100 - Les ombres

Présentation de l'éditeur

 Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets.
Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient.
Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d’anciennes superstitions.
Wilson s'enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d’incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l'obligera à affronter les instincts humains les plus sombres…

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Il semblerait que l'écriture ait toujours fait partie de ma vie, car depuis toute petite j'adore raconter des histoires et créer des personnages, des univers.

Le processus d'écriture d'une histoire est l’expérience la plus agréable et enrichissante que je connaisse. 

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes


Lecture en partenariat avec Netgalley France et les éditions Librinova.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

J’aime les histoires de surnaturel, ces récits baignés de fantômes et de mystères qui font frissonner l’hiver sous la couette pendant la lecture. Ou à défaut rafraichisse le lecteur l’été pendant une canicule.

Ici j’ai d’abord été attiré par le résumé. Il promet tout ce que j’aime. Mais j’avoue qu’au premier regard la couverture a su elle aussi m’attirer l’œil et me donner envie. Cette lune si claire et si lumineuse sur ce manoir si sombre. Cette brume filante. Et ces ombres qui semblent flotter alentours.

J’ai déjà lu précédemment un roman de cette maison d’édition. Et il faut croire que certains sujets chez eux m’attirent fortement car il s’intitulait « les ombres de Brocéliande ».

Cette fois encore je n’ai pas été déçue de ma lecture.
Wilson Grant est un personnage vraiment attachant par ce qui en fait plus un second couteau qu’un héros généralement. Il est peureux. Mais il l’avoue et l’assume pleinement. C’est aussi ce qui le pousse à écrire ses chroniques et à enquêter sur des faits surnaturels. Combattre ses frayeurs. Vaincre le mal par le mal pourrait-on dire en fait un personnage fort intéressant.

Alors qu’il est en attente de son train en gare de Londres, des évènements mystérieux vont le propulser dans le Cheshire.
Beaucoup de talent dans la plume de l’auteure dès les premiers chapitres. Elle sait poser une ambiance de façon simple mais parfaitement maitrisée. On ressent les prémices d’un mystère en approche. Les frissons d’un trouble secret. En bref l’attrait de l’aventure est là. Le lecteur est harponné.

La suite ne laisse pas indifférent.
Cette maison et ses habitants vont devenir pour Wilson comme pour nous des énigmes à percer.
Le récit va ainsi devenir de plus en plus prenant et Eve Ruby Lann nous entraîne à l’intérieur de façon vraiment magique.
En fait, rien ne semble laisse présager que nous allons être subjugués. Wilson nous raconte un évènement qui va modifier sa façon d’envisager sa retraite. Un évènement dans sa vie qui va en amener d’autres. Ainsi que des rencontres.
L’auteure au travers de ces pages va pointer du doigt nos faiblesses d’êtres humains, nos travers aussi. Les missions des Observateurs, que nous allons avoir la chance de rencontrer et de suivre, vont elles aussi apporter beaucoup d’eau au moulin de nos réflexions intérieures. Car les questions parfois simples que pose Wilson, ou qu’il se pose ne peuvent laisser le lecteur indifférent.

Ce roman découvert par hasard est une jolie pépite taillée dans un matériau dont on fait les coups de cœur.