110 - salamandre

SALAMANDRE  LA REVUE DES CURIEUX DE NATURE

Voici une présentation, tout d'abord, générale que vous pourrez retrouver sur le site des éditions Salamandre.

La Salamandre invite ses lecteurs à découvrir la beauté d’une nature authentique et la vie surprenante des animaux et des plantes de nos régions. Chaque numéro permet de vivre près de chez soi mille rencontres insolites au fil des saisons avec un dossier richement illustré, des interviews, des actus, des récits d’observations sur le vif, des idées d’escapades et des reportages. Avec chaque numéro, un miniguide de détermination pratique et ultra-compact.

Et plus spécifiquement pour ce numéro de juin/juillet

Elles n'ont l'air de rien et pourtant elles ont conquis le monde. Herbes par excellence, les graminées sont partout, des dunes littorales jusqu'au sommet des montagnes. Et surtout, depuis quelques millénaires, une poignée d'entre elles sont devenues d'indispensables compagnes de l'humanité. Blé, orge, riz, maïs… Mais que sait-on de ces herbes essentielles ?

Sommaire

L’AIR DU TEMPS : Pourquoi les insectes piquent-ils ?
TOUT PRES D’ICI : Rêveries sous les tilleuls
HISTOIRES D’IMAGES : Autour d’un frisson
L’INFOGRAPHIQUE : Le grand coq s’en va
DOSSIER : Les herbes essentielles
GRAND ANGLE : L’appel de la forêt
EN BALADE : Le mouflon venu d’ailleurs
CÔTÉ JARDIN : Un solarium pour les orvets
EN FAMILLE : Faites mousser le champagne des fées
A VOUS LECTEURS

Inclus avec ce numéro : Miniguide 91 – Les graminées


–--------–

Mon avis:

Après avoir découvert les versions petite Salamandre et Salamandre junior j’ai eu l’opportunité de découvrir la version adulte de ce magasine sur la nature.

Parlons forme, ce magasine est composé de cinq grandes parties qui sont :
De saison
Dans l’Actu
Grand Angle
Tous dehors
Dossiers

Je vais donc vous en parler plus en détail partie par partie.

DE SAISON :
Trois articles vont m’amener à suivre la nature au fil de la saison en cours là aussi dans trois sous-parties bien spécifiques.

L’air du temps qui va nous donner une interview mais aussi quelques dates importantes de l’été.
Avec Pourquoi les insectes piquent-ils ?, nous allons pouvoir obtenir des réponses à des questions que l’on se pose chaque été, surtout lorsque l’on est victime de leur piqure régulièrement.
Sébastien Poiret va ainsi aller débusquer François Lasserre, insectologue, conférencier et vice-président de l’office pour les insectes et leur environnement. Si ce n’est pas une source sûre ça …
cet interview court mais très complet va ainsi nous en apprendre plus et nous permettre surtout de comprendre pourquoi et comment les éviter.
Un très bon article que l’on peut compléter avec Les antisèches pour les parents et son numéro spécialement indiqué : Les petites bêtes qui font peur … mais pas trop !

Tout près d’ici  nous emmène en promenade.
Avec Rêverie sous les tilleuls, Sofia Matos nous concocte un article plein de poésie et de charme, très instructif et vraiment détaillé sur cet arbre noble et pluri-centenaire.
Les illustrations à la gouache de Claire Felloni sont un plus coloré et vraiment magnifique à cet article écrit. Elles mettent en image cette balade et les informations importées en y rajoutant quelques petites notes de terrain utiles et succinctes.
Un très bon article là encore qui nous fait rêver à ces belles balades les yeux par la fenêtre de nos appartements.

Tout pres d'ici



Histoires d’images ce sont de magnifiques photos animalières et de nature sur des sujets qui en toucheront plus d’un.
Avec Autour d’un frisson, nous allons suivre le photographe naturaliste Eric Médard dans ses pérégrinations et surtout dans sa recherche de son rapace favori : l’épervier. Ce sont ainsi de magnifiques photos d’oiseaux et de nature que nous allons découvrir et aussi de nombreuses informations sur ce rapace et son environnement de vie.
En regardant ces photos on a la sensation de pénétrer son quotidien tant elles sont nettes et proches. J’ai été subjuguée par leur réalisme.

 faucon

DANS L’ACTU
Cette deuxième partie comporte elle aussi trois articles sur différents thèmes.
On y croit ! est une partie sur l’engagement de tous et de chacun pour la nature.
Avec Ils sortent de leur réserve nous entrons le quotidien d’une association qui défend sa nature face à l’emprise grandissante des activités industrielles. Jean-Philippe Paul est parti se renseigner auprès des militants de Nacicca pour nous en parler en détail.
Avec Libérez les herbes folles c’est au contact de Lucien Obellianne, photographe que le journaliste Sébastien Poiret va se rendre pour nous apporter un article vraiment intéressant. L’engagement du photographe envers sa commune face à la disparition des insectes et de certaines plantes nous est décrit et prouve que chacun peut apporter une pierre à l’édifice de la défense de la nature.

L’infographique nous apporte un côté plus statistiques à la problématique actuelle.
Dans Le grand coq s’en va, Jean-Philippe Paul et Stephanie Wauters nous font un montage clair et précis des derniers recensements et conclusions qui ont suivi. C’est visuel, attractif et hélas dramatique à observer.

