avec tes yeuxPrésentation de l'éditeur:

 

Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D'épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu'il a déjà fragile. Si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d'un autre, torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer. Sire Cedric, maître en suspense et horreur, rejoint la collection " Sang d'encre " et signe un thriller diaboliquement perturbant.

 

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

Nombre de pages : 549 pages et 2130 KB en numérique
Éditeur : Presses de la Cité
Date de sortie : 8 octobre 2015
Collection : Sang d’encre
Langue : Français
ISBN-10: 2258115668X
ISBN-13: 978-2258115682
ASIN:
B015JRY3C4
Dimension du produit : 22.5*3.7*14  cm
Prix Éditeur : 21.50€ et 14.99€ en numérique

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Né en 1974, Sire Cedric vit à Toulouse. Il est l'auteur de sept romans et de deux recueils de nouvelles, aux frontières du thriller et du roman fantastique. Il a reçu le prix Masterton pour son roman L'Enfant des cimetièreset le prix Polar (festival de Cognac) pour son thriller De fièvre et de sang. Ses livres sont traduits en anglais, en polonais et en turc.

 

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec le blog Book-en-stock à l’occasion du mois de … Sire Cédric.
Je remercie Dup et Phooka pour leur confiance et pour cette découverte …

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

 « Avec tes yeux » est une grande première pour moi puisque je découvre ENFIN la plume de Sire Cédric malgré le fait que j’aie dans ma PAL un autre de ses titres.
Je l’avoue le synopsis m’a déjà fait chavirer, j’aime le thriller, j’aime les situations inextricables et les héros désabusés. Ici j’ai tout cela et plus encore.

Avez-vous déjà lu un thriller qui vous prenne aux tripes et vous déroute à la fois? Qui vous donne envie de le lire jusqu'au bout de la nuit et vous fasse frissonner de peur de le faire?

Ce sont ce genre de sensations que j'ai ressenti tout au long de ma lecture de Avec tes yeux de Sire Cédric

Au fil de l'histoire les éléments déconcertent le lecteur et le plongent dans un état proche de l'horreur. 

L'assassin est minutieux dans sa folie, ses gestes vus au travers de ces deux paires d'yeux nous troublent et nous font sombrer petit à petit dans le doute. 

De plus, Thomas et Nathalie sont tous deux à leur manière des malmenés de la vie.
Lui est victime d’insomnie depuis des mois si ce n’est des années, cela perturbe sa vie de tous les jours, son couple, son quotidien. Il veut s’en sortir et va donc voir un hypnothérapeute. La séance se passe normalement et puis tout bascule. A partir de ce moment la vie de Thomas va changer et aller de mal en pis.
C’est un personnage que l’on a envie de secouer et de plaindre à la fois.

Elle, est gendarme mais une gendarme assez particulière avec des antécédents qui la marquent et la pousse à rester en retrait de ses collègues. La colère, la honte aussi de ne pas se sentir normale n’arrange rien et un père surprotecteur mais surtout haut gradé sur le terrain en rajoute dans sa frustration.

Ce sont donc deux personnages troublés et troublants que nous allons suivre.

Thomas devient-il fou? Tout semble prouver que non alors comment est-ce possible?

Nathalie le soupçonne et doute de ses explications. Qui ne ferait pas de même tellement tout parait fou. 

Et de fil en aiguille des indices vont remonter à la surface. 

Petit à petit Thomas va se retrouver acculer et n'avoir plus qu'une seule option, trouver lui-même l'assassin pour s'innocenter et faire cesser ces cauchemars. 

C'est là que la plume de Sire Cédric va nous emporter dans l'intrigue et nous porter d'horreur en horreur vers cette fin complément géniale et surtout absolument impossible à deviner. 

Ou si vous l'avez fait je vous tire mon chapeau car la complexité du scénario et la dextérité de l'auteur à renouer les fils de l'écheveau pour nous, ne m'est apparue qu'à la dernière page tournée. 

Pourquoi tant de haine? 

A la fois thriller, récit fantastique et paranoïaque ce roman est sombre, dur, sanglant, empli de haine et de ressentiment mais aussi d'espoir. 

Les personnages comme Thomas et Nathalie ont leur passé trouble, nous les découvrons au fil des chapitres et nous attachons à eux malgré leurs défauts. 

L'un comme l'autre vont nous amener à ressentir des sentiments forts, de l'exaspération souvent pour Nathalie, de l'angoisse aussi pour Thomas ou simplement de la peine pour leur situation respective. 

Entre lui, accusé, pourchassé, traumatisé par ses cauchemars et visions et Elle, mise à l'écart, infantiliser par son propre père et moquer de ses collègues, nous  avons une paire plutôt surprenante.  

Rajoutons à cela un personnage atypique au possible, hacker, dreadlock et dont la théorie du complot est son quotidien. 

Qui croire? Thomas ? Parce que nous vivons à travers lui ce qu'il vit "avec ses yeux". Parce que sa détresse nous émeut?

Nathalie ? Parce qu'Avec ses problèmes de nourriture, de confiance  ou son besoin d'être reconnue ou malgré cela son intuition la pousse dans la bonne direction.

Ou Fox? Parce que son caractère paranoïaque nous rappelle d'autres personnages de romans adeptes de la théorie du complot et bien souvent dans le vrai. 

De nombreux fils se nouent et se dénouent dans le canevas de l'histoire. Des scènes complètes nous amènent à frémir de terreur sous la plume de l'auteur. Car le désaxé qu'ils poursuivent le sait et nous fait profiter au mieux des scènes sanglantes. Tel Thomas nous sommes aux premières loges pour "apprécier" le spectacle. 

Ce roman a su, en un peu plus de 500 pages, me faire ressentir à la fois de l'enthousiasme et un malaise profond. 

Pour la première fois depuis bien longtemps j'ai évité de lire la nuit. Je ne voulais pas découvrir par moi-même les cauchemars de Thomas. 
C’est donc une découverte que je suis encore troublée d’avoir faite.
Sire Cédric nous prend, nous retourne et nous entraine dans le flot de ses actions sans que le lecteur ait son mot à dire et même aussi sans que l’envie s’en fasse d’ailleurs ressentir.
Avec tes yeux nous prend aux tripes et au cœur et la fin va en laisser plus d’un sur le carreau.