146 - amber-farrell-tome-0-5-l-origine

Présentation de l'éditeur

J’avais perdu toute mon équipe avant de frôler la mort à mon tour. D’une certaine manière, j’étais morte cette nuit-là, et je me retrouvais aujourd’hui dans cette situation précaire, à marcher sur une corde raide entre la traque de créatures prétendument imaginaires et le risque de finir enfermée si j’en devenais une. »

Seule survivante d’une attaque meurtrière qui décime son unité, Amber Farrell est contrainte de quitter les forces spéciales pour s’enrôler dans la police de Denver. Mais si elle a échappé de justesse à la mort, l’armée ne la laissera pas s’en tirer si facilement. Car sa vie et sa liberté dépendent de sa véritable mission : si elle ne parvient pas à prouver l’existence des vampires et à retarder sa propre transformation, c’est le retour en cellule qui l’attend... Lorsqu’une série de morts suspectes frappe la ville, Amber se voit obligée de choisir entre devoir et instinct, entre ce que lui imposent ses obligations et ce que lui dicte sa conscience.

Amber fait à présent partie d’un monde nouveau, et il n’est plus possible de revenir en arrière...

 

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Mark Henwick est né en Afrique, où il a grandi au soleil. Plusieurs emplois de barman ont rapidement raison de son penchant pour la philosophie et la psychologie. Il entame des études de science-fiction avant de décrocher un diplôme d’ingénierie et d’obliquer vers une carrière dans le marketing. Tous ces éléments lui ont servi à se lancer dans l’écriture. Quand il ne parcourt pas les montagnes Rocheuses, il vit avec sa famille dans le sud de l’Angleterre.


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

 

#LecturePerso

Broché: 158 pages
Editeur : Milady (22 aout 2018)
Langue : Français
ASIN : B07DQS41D9
Prix : Numérique : 2.99€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

J’ai vu passer cette série sur les réseaux sociaux sans vraiment lire de quoi il s’agissait. Ensuite elle est revenue devant mes yeux à la librairie. Et puis je me suis dit « pourquoi ne pas tenter avec ce tome d’introduction » ?

Me voici donc à découvrir le monde d’Amber Farrell.
Cette jeune femme trentenaire a déjà bien roulé sa bosse. Ex militaire, elle a fait partie d’une équipe soudée et surtout d’un service qui n’existe pas officiellement. A la suite d’une attaque particulièrement brutale et sauvage, elle se retrouve la seule « survivante ». Enfin plus ou moins puisqu’elle est revenue dans un état telle que l’on n’avait plus vraiment d’espoir de la sauver. Et puis, elle s’est guérie. Chose impensable si elle n’avait été mordue par une créature sensée ne pas exister : un vampire. Depuis elle est surveillée sans cesse par les scientifiques de l’armée pour voir si elle ne va pas pêter un câble et se transformer.
Cela nous donne une héroïne plus que torturée. Elle doit réussir à donner le change dans la vraie vie et ce job de flic qu’on lui a assigné. Elle doit aussi donner le change face à son ancien chef qui la surveille comme une bombe à retardement. Au moindre soupçon elle retournera dans une cellule capitonnée aux bons soins des scientifiques ravis de l’étudier.
Mais sa mission en dépit de tout cela est aussi de découvrir d’autres vampires pour son ancien chef.

Lorsque des meurtres sont commis à Denver qui ressemblent fortement à une attaque vampire, Amber doit réagir vite et surtout trouver la bonne façon de faire. Mais elle doit aussi comprendre ce qu’elle est. Car petit à petit elle change.
Comme le dit le synopsis elle va devoir choisir entre obligations et instincts.
Récit court avec ses 150 pages il n’en est pas moins suffisamment attractif pour se lire facilement et suffisamment introductif pour comprendre les tenants et aboutissants de sa transformation. On en apprend assez sur son passé pour ne pas être surpris de certaines facultés un peu hors du commun. Et surtout assez pour comprendre sa situation complexe et tendue.

C’est un bon tome de départ qui donne envie de poursuivre la série. J’avoue que le fait que l’auteur de cette série bitlit soit pour une fois un homme m’a aussi surprise et a aiguisé aussi ma curiosité. Je pense que je lirai le prochain tome avec plaisir ne serait-ce que pour voir ce que ça donne sur une longueur plus roman puisqu’il fait 680 pages.