luuna,-tome-1---la-nuit-des-totems-200024-264-432

Présentation de l'éditeur:

Bien avant que l’homme blanc ne mette le Nouveau Monde à feu et à sang, les Amérindiens vivaient en harmonie avec les forces de la nature. Luuna, de la tribu des Paumanoks, la fille du grand sachem, est heureuse : elle a enfin l’âge de rencontrer son totem et se rend au cœur de la forêt. Son initiation peut commencer. Mais le destin en a décidé autrement...

Dans les légendes indiennes, la tribu mythique des Paumanoks était le lien entre le monde des dieux, celui de la nature et le monde des hommes. Luuna, la fille du grand Sachem des Paumanoks est victime de la malédiction d’Unkui, le génie maléfique de la nuit. Il l’a affligée de deux totems. L’un bon, et l’autre non, car les nuits de pleine lune, Luuna fera le mal… Seuls les sorciers des grandes tribus du Sud, par-delà les déserts, pourront la guérir de ce sort. Suivez la route de Luuna, et découvrez la magie des mythologies indiennes.

 

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Luuna marque la collaboration entre Didier Crisse et Nicolas Kéramidas, un auteur issu des studios français de Disney. Ce qui explique sans doute ses influences graphiques ! Comme Atalante, Luuna risque fort de se tailler une place de choix auprès des bédéphiles.


Scénario : Didier Crisse
Dessin : Nicolas Keramidas

Couleurs : Bruno Garcia

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture personnelle.

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Dans notre site, la critique se divise en deux points: 1. Résumé rapide du début de l'histoire. 2. L'avis du chroniqueur sur le scénario et dessin.

Luuna est la fille du grand Sachem des Paumanoks, peuple Amérindiens ayant la capacité de voir les génies de la nature. Cette nuit de pleine lune est SA grande nuit, celle de son Initiation afin de découvrir son totem sacré.
De leur côté des rebelles rejetés par les leurs pour adorer Unkui, le dieu sombre profitent de cette grande nuit en son honneur pour le célébrer et l’appeler à eux.
En quoi cette nuit particulière va-t-elle influer sur la destinée de Luuna ?
C’est ce que nous allons découvrir en suivant son Initiation et les terribles conséquences de la malédiction de Unkui.
Car en cette nuit de magie et de noirceur, nuit où Luuna vient chercher son totem,  Unkui et Hopahpa ont fait un marché. Si la lumière d’Hopahpa veut protéger l’âme pure de Luuna elle devra chaque prochaine pleine lune appartenir à Unkui et cette nuit-là sera Terrible !
La voici donc maudite et accompagnée de son animal totem : les loups, un blanc pour la lumière d’Hopahpa et un noir pour les ombres d’Unkui.

Si vous ne connaissez pas encore Crisse, sachez que ses personnages féminins pour la plupart ont tous une destinée formidable : Atalante, Marlysa, L’épée de Crystal… Mais aussi d’autres styles avec  Kookabura plus futuriste ou Nicodemus Red ou même les secrétaires plus humoristiques. On y reconnaît à chaque fois sa patte dans les visages et les caractères de ses personnages.
Mélange de mythes et de malédiction, Luuna ne fait que confirmer ses préférences ici pour la culture amérindienne.
Aux travers de dessins magnifiques, nous suivons la quête de notre héroine. La forêt nous apparaît alors sous un jour nouveau puisque grâce aux facultés de Luuna (tel Yakari) de communiquer avec les esprits de la forêt, elle est aussi capable de comprendre ses habitants et c’est donc accompagnée de Papaki le grand cerf qu’elle va cheminer.
La clarté et les couleurs vives et gaies des Paumanoks vont combattre dans le scénario et les graphismes les couleurs noires et sang de la faction maudite des rebelles.
D’un simple coup d’œil le lecteur peut donc apprécier l’ambiance des planches.
La découverte des différents génies de la nature  parfois peu connus de nos civilisations nous entraînent alors dans la mythologie amérindienne avec enthousiasme.
Les différents génies de la  nature ont d’ailleurs été dotés par le scénariste de caractères particulièrement intéressants et leurs dialogues apportent une touche d’humour rafraichissante au cœur de cette histoire somme toute sombre de malédiction.

C’est donc une lecture à découvrir pour ses dessins et son scénario fantastique et surtout peu conventionnel par sa part de mythes amérindiens.