040 - La lady sous le masque

Présentation de l'éditeur

Roselie manque perdre tous ses moyens lorsque le baron de Rimswell, son ami d’enfance, lui donne le baiser qu’elle attendait depuis toujours. Sauf que ce n’est pas elle qu’il embrasse mais Asteria, le personnage qu’elle s’est forgé afin de mener à bien des missions pour le contre-espionnage britannique. Dire qu’il aura suffi d’un simple masque de soie pour le tromper  ! Il est vrai qu’à leur dernière rencontre elle n’était qu’une fillette sans manières entrant au pensionnat. Aujourd’hui, dans la peau d’Asteria, elle se sent plus désirable que jamais sous son regard brûlant. Mais elle ne doit pas se laisser griser  ! Car, en plus d’être un dangereux séducteur, le baron est, lui aussi, un espion…

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Elizabeth Boyle a toujours adoré la romance et elle vit chaque jour sa passion en écrivant des histoires captivantes et enflammées, que les lectrices du monde entier décrivent comme des page-turners. Depuis la parution de son premier roman en 1996, elle a vu plusieurs de ses livres figurer dans les listes de best-sellers du New York Times et de USA Today. Elle a également remporté un RWA RITA Award et un a Romantic Times Reviewer’s Choice award. Elle habite actuellement à Seattle avec son mari et ses deux jeunes fils, ses « apprentis héros ».
Suivez son actualité sur son site officiel : www.elizabethboyle.com.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec Netgalley France et les éditions HQN.

~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

Je me souviens de mon jeune temps lorsque je lisais des romances historiques mes préférées étaient celles de Jude Deveraux, Amanda Quick, Eloïsa James ou Kathleen Woodiwiss. Pour leurs jeunes héroïnes têtues et pugnaces. Pour ce contexte historique, ces grands bals et ces beaux lords qui finissaient toujours amoureux. 

 

Avec Elisabeth Boyle j'ai retrouvé cet engouement. 

Roselie est une héroïne comme je les aime. Sous couvert d'être une jeune lady, elle est aussi une espionne de la Couronne. Rôle qu'elle a choisi de force face au destin justement parce que tout le monde lui assurait que c'était inconvenant, impossible, pas féminin. Sa ténacité et son réseau d'informateurs l'ont propulsé dans les hautes sphères de l'espionnage et la mission en cours devrait être sa derrière. 

Face à elle et pourtant aussi dans son camp il y a Lord Rimswell, Brody. Amis d'enfance, leur complicité de trublions s'est altérée avec l'âge.  

Mais lui aussi est un espion. Et un bon. Et cette espionne britannique, Asteria, il compte bien mettre la main dessus car elle le trouble plus que personne d'autre. 

Alors quand le doute commence à l'assaillir. Que des pièces du puzzle se mettent en place et que le danger rôde un peu trop près d'eux, Brody veut prendre les choses en main. Mais c'est sans compter la courageuse jeune femme passionnée et têtue qu'il a face à lui. 

La piste la mène vers de nombreux secrets. Ses découvertes semblent troubler de plus gros poissons. Et l'auteure va ainsi nous entraîner dans une aventure à la fois rocambolesque vu les prises de bec de nos deux héros mais aussi pleines d'aventures et de danger. 

J'ai retrouvé l'enthousiasme de mes lectures ado, celles où la romance n'avait pas forcément la part principale mais était suffisamment présente pour ne pas perdre de vue quelques passages torrides ou aguicheurs. Ces romances où l'aventure reste au premier plan, où l'action prime sur les bisous même s'ils n'en sont jamais loin et où la mièvrerie n'a aucune place. Elisabeth Hoyle a su aussi poser quelques touches d'humour fort divertissantes et parfois « so british ». Cela apporte alors un brin de légèreté dans cette chasse au traitre en mettant en avant des personnages un peu caricaturaux mais totalement attachants. 

Tout cela pour dire que j'ai découvert cette série "les débutantes de Kempton" au travers des aventures de Roselie et que cela m'a donné envie de me pencher sur les autres débutantes de cette auteure. Car si elles sont toutes aussi têtues et intrépides que celle ci je vais me régaler.