Quelques brèves, coup de fil à et autres articles courts vont ainsi compléter cette partie actualités et nous parler ainsi de quelques découvertes qui ont été observées un peu partout en France et ailleurs. Ce sont de petites notes vraiment intéressantes sur des sujets divers et variés.

DOSSIERS

Le dossier de ce mois concerne Les herbes essentielles. Comme le dit l’article en introduction, « elles n’ont l’air de rien mais ont conquis le monde ».

herbes essentielles

Dans ce dossier fort complet, nombreuses descriptions, détails sur leur environnement et leurs qualités nous seront fournis.
Julien Perrot, Frédéric Hendoux et Nathalie Jollien ont constitué là un dossier vraiment intéressant, illustré avec goût et nombres de détails qui le rendent à la fois instructif et artistique.
Rencontrez ainsi le roseau, le jonc ou le chiendent commun. Faites-en vos nouveaux amis ou au contraire apprenez à vous méfier de certains. Vous saurez tout d’eux et cela sans ennui ni mots trops complexes.
Un très bon article sur des herbes connues pour la plupart mais quasi invisibles à nos yeux de citadins.
Entrez dans la vie d’une céréale connue, le blé et écoutez-la vous confier ses secrets.
Neufs idées reçues sur l’histoire des céréales vont ainsi être démontées et surtout expliquées. Cela apporte du grain à moudre à notre culture personnelle de façon fort agréable.
Apprenez-en plus sur le gluten, ami ou ennemi ? Sur cette intolérance qui prend de plus en plus d’ampleur dans nos civilisations actuelles.
De même, si comme moi vous faites partie des centaines, voire des milliers d’allergiques au pollen, et comprenez pourquoi c’est votre cas et pas celui du voisin.
Enfin le miniguide associé sur les graminées est un atout pour ce magazine. Son format pratique et son contenu clair nous permettent une fois l’article lu tranquillement à la maison de partir dans la nature et de continuer nos découvertes.

GRAND ANGLE

Voici un article artistique à plus d’un égard. Mélanger images et mots dans ce carnet de voyage ultrasensible remet de la poésie dans les cœurs.
Ainsi c’est en haïkus et sous forme photographique que Vincent Delfosse nous offre son Appel de la forêt tandis que ce sera par le pinceau de ses aquarelles que le fera Laurent Willenegger.
Cet article nous propose quelques instants de calme, de beauté et d’émotion qui en toucheront plus d’uns.

TOUS DEHORS

Balade
Que diriez-vous d’une balade dans le massif du Caroux ? Où ? dans l’Hérault.

Fleur Daugey nous emmène avec elle en excursion à la poursuite des mouflons , sur « les traces du beau cornu » comme elle le dit elle-même.
Voici un article pour les randonneurs. En vous emportant dans sa balade en compagnie de Fabien Bringuier , guide naturaliste de l’association Millefeuilles, Fleur Daugey nous apporte les informations pour en apprendre plus sur le mouflon de Corse importé dans cette région pour sa préservation mais aussi sur la nature environnante et ses particularités. Dans un article documenté, carte et itinéraire sont proposés aux lecteurs pour y aller lui-même, elle donne l’envie de découvrir cette région et son environnement.
Une bonne idée de balade en vacances ou en weekend.

Côté jardin
Voici un article dont j’aurais pu me passer vu ma phobie de ces bestioles sans pattes que sont les serpents. Même si ici il s’agit de l’orvet, ce lézard sans pattes, je n’en suis pas moins peu encline à lire plus d’informations sur le sujet je l’avoue. Mais parfois il faut faire fi de ces petites terreurs et s’instruire un peu grâce à David Melbeck.
On vous propose donc de lui construire un solarium. Tout est décrit pour que cela soit ludique et surtout rondement mené, car l’orvet est un animal utile à votre écosystème local. En dévorant larves, vers et limaces il aidera plus d’un amateur de potagers à sauvegarder ses plantations.
Comme quoi, il ne faut jamais avoir peur de s’instruire même sur un sujet qui débecte au départ.

En famille
Après tous ces efforts et petites frayeurs, rien ne vaut un moment de délectation et de détente. Patrick Luneau l’a compris en m’offrant une boisson pétillante et fraîche qu’il surnomme « le champagne des fées ».
Recette facile à concocter, et d’un temps de préparation court, elle ravira les plus jeunes (dès 6 ans) en leur octroyant une activité ludique et les autres pour sa dégustation.

A VOUS LECTEURS 

Cette partie est la vôtre, la nôtre en tant que lecteurs, elle nous permet sur les réseaux sociaux , par courrier ou mails de donner notre avis et repérer les petites coquilles qui se faufilent parfois dans notre magasine favori.

On termine par la partie boutique où nous pourrons découvrir les nouveautés guides, magasine ou imagiers en vente dans cette collection.

En Bref et en conclusion :

Ce magasine est une perle d’informations en tous genres. Descriptions, aquarelles, illustrations photographiques l’agrémentent et le complètent pour le plaisir de nos yeux après celui de neos neurones avides de renseignements.

Un très bon magasine nature pour les adultes. Personnellement j’ai beaucoup aimé aussi les versions junior pour les 8-12 ans et petite salamandre pour les 4-7 ans. Chacun sait parler à son public et le documenter de façon claire et détaillée.