la-legende-des-4,-tome-1---le-clan-des-loups-1033741-264-432

Présentation de l'éditeur

Loup, tigre, serpent, aigle : quatre clans ennemis. Les Yokaïs, créatures tantôt humaines, tantôt animales, vivent dans une harmonie fragile. Maya, l'héritière du clan des loups, et Bregan, du clan des tigres, sont les garants de la paix. Mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus ?.

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Originaire de Lille, Cassandra O'Donnell vit depuis plusieurs années dans la région de la Normandie. Elle est fan de Tolkien, Ilona Andrews et de Laurell K. Hamilton1. Réalisatrice de documentaires et de reportages, elle décide de prendre son pseudonyme actuel pour créer la saga Rebecca Kean en 2011, publiée chez j'ai lu, dans la collection Darklight.

En 2013, elle se lance dans la romance historique, dans la collection J'ai lu pour Elle, avec la saga Les Sœurs Charbrey. Durant le Salon du livre de Paris 2013, elle participe à la conférence 50 nuances de romance.

En octobre 2013, elle a été la marraine de la seconde édition des Halliennales à Hallennes-Lez-Haubourdin2.

En novembre 2014, l'auteure sort, chez Flammarion, le premier tome d'une trilogie pour la jeunesse pour les 8-10 ans intitulée Malenfer.

En mars 2016, Cassandra O'Donnell se lance dans la comédie policière, chez Pygmalion, avec Les Aventures improbables de Julie Dumont.

Suite à la parution du sixième tome de la série Rebecca Kean, un spin-off centré sur le personnage de Léonora Kean, la fille de Rebecca Kean, est à l'étude3. Ce spin-off devrait prendre place entre les tomes 5 et 6 de la série principale4 et comporter au moins trois tomes5.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec les Flammarion jeunesse.

 

~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

Maya, Bregan, Wan ou Nel sont quatre héritiers de quatre clans rivaux. 

Chacune et chacun ont été élevés dans le respect de règles ancestrales mais surtout d'inimitiés viscérales. 

Leur seule zone neutre est l'école où chaque clan envoie ses jeunes afin de les amener à se côtoyer mais surtout à faire connaissance des humains. Car nous sommes dans un univers qui a subi une guerre mondiale opposant les Yokai (les quatre clans métamorphes) aux humains. 

Nos quatre jeunes héros ont la particularité de se transformer en l'animal de leur clan. Ils en possèdent alors les facultés et la puissance. 

Malgré le fait que ces quatre jeunes sont importants à l'histoire, que leurs décisions en propre vont amener quelques bouleversements, mon personnage favori reste Mika. Ce jeune tigre est innocent, naïf et plein d'espoir. Il est complètement incompréhensible pour lui de devoir éviter de côtoyer ceux qu'ils considèrent comme ses amis parce qu'une loi dit qu'ils ne sont pas de son clan. Il est ouvert, sincère et attachant. IL sera aussi le lien de beaucoup d’événements importants pour la suite, à sa manière.

Wan, Maya et Bregan sont les plus âgés avec leurs 16 ans. Ils sont aussi les héritiers de leur clan respectif et de par ce rôle, beaucoup de responsabilité leur échoiront. Ils sont aussi déjà un peu formatés par les préjugés et les haines ancestrales. Pourtant ils n'en sont pas moins intelligents et observateurs. 

 

Nel, la dernière héritière des quatre clans n'a que 12 ans mais pour les Rapaï, le clan des aigles la maturité arrive plus tôt. Et il ne faut pas se fier aux apparences car elle est rusée. 

Alors pourquoi Mika est-il mon préféré ? Outre son caractère pur? Parce que justement c'est cette pureté, cette innocence et sincérité qui va balayer quelques frontières. 

Cela et le fait que nos quatre héritiers sont loin d'être des imbéciles. Alors quand des événements dramatiques remettent en avant une éventuelle guerre des clans, certains décident-ils de trouver une solution dans la conciliation et non la rancune et la haine tenace. 

Cassandra O'Donnell va ainsi nous plonger dans le quotidien de ces ados, de leurs querelles ancestrales mais aussi dans un complot d'envergure. 

Sa plume dont j'étais déjà fan tant pour Rebecca Kean que Malenfer a ici encore fait mouche. Elle sait transporter les émotions au travers de ses mots, des actions ou réflexions de ses personnages. Elle nous jette dans les griffes de ses prédateurs aux dents longues sans pitié, sans préparation et le pire c'est que le lecteur est de suite happé. Tel pris dans le regard hypnotique d'un cobra, le lecteur se sent emporté dans les événements sans pouvoir ni vouloir s'en extirper. J'ai dévoré ce roman en quelques heures. Au point de regretter de l'avoir lu si vite pour le savourer encore un peu plus. 

En bref, nous suivons ici un récit dynamique, empli de leçons de vie et de courage mais aussi de violence et de sang. Car être un loup, un tigre, un aigle ou un serpent c'est être des prédateurs. Et les prédateurs ont leurs propres règles, une nature sauvage et sans pitié. Mais la haine la plus farouche n'est pas celle que l'on croit ici. La jalousie, la peur de la différence sont là encore les pires ennemis de tous. Ils vont nous pousser jusqu'aux événements finaux, ceux qui vont nous ouvrir la voie à un tome 2 ambitieux et surtout très attendu. 

C'est donc sans surprise que je vous annonce un coup de cœur.