout je me suis sentie emportée comme chaque fois dans les aventures de Sixtine, avec émotion, humour, frisson aussi. Et un poil d’amour !

Suivre notre chère journaliste et son stagiaire photographe Melchior en mission en pleine province était délicieux. Les préjugés parisiens ont la vie dure. Mais surtout voir Maminou ainsi hors de son cocon habituel était folklorique. Ses tenues aussi colorées que celle de sa petite fille ont mis du peps dans ma lecture. Ses réparties parfois malicieuses parfois totalement innocentes m’ont tordu de rire. Mais surtout c’est avec émotion que j’ai suivi sa découverte d’Angers, ses pertes de mémoire, ses moments de confusion et sa rencontre avec Anaïs, une jeune fille surprenante.

Elle est si attachante Maminou. Si fraîche et pétillante aussi. Un bonbon acidulé à elle toute seule.

Alors quand Six la perd dans la foule je ne vous dis pas la panique. Même moi j’ai commencé à avoir des sueurs froides.

Heureusement Florent nous l’a ramené. Et avec lui une sacrée aventure bien dans le thème du festival.

Roxane Dambre a dû s’éclater dans ses recherches en amont pour trouver toutes les informations qu’elle nous sert aux petits oignons cette fois encore.

Ahhh les galipettes !!! Je ne m’en remets pas. Six difficilement aussi.

Toujours sous couvert du reportage de ses personnages, Roxane nous apporte des connaissances historiques, légendaires ou touristiques. Elle le fait avec simplicité, panache et humour et on en ressort plus instruit et cela avec bonheur.

Je l’avais annoncé comme mon prochain mega coup de cœur. Je le confirme.

Mais en même temps c’est avec un brin de tristesse que j’ai tourné la dernière page de ce dernier tome.

Quand on rencontre une équipe pareille on a envie de la voir durer. Que ce soit Six, Melchior ou Maminou bien entendu mais aussi Chateaudun, Bergamote ou Raphaël. Ils créent des liens avec le lecteur et les laisser à la fin d’une histoire c’est comme dire au revoir aux amis après une semaine de vacances géniales.
Alors si vous n’avez pas encore passé de séjour en compagnie de Six et des amis je vous invite à vous jeter sur cette trilogie. Mais surtout, comme les bons petits plats de Melchior il faudra la savourer.

Merci encore Roxane. Tu égaies les cœurs de ta plume magique.

 

Et pour ceux que cet opus aurait donné l’envie de visiter Angers c’est par ici :