#Avr7 - Un souffle, une ombre

Présentation de l'éditeur

 

Il faisait particulièrement doux ce soir-là.
Nous étions en été, un samedi soir, la fête annuelle de la base nautique des Crozes avait battu son plein toute la journée.
Justine avait demandé à ses parents, également présents, de pouvoir passer la nuit avec sa cousine et deux copains de classe sur l'îlot des Bois-Obscurs, au centre du lac. Un camping entre pré-adultes. Une récompense pour le bon travail fourni toute l'année. Promis, ils seraient de retour le lendemain, à 10 heures au plus tard.
Le dimanche matin, les adolescents se font attendre. L'un des parents, de rage, parcourt la distance à la nage. Sur l'îlot il découvre l'étendue du massacre : les corps meurtris, outragés, dénudés.
Les familles des victimes, des accusés, la région, tous vont connaître le chaos et le déclin.
Ma vie d'enfant a basculé ce jour-là. Quelqu'un – quelque chose –, au visage indéfini, malveillant, a pris possession de mon imaginaire, de mon âme.
Vingt ans après le drame, l'occasion de dépasser ce traumatisme collectif s'offre à moi.
Je vais enfin pouvoir donner un visage à mes peurs.

 

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

Format : Broché
Nombre de pages : 552 pages
Editeur : Fleuve editions
Date de sortie : 14 avril 2016
Langue : Français
Collection :
ISBN-10 : 2265115606
ISBN-13 : 978-2265115606
Dimension du produit : 14,1 x 4,2 x 21,1 cm
Prix : 20.90 €
Autre Format : Numérique 2063 KB 
ASIN : B01AB0OF3Q
Editeur : 12-21
Prix : 14.99€

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Christian Carayon, originaire du Sud-Ouest, enseigne l'histoire et la géographie en lycée depuis plus de 15 ans. Il vit actuellement dans la Sarthe. Passionné de littérature, il se lance dans l'écriture en 2012 et publie Le Diable sur les épaules, finaliste du Prix Ça m'intéresse histoire. Les Naufragés hurleurs, son deuxième roman, reprend le personnage du criminologue Martial de la Boissière.
Un souffle, une ombre est son 3e roman, déjà vendu en plusieurs langues avant même publication française.

 

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture personnelle.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

​Je ne connaissais pas la plume de Christian Carayon avant d'avoir lu ce roman. Et je dois dire que j'ai été surprise. 

Comme beaucoup de romans actuellement, nous vivons dès les premiers mots une situation dramatique du héros qui va en fait se dérouler beaucoup plus tard dans le récit. Du coup cela nous donne déjà un bon aperçu du style dramatique de l'auteur et de sa façon de nous faire appréhender une situation complexe et sous tension. 

Le héros dont on apprendra le nom par hasard au bout de plusieurs chapitres est un personnage torturé. Outre les évènements qui se sont déroulés sur le lac en 1990 et qui ont changé sa façon de voir innocente vers une angoisse récurrente et omniprésente, la déchéance de sa vie maritale et professionnelle en font un anti-héros. Il est sombre, renfermé, un peu lâche aussi à refuser les altercations et à préférer le recul vers une zone de confort plutôt qu'à faire face. 

Il semble pourtant nous offrir un autre visage avec sa décision de se reprendre en main et de suivre pour se refaire une santé professionnelle la piste des crimes du lac. Cela va le mener dans une enquête troublante, emplie de peur et de tension et vers des conclusions assez surprenantes.

Au fil des pages le lecteur a la sensation que l'enquête n'avance pas et pourtant il ne se lasse pas car il suit attentivement les pensées et l'avancée introspective de Marc-Edouard qui lui devient de plus en plus impliqué. 

Ce qui ne devait être qu'un moyen de relancer sa carrière au travers d'un mémoire sur l'influence de cet événement sur le déclin de la ville de son enfance devient au fur et à mesure une drogue et une source de perpétuel questionnement. 

Le lecteur sait cependant grâce au prologue que Marc-Edouard va trouver un indice, quelque chose qui va le rapprocher dangereusement du tueur de Basse-Misère. Pourtant les pages se tournent et il semble être de plus  en plus difficile de trouver une autre réponse que celle trouvée par les policiers de l'époque. Pourtant de minuscules points nous interpellent, entrouvrent des portes vers des pistes parfois minimes et cependant restée dans l'ombre au moment des faits, mais qui vont s’avérer importantes dans la suite.  Et bientôt un scénario improbable se trace sous les yeux de Marc-Edouard. De fil en aiguille, il va apprendre à connaître tous les protagonistes de cette sombre histoire, les aimer, les détester aussi ou les plaindre. Chacun de Justine à Emmanuel en passant par d’autres plus secondaires vont voir leur vie se dérouler sous ses yeux tels un caléidoscope d’émotions et parfois de souffrance.

De fil en aiguille, il va imaginer le pire, puis trouver un scénario plausible mais insoutenable. 

Dans sa recherche d'éléments pour son mémoire, d'éléments sur le déclin de sa ville, il va faire ressortir aussi des coïncidences, des événements malheureux mais bizarrement en lien avec d'autres découvertes de son enquête. De fil en aiguille, Marc va se rapprocher de la solution mais aussi d'une menace mortelle. 

Christian Carayon nous a concocté là un polar que je pourrais décrire comme tranquille sur les trois quart de son scénario. Pourtant le dernier quart va à lui seul faire pencher la balance. Car dans cette dernière partie, il va nous mener tambour battant à la suite de Marc et de sa découverte ultime. La tension va ainsi monter subrepticement jusqu'à nous étouffer d'angoisse dans les derniers chapitres.

Beaucoup trouverait que le récit se traîne, nous perd par ses fréquents allers retours entre passé et présent ou dans ses descriptions minutieuses de la nature de Valderieu, pourtant ce n'est pas ce que j'ai ressenti ici à suivre le personnage principal dans son besoin de vaincre sa peur du passé, ses angoisses presque psychotiques.

Christian Carayon a su trouver le rythme pour nous impliquer dans sa lecture, nous emmener en ballade dans ses montagnes jusqu'au moment où d'une poussée il va nous asséner la rude vérité telle une chute mortelle au fond du ravin. Les mots de l'auteur vont alors nous entraîner avec brio et allant vers un final stressant, le cœur au bord des lèvres d'angoisse et en même temps le cœur battant d'impatience de connaitre LA vérité.

En conclusion c'est donc un roman qui cache bien son jeu et nous emmène de bout en bout vers une conclusion perturbante et décrite avec dextérité.

 

~~~~~~~~~~
Où le trouver ?