Dortoir interdit 2

Présentation de l'éditeur

Quand on est embauché par une agence immobilière spécialisée dans la remise en état d'anciennes "scènes de crime", mieux vaut s'attendre au pire. C'est ainsi que Mickie Katz, jeune décoratrice fraîchement recrutée par la très mystérieuse Agence 13, doit accepter de travailler pour un milliardaire obsédé par la Troisième Guerre mondiale. Afin de mettre sa famille à l'abri du futur holocauste, ce nabab du pétrole vient d'acquérir un bunker creusé dans le désert du Nevada par l'US Air Force au temps de la guerre froide. Le rôle de Mickie est simple: redécorer le labyrinthe de béton pour en faire un paradis cinq étoiles qui rendra la claustration agréable aux survivants du conflit. Mais dès le début des travaux, les événements vont prendre un tour inquiétant dans cette forteresse mystérieusement baptisée depuis 40 ans Dortoir Interdit... Lorsqu'un lieu a été le théâtre d'un crime atroce, il a toujours des choses à dire. Des choses qu'il serait préférable de ne pas entendre. Hélas, les fantômes sont parfois trop bavards...

 

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Né en 1951, Serge Brussolo a beaucoup écrit. Doué d'une imagination surprenante, il est considéré par la critique comme un conteur hors pair, à l'égal des meilleurs auteurs du genre, et certains n'hésitent pas à lui trouver une place entre Stephen King et Mary Higgins Clark. Il a notamment reçu le prix du roman d'aventure 1994 pour Le Chien de Minuit (éditions du Masque), le prix RTL-Lire pour La Moisson d'hiver (Denoël, puis Folio) et le prix Paul-Féval, décerné en 2004 pour l'ensemble de son œuvre par la Société des Gens de Lettres.

 

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture personnelle.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

Mickie Katz a un passé assez atypique. Élevée comme une enfant soldat par un père soi-disant terroriste, elle a ensuite fait des études de décoratrice et s'est vu, par pure jalousie, accusée de vol et reléguée plus bas que terre. Après un séjour en prison pour ce crime pour lequel elle était innocente et une réputation complètement cramée, elle se voit offrir un emploi à l'Agence 13. 

Qu’est-ce que l’Agence 13 ? Une agence immobilière spécialisée dans les sites d'anciens crimes afin de les réhabiliter en leur redonnant une nouvelle âme qui ferait oublier l'horreur passée aux acheteurs. 

C'est ainsi que sa première mission la voit partir aux confins du Nevada, chez un milliardaire excentrique et plus qu’obnubilé par la guerre de Sécession et le prochain déclenchement de la Troisième guerre Mondiale.

Ce qui devait être une mission un peu particulière pour un mec timbré va devenir une lutte de chaque instant, une aventure complètement barrée et prenante sous la plume de Serge Brussolo

Amenée à réhabiliter un ancien bunker utilisé pour une expérience de survie dans les années 60, Mickie va côtoyer une famille complètement obnubilée par le renouveau d'un conflit et le survivalisme.

Camp d'entraînement de commandos de l'élite, lavage de cerveau des filles du milliardaire pour envisager d'être les nouvelles Ève du renouveau, Mickie va vivre des jours complètement fous. Et le lecteur aussi.
Serge Brussolo sait mettre une ambiance à la fois prenante et complètement irréelle.
Ce roman écrit à la première personne nous est clairement présenté dès le départ comme un compte-rendu, une fiction et un témoignage de la narratrice, Michelle Annabella Katz. Cette mise en bouche nous plonge ainsi assez rapidement dans le scénario et dans la vie de Mickie.
Cette histoire va ainsi nous permettre de nous familiariser plus avant avec cette jeune femme élevée par une mère névrosée et un père criminel en fuite. Entraînée dès son plus jeune âge à la survie, à résister à la torture et à échapper aux chiens des forces de l’ordre, Mickie a eu une enfance particulièrement atypique mais bizarrement assez plaisante à ses yeux pour tout ce qu’elle partageait avec ce père surprenant.

C’est une jeune femme têtue, réfléchie et qui fait montre d’une certaine force de caractère dans les épreuves. Il faut dire qu’elle en a déjà bien subies et que cette embauche providentielle dans l’Agence 13 est l’espoir de se refaire un peu. De plus, elle doit faire preuve de ses compétences dans son propre domaine de prédilection, c’est donc une opportunité à ne pas rater.
Sa première mission, dans le désert du Nevada, pour le milliardaire Thobias Zufrau-Clarkson, semble assez facile. Travailler pour des milliardaires ne la gêne pas elle le faisait dans son précédent job pour madame Lucille, avant que celle-ci ne la poignarde dans le dos en lui collant un procès pour vol aux fesses. Ils sont excentriques, plein aux as et d’idées farfelues mais elle gère.
Par contre celui-ci est aussi autre chose. Obsédé par la guerre civile, il est persuadé que le Sud va se rebeller un jour et reprendre la suprématie sur le Nord. Il a ainsi transformé son domaine du Nevada en gigantesque camp d’entrainement survivaliste. Drones de combat, tirs à belles réelles… rien n’est trop bon pour un entraînement le plus complet possible.
C’est au beau milieu de ce camp, pas loin de sa maison qu’elle va donc devoir travaillé et trouver des idées de décoration pour rendre habitable et surtout non anxiogène un bunker creusé sous le désert.
Franchement j’ai été surprise et je me suis sentie emportée par le récit. La plume de Mickie/Serge du fait de son implication nous donne un aperçu de la situation à sa manière et cela donne un certain réalisme à ce qu’elle va découvrir.
Le scénario nous prend aux tripes et j’avoue que l’histoire de ce bunker et de ce qu’il s’y est passé est tout à fait flippante. Une sorte de légende urbaine cachée par les autorités pour faire oublier l’horreur d’une expérimentation qui a tourné court mais surtout qui est partie en sucette sans que personne ne sache pourquoi. Du moins est-ce que l’on sait au départ.

Petit à petit on va apprendre à connaître le milliardaire et sa famille. Découvrir la profondeur de leurs implications et de leur attachement à cette cause survivaliste fait peur. Comme le dit Mickie à un moment donné cela a tout d’une secte, mais ici avec une armée à sa pogne.
C’est un roman terrifiant pour ce qu’il peut apporter d’informations et de réflexions. Car des survivalistes de ce genre, il y en a un paquet aux Etats-Unis, peut –être pas aussi riches mais tout aussi barjot sûrement.
Une très bonne série que je découvre et que je vais continuer à suivre car la personnalité de Mickie me plaît beaucoup et les tenants et aboutissants de ces enquêtes/missions sont vraiment intéressants.
Une lecture que j’ai dévoré en une nuit c’est vous dire.