083 - Le protocole de la creme anglaise 2 - Imprudence

Présentation de l'éditeur

Rue et l'équipage du dirigeable La Coccinelle à la crème sont de retour d'Inde avec des révélations propres à secouer les fondements de la communauté scientifique britannique. La Reine Victoria a de quoi être agacée : les vampires sont à fleur de peau, et quelque chose ne va pas du côté de la meute de loups-garous locale. Pour couronner le tout, la meilleure amie de Rue, Primrose, persiste à se fiancer à un militaire peu recommandable.
Mais Rue a également des problèmes personnels. Son père vampire est en colère, son père loup-garou est fou, et sa tapageuse mère est tout à la fois. Mais, le pire, c’est que Rue commence à comprendre ce qui se passe vraiment… ils ont peur.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Gail Carriger est née à Bolinas, en Californie. Diplômée de l’université de Nottingham en archéologie en 2000 et de celle de Santa Cruz en anthropologie en 2008, elle publie Sans âme (Orbit) en 2009, premier tome de la série best-seller du Protectorat de l'ombrelle. Elle est également l'auteur de la série Le Pensionnat de Mlle Géraldine.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec Netgalley France et les éditions Le livre de poche.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

La plume de Gail Carriger est mon feel good à moi et je vous promets que cet épisode-là vaut son pesant d’or.

Cette fois encore, l'auteure a su m'emporter dès le début et m'imposer quelques moments d'émotions sensibles. Car la situation s'est détériorée dans la meute depuis quelques temps et ce n'est pas avec son voyage en Inde que Rue a pu s'en rendre compte. De plus, ses trois parents ne sont pas du genre expansif. C'est donc avec surprise et peine que notre jeune femme tout juste émancipée du fait de ses 21 ans va vivre cet événement traumatisant de la déchéance de son Papatte. 

Mais ce n’est hélas pas le seul qui va interagir avec ses émotions. Quesnel a disparu de la coccinelle à la crème à peine arrivé à bon port et notre jeune curieuse est fort marrie de ne pouvoir passer au cours de français prévu avec le beau gosse d'ingénieur. 

Dire qu'elle lui en veut est un euphémisme. Elle est fâchée et n'ayant pas sa langue dans sa poche il va le sentir passer. C'est un très bon moment pour le lecteur mais beaucoup moins pour l'intéressé. 

Rue est un personnage fort complexe de par sa nature de metanaturelle déjà qui la met à l’écart de tous, mais aussi par sa propension à ne pas vouloir s’engager ou voir les sentiments qui la concerne alors qu’elle est loin d’être aveugle lorsque cela concerne ses amis.
Mais il faut dire aussi qu’il n’est pas évident d’envisager l’avenir comme tout le monde quand vous n’êtes pas réellement considérée comme une humaine. Les conséquences de sa dernière et seule mission en tant que nocturne ne vont d’ailleurs pas arranger les choses. A son retour d’Inde, avec son texte de loi en faveur des singe-garous, Prudence est loin de s’attirer les faveurs de la reine Victoria. Au contraire, celle-ci est fort courroucée et lui retire toutes ces prérogatives de nocturnes ainsi que d’autres que Rue n’appréhende pas encore à leur juste valeur.
D’un autre côté, elle vient de fêter ses 21 ans et donc sa majorité. Elle n’est ainsi plus sous la tutelle de son père Lord Akeldama, ni de celle de ses autres parents. A elle la liberté !!

Hélas outre ses problèmes familiaux et diplomatiques dirons-nous, des attaques multiples sont perpétrées à l’encontre de La coccinelle à la crème.
Plusieurs hypothèses vont faire jour du fait des événements mais ce n’est qu’à la toute fin que nous découvrirons vraiment qui sont les poursuivants et surtout qui est réellement visé par ces attaques et pourquoi. En attendant cela va occasionner de nombreuses actions sympathiques et un rythme soutenu tout du long du récit.

Gail Carriger sait y faire pour nous plonger dans l’histoire et son humour est, je dois l’avouer, totalement délirant.
Il faut que vous découvriez les leçons de français de Quesnel et Prudence, mais aussi les conseils particuliers de Lady Maccon à l’encontre de sa fille pour éviter des situations fâcheuses à la suite de ces cours ou encore les réactions dudit Quesnel lorsque le maître s’aperçoit pour sa plus grande joie et son plus profond désarroi que l’élève est studieuse, curieuse et particulièrement assidue à reproduire les exercices.

De même, l'humour parfois pince-sans-rire des personnages, le flegme tout britannique d'autres ou le côté tout à fait inconvenant de Prudence sont des sources de feelgood pour moi. 
Rajoutons à cela une Lady Alexia Maccon qui va nous surprendre encore par sa façon bien personnelle de réagir aux relations libérales de sa fille avec le bel ingénieur. Le petit cours sur les méthodes de contraception est juste évoqué. Cependant la connaissant, on imagine sans peine le manque d'émotion et le pragmatisme utilisé pour de telles explications. 

Mais tout cela n'explique cependant pas les attaques successives que subit la coccinelle à la crème depuis leur retour. 

C'est donc un deuxième tome multi genre et aventures que nous lisons là. 

L'action n'est pas en reste avec baston à gogo et haussement de voix. 

Nous allons découvrir nos personnages sous divers contextes et cela m'a ravi. Car tous autant qu’ils sont, je les adore mais j'avoue avoir ma préférence pour le beau français aux yeux pervenche. Et le voir se faire retourner comme une crêpe par notre petite Prudence sans qu'elle se rende compte de rien est absolument satisfaisant et m'a fait pouffer de rire à maintes occasions. 

Car notre charmante élève est curieuse et consciencieuse. Elle apprécie particulièrement de mettre en pratique ses nouvelles connaissances à la plus grande joie de son mentor. Il n'en reste pas moins homme et victime d'une certaine raideur à l'occasion ce qui lui fait aussi regretter parfois cet enthousiasme débordant. 

Je vous laisse découvrir la suite de leur cours si particulier par vous-même, c'est touchant, hilarant et plein de sensualité.

C’est donc un deuxième tome qui m’a séduite et Gail Carriger reste mon auteure fétiche pour les cas de panne livresque ou de baisse de moral avec Roxane Dambre .