#DEC03 - Le-silence-des-dragonsPrésentation de l'éditeur

Lorsqu’une fille d’aubergiste fougueuse et sans le sou découvre un artefact aussi ancien que mystérieux ; lorsqu’une jeune noble délicate, en quête d’amour-propre, part à la recherche d’un peuple éteint depuis des siècles... Alors peut-être tout n’est-il pas perdu ? Peut-être réussiront-elles à mettre fin au Silence des Dragons...

 

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

Poche : 180 pages
Editeur : Lune Ecarlate
Date de sortie : 17 septembre 2016
Collection : Fantaisie Lunaire
Langue : Français
ISBN-10 : 2369761997
ISBN-13 : 978-2369761990
Dimension du produit : 22.4*15.*1.4cm
Prix : 17.00 €
Autre format : Numérique 825 KB
ASIN:
B01KP9WXQY
Prix : 4.99€

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

« Archéologue de formation, Alizée est une irrécupérable rêveuse, mais pas tellement branchée princesses, paillettes et guimauve ; cherchez plutôt du côté obscur (et sans cookies !). Sa fâcheuse tendance à rajouter des dragons ainsi que des ruines souterraines dans chacun de ses récits inquiète le F.B.I., fort heureusement personne ne sait encore ce qui se passe lorsqu’elle hurle à la lune.  »

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec le forum Au cœur de l’Imaginarium et les éditions Lune Ecarlate.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

J'ai découvert Alizée Villemin au travers de ses précédents écrits Steampunk . Vous le savez j'adore ce genre et les deux tomes de Lady Falkenna font partie de mes lectures favorites depuis. Ca route des personnages aux caractères forts et audacieux, elle a aussi une plume qui emporte le lecteur facilement et parfois loin dans le rêve. 

 

Alors lorsque j'ai entendu parler de cette sortie fantasy, autre de mes genres favoris avec le jeunesse, je n'ai pas hésité un instant à vouloir le découvrir. 

Je vais cependant, pour une fois débuter ma chronique par ce qui m'a le plus dérangé dans ce récit mais pas au point de ne pas être captivée par l'histoire. 

Alizée Villemin crée, avec le silence des dragons, un nouveau monde que nous allons découvrir au travers des personnages. Même si la plume est fluide et plutôt descriptive ce serait plutôt au niveau du contexte général que j'ai ressenti des lacunes. 

Lorsque nous rencontrons Faor et sa petite famille, nous en apprenons peu sur lui, sur son passé si ce n'est qu'il a été soldat dans une guerre et en est revenu changé. Plusieurs fois il sera question de conflit mais j'ai trouvé dommage de ne pas avoir plus d'informations sur la situation générale dans les royaumes.  

Même si des informations filtrent au fil des pages cela reste encore trop flou pour se faire un aperçu plus que succinct. 

Mais outre ce fait qui pourrait pour certains être rédhibitoire, le roman nous entraîne assez rapidement dans l'action au travers des choix surprenants mais courageux de deux jeunes femmes. 

En suivant pas à pas les aventures de Maëlys et Elenn, j'ai été emportée par le récit et ne désespère pas de voir mes questions trouver leurs réponses dans les tomes suivants. 

Maëlys comme Elenn sont deux jeunes femmes qui n'osent pas se réaliser mais qui dans leur cœur veulent croire à un destin autre que celui qu'elles subissent. 

Alors quand l'aventure se présente, pour l'une sous les traits d'un mythe inaccessible et pour l'autre celui d'un être majestueux et fantomatique que l'on croyait disparu, n'ont-elles d'autres choix que de suivre cet avenir qui s'ouvre à elles. 

Le lecteur va alors les découvrir tour à tour, chapitre après chapitre jusqu'à ce que le récit les réunisse. 

C'est ainsi que nous aurons l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'histoire de chacune, leur passé, leur ambition secrète et leurs désillusions. 

Alizée Villemin a su prouver, cette fois encore, que sa plume est capable de nous emporter dans un autre monde, même incomplet, de nous faire vibrer dans l'action et frémir d'anticipation. 

J'ai dévoré ce tome sur les Dracaenars en quelques heures et n'ai qu'une hâte, en lire les suivants. 

Le monde est posé, les personnages sont campés même si de nombreux points manquent encore au décor pour en avoir une vraie vision d'ensemble. J'ai apprécié suivre ces deux jeunes femmes dans leur épopée, dans cette quête personnelle qu'elles se sont données. 

Magie, ennemis redoutables sont au rendez-vous. 

En conclusion, J'attends donc d'en savoir plus avec la suite pour parler ou nom de coup de coeur. Mais en tout cas voici un récit qui mérite d'être découvert et approfondi. Je remercie donc l'auteure pour cette prise de risque en changeant de registre. Elle a su montrer qu'elle pouvait le faire et je n'ai aucun doute que les petits points faibles de ce tome disparaissent pour devenir des points forts par la suite.