la-magie-de-paris,-tome-1---le-coeur-et-le-sabre-971971-264-432

Présentation de l'éditeur

Chloé est élève en classe de seconde et pratique l’escrime en loisir depuis son enfance. Un jour, elle assiste dans le gymnase au combat à l’épée entre Thomas, un élève d’une autre classe qu’elle connaît à peine, et une sorte de démon. La jeune fille tente d'intervenir mais se fait gravement blesser et perd connaissance.

Lorsqu’elle se réveille, la créature est morte. Thomas lui explique alors qu’il est un mage, et qu’en tant que tel sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.

En s’interposant, Chloé s’est liée à lui ; elle devra désormais combattre les démons à ses côtés...

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Grand, beau, fort, intelligent et globalement formidable, Olivier Gay est l’auteur de romans grands, beau, forts, intelligents et globalement formidables (comme quoi il y a une vraie cohérence). Il a quitté son métier voici quatre ans pour devenir écrivain à plein temps dans le Sud, et il est probablement en train de profiter de sa piscine pendant que vous lisez ces quelques lignes. Autrefois, il disait qu’il aimait les bonbons en dédicace, mais on lui en a tellement apporté qu’il a pris cinq bons kilos, non, vraiment, je ne vous félicite pas.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec le site Netgalley France et les éditions Castelmore.

 

~~~~~~~~~~
Mon avis :

Je n’ai jamais été déçue des romans d’Olivier Gay. Que ce soit en fantasy ou en jeunesse, il a toujours su m’agripper dès les premières lignes.
Alors ? Qu’en est-il de celui-ci ??

Eh bien je dois dire que, sans surprise, je suis conquise. C’est un coup de cœur parce que crénom d’une citrouille (ben oui c’est bientôt Halloween) c’est quoi cette fin ? Ces révélations de folie ! Ces personnages trop géniaux.

Vous l’aurez compris je me suis encore éclatée à découvrir les aventures de ces nouveaux héros rencontrés au détour d’une page.

Chloé est une ado de 16 ans complexée par sa taille. Il faut dire qu’1m83 pour une fille ça fait un peu beaucoup. Personnellement avec mes 1m54 j’ai eu du mal à imaginer sa hauteur jusqu’à ce que je me rappelle ma copine Nadège, et le fait que je me fais un torticolis à chaque fois que je lui parle :p
Chloé, donc, a du mal avec sa taille mais a trouvé une voie sportive pour y exceller et surtout lui permettre de profiter de cet « avantage ». Elle fait de l’escrime.
Si vous n’avez jamais regardé les J.O. avec la quintuple médaillée Laura Flessel, vous n’aurez qu’un bref aperçu de ce sport physique mais aussi technique. Mais vous aurez sûrement, tout comme Chloé, été bercés plus jeunes par les romans ou films de cape et d’épée comme les trois mousquetaires, le bossu ou la tulipe noire.
Ce roman c’est un peu tout ça et plus encore.
Plus, car, outre Chloé, il y a Thomas. Jeune gringalet de 16 ans aussi. Brun, coiffé en catogan il fait un peu âme torturée mais vous allez vite découvrir qu’il a un petit quelque chose en plus qui va changer la donne… et la vie de Chloé.

Car Thomas est un Mage.

Olivier Gay a fait le pari de mélanger magie, escrime et Paris au jour d’aujourd’hui. C’est une réussite et une aventure à chaque page. Surtout dans le dernier tiers où ça dépote et défouraille à tout va.
Les premiers chapitres, sans nous estourbir d’actions vont mettre en place le contexte, nous apprendre à connaître nos personnages ,leur vie avant et après ce fameux soir où tout va changer pour eux.

Ce fameux soir où Chloé va rester tard pour s’entraîner.
Ce fameux soir où Thomas va se réfugier au gymnase pour mener son combat contre une créature surprenante en de nombreux points.
Ce fameux soir où leur rencontre va changer leurs avenirs.

D’autres personnages plus ou moins amicaux et antipathiques vont alors faire leur apparition. Nour, Celia, David, Jérémie, Mickaël ou bien encore Cassandre. Chacun va apporter sa petite touche personnelle à l’histoire. 

Tous vont créer cette intimité avec le lecteur qui fait d’un roman plus qu’une lecture mais un compagnon plus intime. L’humour décapant d’Olivier Gay, son autodérision, ses connaissances approfondies de l’escrime sont tout autant de points positifs supplémentaires à cette histoire déjà rondement menée.

En bref, je suis accro et j’attends avec impatience la suite de cette aventure car comme je le stipulais dès le début de ma chronique, cette fin de folie me laisse sur ma faim. Seule une interrogation m’empêche encore de refermer ce roman mais je compte bien éclaircir ce mystère rapidement et directement avec l’auteur car cela me turlupine depuis que j’ai posé ma liseuse.
En tous cas encore un coup de cœur signé Olivier Gay et une nouvelle série jeunesse qui devrait en emporter plus d’un dans les rues de Paris à la tombée de la nuit.

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur"