168 - les-loups-garous-de-thiercelieux-lune-rousse-1114621-264-432

Présentation de l'éditeur

L'une vit le jour, l'autre vit la nuit...

1846.Un soir d'automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux.

Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l'appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu'on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. Lune se lance à la poursuite d'un loup noir, jusqu'à un coffre caché sous un rocher.
À l'intérieur : des masques de loups, un poème oublié qui parle de vengeance... Un masque sur son visage, la jeune fille se sent soudain investie d'une force animale. Elle fait le serment de lutter contre les injustices qui frappent le village.
Mais la malédiction des loups, surgie du passé, ne risque-t-elle pas de bouleverser Thiercelieux et de les dépasser toutes les deux ?

Après plus de 17 ans d'existence et une success-story éclatante, l'univers du jeu des Loups-Garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly, se renouvelle dans un roman captivant ! Ce récit d'amitié et de mystère, brillamment écrit par Silène Edgar et Paul Beorn (prix des Incorruptibles 2015-2016, prix Gulli du roman 2015, prix Tatoulu 2016, etc.), rappelle l'atmosphère à la fois douillette et inquiétante des veillées au coin du feu...

Un roman pour tous les lecteurs, de 10 à 99 ans !

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Silène Edgar est l'autrice d'une dizaine de livres pour jeunes et adultes, dont 14-14 avec son complice Paul Beorn, Adèle et les Noces de la reine Margot, Les Lettres volées, 42 jours et la trilogie Moana, des titres publiés aux éditions Castelmore et pour la plupart disponibles en version DYS. Silène fait toujours des milliers de choses en même temps, dont des recherches sur Harry Potter et des dossiers pédagogiques pour différents éditeurs. Elle a enseigné le français pendant quinze ans, mais elle se consacre dorénavant à l'écriture, elle vient d'ailleurs d'achever une formation d'initiation au scénario à la Fémis. Elle aime le chocolat et rencontrer ses lecteurs.

Paul Beorn est né et a grandi à La Rochelle. Bercé par les récits de J.R.R. Tolkien, c'est dès l'enfance que lui vient l'envie de devenir écrivain. Il a publié chez Castelmore un texte pour adolescents, Le Jour où, ainsi que les romans jeunesse 14-14 (Prix Gulli du Roman 2014, Prix des Incorruptibles 2015-2016 5e/4e et Prix Tatoulu 2016), en collaboration avec Silène Edgar, et Un Ogre en cavale. Le Septième Guerrier-Mage, paru aux éditions Bragelonne, a reçu le Prix Imaginales de lycéens 2016.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#PartenariatCastelmore
Broché: 384 pages
Editeur : Castelmore (14 novembre 2018)
Collection : 12-15 ans
Langue : Français
ISBN-10: 2362312070
ISBN-13: 978-2362312076
Dimensions du produit: 13 x 2,2 x 19,5 cm
Prix : Broché : 9.90€ - Ebook : 5.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Quand j’ai vu que les éditions Castelmore sortait un nouveau roman jeunesse je m’y suis intéressée tout d’abord pour sa couverture, les couleurs étaient de saison, automnales ou sanglantes au choix. Et j’aime le rouge !
Ensuite j’avais adoré 14-14 du même duo d’auteurs alors me rendre compte par moi-même si la magie opérée était toujours là était ma deuxième raison de le lire.
Enfin parce que le résumé a fait tilt et m’a carrément attirée.
Donc lorsque ma fille de 8 ans a vu le bandeau sur le roman et s’est exclamée « ouah le jeu des loups-garous !! Trop bien ! » je me suis sentie carrément vieille et has been car je ne connais pas et n’y ai jamais joué de ma vie.

Du coup je me suis dit, ben tant pis pour le jeu je me renseignerai après et je me suis lancée dans ma lecture. Ou plutôt jetée avec élan car une fois débutée je n’ai pu la lâcher avant la fin.
ce qu’il y a de bien avec ces deux auteurs c’est que l’on ne cherche jamais qui a écrit quoi.  Il y a une telle osmose entre eux que toute l'histoire coule, tout est fluide. 
Imaginez une balade en bateau sur une rivière. L’onde était transparente ainsi qu’au plus beau jour (aie désolée Mr de la fontaine pour le plagiat). Imaginez ensuite que vous ouvrez ce roman.
La rivière glougloute doucettement autour de vous. Petit à petit vous entrez dans l’histoire et des remous se forment à la surface de l’onde.
La lune rousse s’est levée. Les loups-garous de Thiercelieux ont repris du service avec une nouvelle génération. Et vous, sur votre petite embarcation, vous sentez venir l’orage. Cela bouge de plus en plus, les événements s’enchaînent, les émotions s’exacerbent : tension, colère, révolte sont les maîtres mots.

Je me suis prise au jeu et je les ai suivis dans leurs pérégrinations de justice. J’ai frémi avec eux de leur courage, de leur audace mais aussi d’appréhension. En essayant de découvrir les secrets enfouis, j’ai aussi appris à les connaître. Chacun à sa manière a ses fêlures, sa part d’ombre et ses rêves. Reste à savoir quelle part d’eux-mêmes le loup va mettre en exergue.

C’est aussi un roman sur les superstitions, les peurs enfouies de l’étranger, de la différence. Thierceleux semble rester dans le passé par certains côtés même si le modernisme arrive avec la scierie par exemple. C’est un petit village, de ceux dont le rêve de liberté est souvent de partir à la ville, de ceux dont l’obscurantisme semble toujours tapi dans les ombres. Pourtant l’espoir aussi est là avec les amitiés franches et belles et l’amour.

En bref c’est un coup de cœur. Et maintenant que je me suis renseignée sur le jeu en prime je peux dire que je comprends l’enthousiasme des jeunes pour celui-ci. En veillée familiale ou amicale il doit en faire frémir plus d’uns et donner une belle ambiance. Et le roman en est un reflet vraiment réaliste je pense avec ses personnages et ses situations. Je ne peux donc, fan ou non du jeu, que vous conseiller cette lecture.