209 - Les larmes de Sael

Partenariats, forums et Lectures communes
#partenariat

Broché : 323 pages
Editeur : Independently published (17 octobre 2019)
Langue : Français
ISBN-10 : 1693498073
ISBN-13 : 978-1693498077
Dimensions du produit : 15,2 x 2,1 x 22,9 cm
ASIN : B07Z6D4LVB
Prix : Broché : 16.90€  - Ebook : 4.99€

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

A.D. Martel écrit depuis sa plus tendre enfance. Son nom de plume est emprunté à sa défunte grand-mère. Après un doctorat en histoire, elle fait aujourd’hui de l’écriture son métier et essaie de transmettre aux petits comme aux grands sa passion. Le partage est une de ses valeurs les plus importantes, aussi essaie-t-elle d’apporter un peu de bonheur à travers les mots, que ce soit via ses romans, ses ateliers d’écriture ou encore via la correspondance avec ses lecteurs.

Amoureuse de la nature, elle adore se promener avec son fidèle compagnon à quatre pattes. Son petit péché mignon : le chocolat, noir de préférence. Et rien de tel que de lire un bon roman avec un chocolat chaud en mains ! Fantasy, science-fiction, steampunk, fantastique, historique… tous les genres de l’Imaginaire trouvent grâce à ses yeux.

~~~~~~~~~~

Présentation de l'éditeur

Des cris, une explosion, le dôme d’énergie qui vacille… Ceylan, la cité la plus sure au monde, est attaquée. Au cœur du chaos, Arcana découvre le vrai visage des ennemis de son peuple. L’un d’eux, un Saëlien aux iris rouges, est capturé.
Déterminée à échapper aux fiançailles orchestrées par son père, la jeune femme décide d’épouser l’ennemi. Un choix qui va bouleverser sa vie et le destin des deux peuples.
Pour survivre à Saël, Arcana devra ouvrir son cœur et son esprit

Dystopie post-apocalyptique sur fond de romance, Les larmes de Saël propose un récit à la fois riche en aventures et en réflexions. Plongée dans un monde où les populations se battent pour le contrôle des ressources naturelles, une jeune femme au caractère bien trempé lutte pour sa survie. Quand la raison s’oppose au cœur, quelle est la meilleure décision à prendre ? Et comment faire quand celui, qui devrait pourtant être votre allié, décide de vous ignorer ?

Action, amour et trahison s’enchevêtrent pour proposer de longues heures de lecture riches en émotions.

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Voici un roman qui débute fort car Arcana l’héroïne ne laisse pas indifférent. Elle est capricieuse, têtue, une forte tête dans cette société patriarcale de Ceylan. La première impression est dérangeante quand sa priorité se focalise sur un fond de teint plutôt que le reste. 

Arcana vit sous un dôme, dans une société aux règles strictes et aux tâches précises. Un seul enfant par famille. Chacun participe au projet de tous pour travailler et permettre une vie luxueuse, au confort de vie maximum. 

Cela semble de prime abord une belle utopie. Un monde parfait? Serait-ce pour cela que des habitants de Saël, la contrée la plus proche hors du dôme aient tenté de saboter leur source d'énergie principale? Par jalousie? Par ambition de destruction? 

Lorsque ces terroristes sont arrêtés et jugés en place publique personne ne s'attend à la suite des événements. Surtout pas Arcana. Et pourtant c'est par elle que vont arriver les prémices d'un changement. Et tout s’enchaîne à partir de son choix fatidique, pour sauver un ennemi, de s’unir à lui. 

A.D. Martel va alors nous montrer que derrière cette gamine se cache une jeune femme de caractère oui, mais fière aussi et teigneuse. Malgré les embûches elle garde la tête haute aussi longtemps que possible et sa rage de vivre est vivifiante. 

Face à elle est Ashkan. Son époux. Un Saëlien. Ennemi de toujours et exact opposé tant physiquement que moralement. Pour preuve il ne semble que peu goûter la « chance » qu’il a de ne pas être exécuté avec ses camarades. Je n’en dirai pas trop sur lui car cela vous gâcherait des rebondissements intéressants qui présagent des chapitres hauts en couleur. 

Sachez juste que ces deux-là méritent d’être suivis dans leur histoire. 

Que le Destin n’est jamais une ligne toute tracée et que la volonté peut parfois la faire dévier sa route.

Arcana et Ashkan vont nous emporter dans le leur. La découverte de Saël sous le regard d'Arcana va être pour le lecteur le moyen aussi de parcourir l'univers très bien construit de l'auteur.  Tant au niveau du contexte politique que social, A.D. Martel a su créer là un monde vraiment intéressant. Les personnages sont complexes et évoluent au fil des événements. On apprend ainsi à les comprendre, à les aimer ou pour certains à les détester. Leurs motivations sont parfois différentes. Leurs objectifs aussi. Ou pas. Mais pour chacun leur éducation apporte une explication à leurs choix. 

Deux mondes vont ainsi se heurter, se croiser, se comprendre ou se haïr. 

Arcana et Ashkan vont vous emmener et probablement emporter une part de votre cœur avec eux. Je me suis régalée. J'ai frémi. J'ai eu peur parfois. Je m'attendais même à devoir détester l'auteure pour ses choix. Mais elle a su tellement bien y faire que j'ai été prise dans le flot de ses mots. Telle la cascade qui entoure Ceylan, sa plume m'a projetée dans ses remous et secouée. Merci à elle de sa confiance. Et si vous ne saviez pas quoi lire en cette fin d'année. Je vous propose de la terminer sur un coup de cœur en compagnie de nos héros.