secret-de-lune,-tome-1---croissant-de-lune-357094-264-432Présentation de l'éditeur

J’ai pitié de vous, Nicolas. Vous n’êtes pas heureux et ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Un père qui a honte de votre orientation et de vos choix de carrière, une sœur qui se plaît à vous faire passer pour un idiot, et personne sur qui réellement compter. »

Lorsque les routes de Nicolas Valentin Pontault et d’Iris Sélène Black se croisent, ce n’est pas l’amour qui les unit. Au contraire !

Le premier n’est qu’un jeune homme ordinaire : photographe, modèle et professeur de théâtre à Lyon, son univers bascule le jour où il perd son travail. Déterminé à ne pas se laisser abattre, il décide de saisir cette occasion pour reprendre ses études.

La seconde est une jeune bibliothécaire qui tente tant bien que mal d’échapper au clan de sorcières dont elle est l’une des héritières. Traitée comme une pestiférée par les siens, Iris est fermement décidée à ne pas les laisser contrôler sa vie.

Malgré ces différences, lorsque Nicolas est transformé en loup, c’est auprès de la jeune femme qu’il trouve réconfort et protection. Au même moment, une étrange série de meurtres s’abat sur la ville, et tout porte à croire que l’assassin en a désormais après eux…

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Née en 1987, passionnée par les livres depuis l’enfance, elle écrit ses premières histoires à l’âge de huit ans. C’est ainsi qu’elle commence donc l’écriture de la série Fantastique « Légende ». Après avoir obtenu un diplôme de bibliothécaire et de documentaliste, elle continue sur sa lancée et écrit la série « Le cycle des enfers » et la diptyque « Le secret de lune ». Elle a également publié plusieurs nouvelles dans diverses anthologies ou revues telles que « Le royaume des fées » « Les enfants de Walpurgis » ou encore « Momie »…

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes


Lecture personnelle.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

Nous suivons deux personnages que l’on peut décrire comme atypique chacun dans leur communauté.

D’un côté, Angèle, deuxième fille d’une famille de sorcier, elle a la « tare » de ne pas avoir développer de pouvoir, ce que lui reproche assez douloureusement les autres membres de celle-ci.

De l’autre, Nicolas, jeune homme plutôt bohême, vient de perdre son travail et est rejeté par son père pour ses inclinaisons sexuelles.

Leur point commun, ils ne se sentent pas à l’aise dans leur famille et cela leur pourrit la vie.

Leur désaccord, la sœur de Nicolas a trahi la confiance d’Angèle en se faisant passer pour lui sur le net et leurs précédentes rencontres ont été plutôt houleuses.

L’un comme l’autre ne souhaite aucunement avoir de nouveau affaire à l’autre. Alors quand le destin en décide autrement, il faut parfois faire taire ses ressentiments.

Nicolas, après une attaque particulièrement sauvage se retrouve dans la peau d’un loup. IL est poursuivi par un autre de ceux-ci et n’est sauvé in extremis que par la présence d’Angèle.

Les voici donc petit à petit à tisser des liens, lui l’homme changé en loup et elle la sorcière sans pouvoir. Leur promiscuité va les rapprocher et lorsque Nicolas retrouve par hasard son apparence humaine, il essaie de comprendre et malgré le dégoût qu’elle a de lui, de l’homme qu’il est, il lui demande de l’aide. Car elle l’obsède, sa présence lui manque et elle seule semble pouvoir trouver les réponses.

 

Angélique Ferreira nous offre ici un brillant récit de fantastique et mythes.

Les personnages au départ aussi horripilants l’un que l’autre nous sont petit à petit dévoilés et avec la découverte vient la compréhension et enfin l’affection. Car à leur façon ils sont tous deux des laissés pour compte et on comprend mieux leurs réactions premières en le découvrant.

Ne serait-on pas aigrie lorsque l’on est la seule non sorcière d’une famille puissante même si on a d’autres atouts dans sa manche et que tout le monde vous voit comme une tare?

