036 - La trilogie Morgenstern - 1

Présentation de l'éditeur

Dans une ville-décors à l’image de Londres au xixe siècle, une jeune femme est assassinée. Roberta Morgenstern, sorcière spécialisée dans les enquêtes criminelles et son assistant, Clément Martineau, vont remonter le temps pour trouver le meurtrier. La traque des suspects les entraîne en un tourbillon d’époques et de lieux, du Paris médiéval au Mexique des Aztèques. Tous les indices convergent vers le machiavélique comte Palladio, qui a ressuscité un quadrille de grands criminels pour renégocier avec le Diable son pacte d’immortalité…

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Né en 1970 à Reims, Hervé Jubert suit une formation en Lettres Modernes puis en histoire de l'Art, à Paris IV et à l'Ecole du Louvre. Il fait un début remarqué dans le fantastique avec son premier roman Le Roi sans visage. Côté littérature jeunesse, il s'illustre avec La Trilogie Morgenstern, Blanche, Monstre et Vagabonde. Hervé Jubert a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire dans la catégorie du roman jeunesse francophone pour Magies secrètes en 2013. La Trilogie Morgenstern a été traduite et publiée aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne, en Russie et en Chine.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec le forum Au Boudoir Ecarlate et les éditions Bragelonne

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Sabbat samba

Le quartier gitan a fui Bale dans la débâcle et sous la poussée d'une vague gigantesque. Avec lui, plusieurs de nos amis qui ont senti le vent de la justice tourner et la montée d'un tyran au pouvoir. 

Ce troisième tome devient à la fois une lutte contre l'injustice, contre l'usurpateur et tyran en place, mais aussi une quête d'amour pour la sauvegarde d'un petit être innocent quoique d'ascendance pas si angélique que ça. 

Qui aurait cru que notre Roberta se sentirait l'âme d'une mère adoptive? Il faut dire que lorsque le papa adoptif est Grégoire Rosemonde, je n'aurais pas réfléchi non plus très longtemps pour accepter. 

Lilith, la petite fille du diable est aux mains de Carmilla Banshee et du municipe. Mais cela ne peut continuer ainsi. Sa conception stoppée avant l'ingestion du fer qui aurait dû stabiliser son métabolisme l'a rendue fragile. 

Et c'est donc une quête magnifique que nous allons suivre là dans les pas de Roberta et de son tendre Grégoire, accompagnés de Claude Renard. Ce frère de la lagune qui semble cacher lui aussi un drôle de secret. 

De leur côté, ce qu'il reste du collège des sorcières fidèle à la justice vont eux aussi partir en quête d'une solution pour stopper l'avancée vers le pouvoir de Carmilla. 

Nous allons donc suivre plusieurs quêtes. Plusieurs voix. Plusieurs camps aussi. 

Et c'est au milieu de tout ça, que l'auteur va nous estourbir. Le lecteur se croira alors en plein délire quant au détour d'une rue ensoleillée il se retrouvera dans le téléfilm Urgences. La présence alors de Doug, Carter, Marc, Benton, ou la pause déjeuner au Doc Magoo's ne surprendront même pas tellement la situation alors tendue nous aura jeté dans l'inquiétude. Et la découverte par Roberta avec son hamburger d'une, je cite, " boisson gazeuse noire comme le bitume au vague goût de cerise. Un truc à décaper les zincs de comptoir ou à déboucher les boyaux d'une vache constipée" va juste nous rendre euphorique avant de retomber dans la réalité et retrouver cette épée de Damoclès qui semble survoler Lilith. 

Cela vous donne un aperçu de l'humour et de la plume caustique d'Herve Jubert. Et encore il faut la lire pour s'en imprégner. C'est une cure de jouvence, un bain de magie et un nuage de mystères qu'il nous fournit tout au long de cette trilogie. 

Plus j'avance plus j'aime ses personnages. 

Grégoire Rosemonde reste mon préféré avec Roberta. Ils forment un couple détonant et tout à fait délirant. Leurs joutes verbales pleines d'émotions, leurs piques pleines de tendresse rend ce couple fort divertissant. 

L'amour qu'ils portent à Lilith les rend sauvages et dangereux pour qui veut s'en prendre à ce petit trésor. Et le mystérieux Grégoire va petit à petit laisser fuiter quelques petits indices. 

C'est un tome qui telle la samba est grisant, vif et caliente. Un tome final qui nous emporte dans un tourbillon de sensations, d’émotions et nous donne des envies de suite.
Le fait que l’auteur place en son sein même l’un de ses autres personnage issu d’une autre trilogie ( Les enquêtes de Georges Hercule Bélisaire Beauregard) me donne carrément envie de me refaire la bibliographie complète d’Hervé Jubert.

Alors si vous aussi vous avez envie de vous dépayser dans un univers vraiment bien ficelé, avec des personnages au charisme diabolique et des scènes vraiment vivantes je vous conseille cette lecture. La collection « Mois du cuivre »  de Bragelonne l’a rend encore plus séduisante en lui offrant un écrin à sa valeur. C’est un coup de cœur pour moi-même si mon tome préféré restera Sabbat Samba pour son dynamisme échevelé et les rebondissements encore plus intenses.