138 - Par le sang du demon

Présentation de l'éditeur

Dans sa sombre masure, au cœur du Moyen-âge, une jeune fille attire les convoitises par sa sublime
beauté. Amoureuse en secret de son frère adoptif, amie d'un étrange occultiste vivant à l'écart du
village, elle semble prête à tout pour sortir de sa misérable condition de paysanne.

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Née en 1984, près de Metz, Virginia Schili a étudié l’anglais, mais a préféré se consacrer très tôt à l’écriture. En effet, on l’a découverte dès 2005 dans des revues telles La Salamandre, le Calepin Jaune, mais c’est surtout avec le roman Par le sang du démon, publié en 2006 qu’elle se fait connaître du public amateur de fantastique. Son style oscillant entre candeur et décadence, au profit d’un imaginaire riche en ténèbres, se retrouve par la suite dans délivre-nous du Mal, son second roman, puis dans Ouroboros, roman de Dark Fantasy paru en 2009. Virginia a reçu la Prix Merlin 2008 de la nouvelle pour Dernier Soupir.


~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Lectureperso

#LC avec Les lectures de Kriemhild

 

La maison d'édition de cette trilogie n'existe plus, vous ne trouverez donc plus la version neuve mais probablement d'occasion. Je vous mets quand même les informations qui pourraient vous être utiles à cette fin.

Broché
Editeur : Editions du Riez (11 octobre 2010)
Collection : Brumes étranges
Langue : Français
ISBN-10: 2918719129
ISBN-13: 978-2918719120
Dimensions du produit: 1,9 x 14 x 20 cm
Prix : Broché :18.90€

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Voici le premier tome d'une trilogie qui m'a titillée longtemps avant qu'hélas ce ne soit la fermeture de la maison d'édition qui me la fasse acheter. Les couvertures sombres et sanglantes illustrées par Aurélien police ont d'abord été ce qui m'a attirée. Puis le résumé a su me rendre curieuse. 

Maintenant je le sors enfin de ma PAL grâce à Stéphanie du blog Les lectures de Kriemhild qui l'a programmé pour son challenge mensuel et sa PAL pour le Pumpkin Automn Challenge si je me souviens bien. 

Encore une LC ce mois-ci qui va en compter un paquet. Puisqu’à la suite j'en aurai d'autres mais surtout une autre avec Kriemhild toujours aux EDITIONS du Riez. 

Notre personnage principal est une jeune femme belle et insoumise dans un monde qui n'en a cure. Le moyen-âge, on s'en est rendu compte n'en a que faire des "femelles" qui ne sont que bras pour travailler et ventre pour procréer.
Elle se rebelle à sa manière en côtoyant des personnages hétéroclites comme un étrange occultiste ou des laissés pour compte. Elle sait que son existence ne devrait pas être cantonnée à ses tâches ménagères et cette servitude. Elle acquiert alors des connaissances qui lui donnent du pouvoir.
Du moins le pense-t-elle.
Car elle est intelligente la bougresse, et dégourdie mais aussi naïve et pas si indépendante qu’elle veut le croire.
Pourtant c’est sa jeunesse qui va la perdre en laissant parler sa vanité. En la poussant à se pavaner dans des atours inacceptables pour son sexe et qu'une souillon de son espèce n'oserait espérer voir en rêve, des mots se chuchotent sur son passage « catin », « sorcière ». Mais elle n’en tient pas compte et espère toujours trouver un moyen de passer outre sa condition.

Alors quand le destin va lui permette de changer tout cela, sa colère et son ressentiment lui dicte de le suivre sans réfléchir plus avant aux conséquences. Car elle le rencontrera sous forme d’hommes séduisants. L’un pour la détruire, l’autre pour la « sauver ». Mais parfois la médaille a son revers et le choc est rude.

C’est ainsi le début de sa descente aux enfers car ce choix ne sera pas sans conséquences.

Elle va changer.
Physiquement et moralement.
Son innocence lui être ravie de plus d’une façon.
Sa vision du monde va devenir plus sombre et plus brutale.
Et pourtant elle va garder une part d’humanité dans toute cette noirceur. Cette part qui va la détruire à petit feu face aux désagréments de sa nouvelle vie.

Tous ces changements se ressentent dans l’écriture de l’auteure. Sous forme d’un récit à la fois cru et poétique, elle nous dépeint ses personnages sans fioritures mais hélas parfois aussi sans trop de profondeur.
Un élément du style d’écriture m’a cependant posé quelques soucis mais je ne peux trop vous en parler sans spoiler une des informations cruciales du récit. Un des personnages principaux va vivre une expérience qui va amener l’auteure à changer sa narration. C’est ce bouleversement narratif qui m’a troublée. Il crée comme un décalage entre le personnage et sa façon d’être.

Je n’en ai pourtant pas moins continué ma lecture dans ce monde sombre, cruel et sanglant. Meurtres, viols, fratricide ou bain de sang ne nous seront pas épargnés. Des sentiments exacerbés pousseront les protagonistes à croire à l’amour quand il n’y a que désir, pulsions ou carrément aveuglement.

Du coup on en arrive à penser que certains événements vont trop vite ou sont trop simples.
Car ce récit nous plonge dans la noirceur de l'âme humaine, dans sa turpitude et sa cruauté. Dans les images les plus sombres de cette période d'obscurantisme. Pour qui être différent est synonyme de péché, de sorcellerie et d'esprit démoniaque.


En bref, une plume à la fois candide et décadente et des personnages peu orthodoxes et torturés. Je reste au final sur un sentiment mitigé qui m’amène à penser que cette fin se suffit à elle-même. Et d'un autre côté, je lirais bien le tome 2 histoire de connaître la suite.... un roman paradoxal, peut-être suis-je aussi tordue que le personnage principal ...

L'avis de Les lectures de Kriemhild sur ce roman.

 

Par le Sang du Démon

Auteur : Virginia Schilli Éditeur : Éditions du Riez Parce que je l'avais acheté pour venir en aide à une ME mourante... Parce que les couleurs de la couverture me font penser à l'automne. Pour le #PumpkinAutumnChallenge. Parce que c'est une LC.

http://leslecturesdekriemhild.blogspot.com