050 - Dans la peau du mal

Présentation de l'éditeur

Édimbourg, Écosse, 1838.
Braconnant dans les collines d'Édimbourg, des enfants découvrent plusieurs mini-cercueils.

Ces sarcophages sont peut-être liés à des événements survenus dix ans plus tôt, alors que deux tueurs en série sévissaient dans les rues mal famées de la « Vieille Enfumée ».

Y a-t-il un lien avec LE fameux livre que le professeur Rothstone recherche jusque dans la boutique tenue par Niamh et son frère handicapé, Fingal Angus ? Et d'où sortent ces Grim Reapers, chevauchant leurs engins à vapeur, qui terrorisent la population ?

Fingal, Niamh et son fiancé, le détective Mael Cullium, seront pris dans un tourbillon d'événements où spiritisme, machines à vapeur et êtres violents se côtoient.

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Française, arrivée au Québec à 14 ans, Corinne de Vailly est un auteur jeunesse reconnu Outre-Atlantique.

Journaliste puis auteur de comédies musicales, parolière pour les productions Disney et divers artistes québécois, elle dirige l'équipe éditoriale de l'émission jeunesse Le Petit Journal, pour laquelle elle remporte plusieurs prix.

Elle publie son premier livre jeunesse en 1993, Miss Catastrophe (pour les 4-6 ans) aux Éditions du Raton-Laveur. Suivent plusieurs romans ainsi qu’une série fantasy à succès Celtina (Éd. Les Intouchables). Les droits cinéma de son épopée Mélusine et Philémon sont actuellement sous option avec Starlight Pictures (Hollywood, 2014).

Elle écrit également des romans policiers pour adultes avec le journaliste Normand Lester.


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#partenariat
#SimplementPro

 

050 - Dans la peau du mal
DANS LA PEAU DU MAL - Corinne De Vailly
Broché: 246 pages
Editeur : Editions du 38 (27 mars 2019)
Collection : Steampunk
Langue : Français
ISBN-10:
ISBN-13: 978-
Dimensions du produit: cm
ASIN: B07PQVP4D5
Prix : Broché :. € - Numérique : 5.99€

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Vous connaissez ma passion pour le genre Steampunk. De même, vous savez que j’aime beaucoup ce que font les éditions du 38 depuis que je suis tombée dedans avec les écrits de Gilles Milo-Vacéri, Alex Nicol, Olivier Saraja ou encore Sophie Moulay et j’en oublie.

Avec cette nouvelle collection qui s’ouvre j’ai voulu découvrir et j’en remercie Anita Berchenko pour sa confiance leurs nouveaux récits et surtout cette auteure que je ne connais pas encore.

Même si je me suis sentie un peu perdue au départ, du fait de plusieurs histoires qui semblaient décousues et sans lien sauf l’époque, les événements ont vite fait de me montrer où je me fourvoyais.
Ce n’était qu’un voyage dans le passé afin de mieux nous situer ensuite les faits à venir. Et leur noirceur d’encre.
Alors ne faites pas comme moi, regarder bien la chronologie en début de chapitre, cela vous évitera ce petit écueil ;)

Niamh et son frère Fingal ont repris la boutique de leur père après son décès. Vendeurs de bric et de broc, Fingal est aussi réputé pour la façon dont il transforme des animaux morts en automate quasi réaliste. Car il utilise la taxidermie en plus de son talent mécanique pour leur rendre leur aspect d’avant.

Nos deux jeunes gens vivent à Edimbourg où il y a quelques années sévissait en ville un tueur aux actes particulièrement infâmes. Il tuait et prélevait sur ses victimes une bande de peau sur leur abdomen. Peu le savent mais ces cadavres ont un lien commun. Hélas la police n’en a pas connaissance et l’enquête piétine. Un seule élément était assuré, un gang terrorisait les bas quartiers à cette époque et pourrait être à l'orifine des meurtres. Mais pour quelles raisons?

Nous allons ainsi suivre en parallèle encore mais cette fois avec des liens communs l’enquête sur des actes commis par le gang des Grim Reapers et la vie de ces deux jeunes gens.

Niamh n’est autre que la fiancée d’un des enquêteurs, Mael Cullium.De plus, la découverte de petits sarcophages dans des terrils et apportés à Fingal semblent intéresser du monde et entourer de danger la fratrie.Rajoutons à cela un homme secret à la recherche DU livre et vous aurez une ambiance sombre et un tantinet violente.

Un fois mon début chaotique appréhendé, je me suis plongée dans cet Edimbourg de vapeur et de rouages avec un plaisir de plus en plus grandissant. Le frère et la sœur sont des personnages vraiment intéressants de par leur nature intelligente, leur force mais surtout leur fragilité. J’ai ainsi pu découvrir des détails de la couverture qui ne m’avaient pas sauté aux yeux de prime abord grâce à cette lecture.

Couverture qui pourtant m’avait interpellée de suite par tout ce qu’elle représente de mon genre préféré : le steampunk.

A certain moment, le lecteur croit comprendre d'avance les ambitions de l'auteur, le futur du roman semble cousu de fil blanc. Mais que nenni! Même si des éléments vont se réaliser, Corinne de Vailly va sérieusement ébranler notre confiance en nous. Là où l'on attendait avec appréhension un ennemi, il s'avère que la surprise est grande d'en trouver un autre. 

C'est donc avec brio qu'elle va nous emmener vers l'épilogue dans une ambiance sombre et parfois lourde. Mais ce final ... nous laisse un goût d'acide sur la langue et quelque part …de peur. 

J'ai été franchement surprise de la manière dont elle nous a bluffés. Je m'attendais à beaucoup de chose mais certainement pas à cela. Et c'est ce qui fait que j'ai hâte de m'attaquer à son autre roman Steampunk en ma possession. Voir si elle saura là encore me surprendre et me faire frémir.