140 - Les soeurs Carmines

Présentation de l'éditeur

 Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône. Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Ariel Holzl a grandi dans la décadence acidulée des années 90. Les Soeurs Carmines sont nées d'une volonté de croiser les genres, de créer des rencontres inattendues entre ses sources d'inspiration comme Neil Gaiman, Edgar Allan Poe ou Stephen King. Le Complot des corbeaux est son premier roman.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture personnelle.

 

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Que dire de ce roman ?

Que je l'ai acheté aux Imaginales en mai. Sur un coup de tête. Choisi en deux secondes pour sa couverture. Adopté juste après pour son synopsis. J'en ai aussi profité pour le faire dédicacé.

Qui sont les sœurs Carmines?
Elles sont trois.
Toutes trois aussi différentes que le sont les flocons de neige.

L'aînée, Tristabelle est la voluptueuse, la noble jusqu'au bout des ongles malgré leur pauvreté avérée. Elle est exaspérante, frustrante, grinçante et pimpante à toutes heures du jour ou de la nuit. A vrai dire je la déteste furieusement.

Merrywere est la monte-en-l'air. Plus discrète, plus timide, elle sait se fourrer dans les plans foireux. C'est d'ailleurs comme ça que va commencer notre rencontre en sa compagnie. En voulant assurer une soirée fructueuse, elle se retrouve avec toutes les grandes familles au train. Et pas un lys d'or en dédommagement. Mais une cuillère en argent maudite. VDM pourrait être son credo.

Et enfin la petite dernière : Dolorine. La plus délirante. Elle voit les spectres, leur parle. Elle a aussi une peluche appelée Nyx très porté sur le politiquement correct. Du coup entre Nyx et ses sœurs l'ambiance passe moyen. Je la trouve géniale et je l’adore.

Nous allons pour ce tome suivre plus attentivement les aventures de Merry. Même si nous allons aussi découvrir le quotidien de Dolorine au travers des quelques pages illustrées de son journal qui parsèment le récit.
Donc, outre le quotidien de Merry pour trouver un moyen de subsistance et leur assurer un peu de sérénité, sa rencontre avec le propriétaire de la cuillère en argent va chambouler l'avenir de beaucoup de personne à commencer par elle-même.

La voici meurtrière sans le faire exprès, par malchance. Pour continuer dans cette poisse, elle se retrouve endettée face à un brigand de la pire espèce. Et recherchée par les deux plus grandes familles de Grisaille.  L'une pour la mort de son patriarche. L'autre pour le vol de la petite cuillère.

Ironique, non!!

Et dans tout ça c'est Dolorine qui va nous en apprendre le plus. A la suivre partout et surtout à lire son journal nous allons découvrir les complots les plus sordides du royaume et dans quel pétrin abominable ce sont fourrées les sœurs, enfin « surtout Merry » comme dirait Tristabelle.

Elles ont beau être différentes, pas totalement sœurs de par leurs pères, la famille pour elle c’est sacrée.

Tout cela enrubanné dans l'ambiance et la plume d'Ariel... Cela nous donne un moment décapant de lecture. Les indices que découvre le lecteur attisent la curiosité sur l'avenir des sœurs mais aussi sur celui du royaume.

On se prend à rêver à un Happy End. Reste à savoir à quelle sœur on le destine en particulier vu comme les évènements se déroulent.

C'est piquant, plein d'humour et de dérision. C'est empli d'action, de cavalcades, de malheurs aussi. Les sentiments sont présents et nous emportent parfois.

Tout ça pour dire que cet achat impulsif est une réussite totale. J'adore et j'adhère complètement à la plume de l'auteur, à son style, à son humour, à sa façon de nous présenter les choses.

Un superbe moment de lecture pour soirées auprès du feu ou non.

Alors direction Grisaille, allez-vous y perdre et rencontrer les Sœurs Carmines.

J'ai d'autant plus hâte de lire le tome 2 que cette fois nous suivrons les pas d'une autre des Sœurs et ce, après ce final tendu et qui nous laisse complètement hagard sur le sort d'une autre d'entre elles.