Ne serait-on pas aigri si votre famille attend de vous une réaction dans la normalité, que vous avez des inclinaisons plutôt bisexuelles, quitté vos études pour des petits boulots, tenté les combats de rue au point de finir à l’hôpital ? Tout cela au point d’être vu comme le raté de la famille et le mauvais exemple qui pervertit sa jeune sœur ?

Deux êtres écorchés qui ne se renferment sur eux même

 

Mon avis édité :

L'histoire commence en nous faisant faire la connaissance des deux personnages principaux Angèle et Nicolas.

Angèle est bibliothécaire et semble fuir sa famille. Quel secret cache t elle? Nicolas est professeur de théâtre et un peu ambivalent sexuellement ce qui ne plait pas à son père. Alors quand il perd son emploi sa situation ne s'améliore guère vis à vis de sa famille. Ils ne se connaissent pas vraiment mais un malheureux hasard fait qu'Angèle déteste Nicolas. Une mauvaise blague sur le net est à l'origine de son désarroi. Et la muflerie de Nicolas n'a d'égale que sa propension à se croire le nombril du monde. Deux points supplémentaires pour les séparer. Cependant par de nombreux concours de circonstances en l'espace de quelques jours ils ne feront que se croiser, se lancer des piques ou des phrases assassines et seront amenés à s'entraider. Car Nicolas va être attaqué par une créature sortie de la mythologie et se retrouver suite à sa morsure dans la peau d'un loup. Angèle est une spécialiste des mythologies. Elle semble son seul espoir de comprendre et peut être inversé le processus. Les personnages de prime abord énervant au possible tant par leur caractère que leur inimitié d'origine se révèlent au fil des pages et ce n'est pas sans un certain soulagement que nous les découvrons plus  profonds. Nicolas qui nous laisse un goût d'éphébe imbu de lui même et peut enclin à la remise en cause s'avère un jeune homme perdu et plus sensible qu'il ne veut le laisser croire. Angèle, acariâtre et mal fagotée est elle aussi plus légère et agréable que sa présentation nous le montre. Leur jeunesse à tous deux émaillées de frustration et de mauvais traitements moraux est un point commun qui nous interpelle et nous fait nous demander si cela pourrait les réunir. Leur inimitié première ne va pas vraiment s'améliorant et leurs caractères forts ne laissent pas beaucoup de place à la modération tant de propos que de gestes. Il y a de très bonnes réparties d'un côté comme de l'autre. La découverte de leur famille respective amène à notre connaissance de nombreuses brimades qui nous font les voir différemment et comprendre un peu mieux leur ressentiment. Alors quand Nicolas après une attaque et sa transformation en loup vient la voir n'ayant qu'elle pour l'aider on sourit d'avance à leurs joutes et aux quiproquo et imbroglios qui vont suivre. L'évolution de leur relation qui se fait petit à petit, le rajout de certains personnages secondaires assez intéressants et secrets par bien des égards nous fait nous concentrer alors sur autre chose que cette éventuelle romance. Des meurtres ont été commis , des luttes intestines semblent voir le jour et leur relation tout en restant à fleur de peau passe au second plan. L'enquête va les mener dans plusieurs secteurs de la ville vers des créatures diverses et variées pour retrouver celui qui est à la base de ce complot et cette créature qui tue et a transformé Nicolas. J'ai beaucoup apprécié Matthieu et Ambrust comme personnages secondaires. Ils ont une place dans la vie d'Angèle et en même temps une aura de mystère les entoure qui nous fait parfois douter de leur allégeance. La suite des événements éclaircira ces points à notre grande joie ou surprise. Le final est surprenant à de nombreux points de vue et nous ouvre de nombreuses possibilités et espoirs pour la suite. Angèle et Nicolas ont mûri et leur personnage ont su au fil des pages nous toucher et nous impliquer. Une empathie entre eux et nous s'est créée et seuls les passages d'un personnage à l'autre dans le cours de l'histoire nous dérange encore parfois. Passer des pensées de l'une à celles de l'autre sans transition m'a de nombreuses fois troublée mais l'histoire est prenante et l'impatience grandissante. J'ai hâte de découvrir la suite de leurs aventures et de voir leur évolution personnelle déjà bien entamée.