088 - Les necrophiles anonymes -1

Présentation de l'éditeur

Népomucène, préposé à la Morgue, mène une vie tranquille et nocturne en compagnie de Bob, vampire d'environ 150 ans d'âge. Lorsqu’ il manque devenir la cinquième victime d’un mystérieux assassin, son ami de longue date mène l’enquête. L’immortel est certain qu’ une autre créature surnaturelle a commis le massacre. Ainsi commencent les aventures des Nécrophiles anonymes.

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur


Déjà publiée chez Voy el avec son roman Entrechats, Cécile Duquenne, 24 ans, poursuit des études pour devenir libraire et/ou traductrice. Dans ce nouveau roman (qui sera publié chez Bragelonne en numérique) elle laisse son imagination se déchaîner et nous offre une histoire de vampires et de loups-garous décapante.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes


Lecture personnelle pour le mois de la fantasy.

 

 

 

 

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Apres avoir rencontré Cécile Duquenne aux Imaginales pour lui faire dédicacer un roman que j'avais adore : la tour. Je me suis lancée dans une autre de ses séries : les nécrophiles anonymes. 

Népomucène Lemercier est le type même de l'anti-héros. Courtaud, bedonnant par un abus régulier de bière, ce jeune homme travaille de plus au service de nuit de la morgue. Outre ce prénom ayant pour origine l'amour de la poésie romantique française de maman, ce qui le rend si intéressant pour le lecteur ce serait plutôt ses relations particulières avec Bob. 

Bob, Robert Joachim Charles-Henri de Bruyère de son petit nom de naissance est un vampire ayant pris logis à la morgue dans l'un des réfrigérateurs individuels. 

Leur première rencontre assez singulière va jeter les bases d'une amitié noctambule qui allait durer. 

La plume de Cécile Duquenne dans ce roman est pleine de dérision, d'humour parfois caustique et de personnages tout à fait non banals. Cela donne une ambiance assez particulière qui plait de suite. 

De plus les expériences tentées par nos deux héros sur les morts sont elles aussi surprenantes. 

Ce duo de choc devient parfois trio avec le mentor de Népomucène, Edgar, dorénavant en retraite et passionné de taxidermie. 

Leurs soirées arrosées sont emplies d'humour et de conversations assez surprenantes. Les révélations surprises sur certains personnages de la série Buffy vont en faire sourire plus d'un. De plus Cécile Duquenne nous offre la une image nouvelle du vampire en la personne de Bob. Pas de romantisme exacerbé, de bête de sexe même si certains points restent récurrents comme une séduction irrésistible, un besoin de sang pour se nourrir ou une vitesse hallucinante. 

Alors quand, à ce trio délirant et leurs soirées Buffy/bière, s'ajoute une enquête sur des cadavres assez proches d’eux, le scénario devient vite enthousiasmant. Les créatures apparaissent, les méfiances aussi. Pourtant rien ne vaut le danger pour mesurer la valeur de la vie, de l’amitié et des sentiments.
Ce premier opus est un petit bijou de fraîcheur que j’ai adoré découvrir et qui ne va pas tarder à voir arriver ses petits frères dans ma PAL.
Et comme l’été approche, n’hésitez pas à vous faire un petit Sanguini