les-fourmis-1221

Présentation de l'éditeur

 Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d’individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires… Ses armes aussi. Terriblement destructrices. Lorsqu’il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu’il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces « infra terrestres », au fil d’un thriller unique en son genre, où le suspense et l’horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des… fourmis.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Après des études de criminologie, Bernard Werber intègre une école de journalisme à Paris. Il fait d'abord ses preuves dans la presse locale de Cambrai, puis devient un collaborateur régulier du Nouvel Observateur. En 1991, il publie son premier roman, 'Les Fourmis', et l'ouvrage fait une irruption remarquée sur la scène littéraire. Le roman suivant, 'Le Jour des fourmis' est traduit en vingt-deux langues. Il obtient le Prix des lectrices de Elle et se retrouve propulsé sur le pupitre des lycéens. Ce succès est en partie dû au fait que Werber a repris un genre ignoré en France mais dans lequel excellent les Anglo-Saxons, celui du roman scientifique, auquel l'auteur ajoute des considérations plus philosophiques portant sur l'organisation de nos sociétés humaines. Werber s'est également fait un nom dans le cinéma, avec la réalisation de 'La Reine de nacre'. En 2006, il sort son premier long métrage, 'Nos amis les Terriens'. Capable de se renouveler sans cesse, il propose aussi pour la rentrée littéraire un nouveau roman très attendu, 'Le Papillon des étoiles' (3 octobre 2006). Ecrivain talentueux, il a su imposer son style avec audace et détermination

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture personnelle pour le challenge Frogzine 2017.

Challenge mystere Mai 2017 Frogzine

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Ce premier tome d’une trilogie sans conteste innovatrice et fantastique va vous plonger rapidement et de façon presque magique dans une histoire captivante.

A la suite d’un héritage Jonathan Wells hérite de la maison de son oncle Edmond et, malgré les mises en garde du testament de celui-ci, en s’aventurant dans la cave, fait une surprenante découverte.

Ce roman va ainsi nous immerger totalement dans le monde des fourmis avec les découvertes et les travaux révolutionnaires du vieil oncle entomologiste qu’est Edmond Wells !
Au contact de protagonistes minuscules et surprenants, je vous parle là de la princesse 56, du prince 327 et de la soldate 103 683 pour la première partie auxquelles s'ajoutera plus tard la soldate 4 000, nous pénètrerons dans l'histoire de la fédération bélokanienne.

Vivez alors le quotidien d’une fourmi comme si vous y étiez, interceptez leurs pensées, leurs émotions et suivez leurs aventures, vous découvrirez alors que nous ne sommes pas si différents !!
Ainsi c'est une histoire unique en son genre et double. Deux civilisations bien différentes qui vivent en parallèle, qui se côtoient, se croisent. Deux intrigues qui évoluent au même moment et finissent par en former plus qu'une. 
La communication est la base de ce premier tome et en plus du rythme et de l'originalité de ce récit, la remise en question et la sagesse qui s'en dégagent en font un roman adapté à tous, petits et grands.
Pas besoin d’être féru d’insectes pour apprécier ces petits personnages attachants. Chacun va devenir au fil des pages comme un ami, un héros que l’on va suivre en oubliant presque que si vous ouvrez les yeux, ses congénères sont là, près de vous, dans votre jardin.

Une relecture qui m’a replongée dans mon adolescence et j’ai retrouvé avec joie les énigmes proposées par Bernard Werber. De la même façon qu’à l’époque mais avec l’expérience actuelle j’ai réfléchi et tenter de regarder d’un autre œil pour trouver la solution. Quelques souvenirs sont parfois venus m’aider ou au contraire me piéger mais toujours pour mon plus grand plaisir.
Alors plongez-vous dans cette aventure comme dans un roman d’aventure, vous n’y verrez aucune différence, les héros sont attachants, coriaces et surprenants. Bonne lecture !