Terra divinaPrésentation de l'éditeur

 

Lisandru et Catarina Caitucoli, époux nonagénaires à tendance increvables, règnent sur leur clan ainsi que sur leur domaine, la Terra Divina, une magnifique cerisaie. Pourtant, leur business ne leur rapporte pas que des queues de cerises. Et personne ne s’aviserait de venir fourrer son nez dans les affaires blanc comme coke de ces vieux mafieux. Jusqu’au jour où un gars de la famille Abbruzzi entraîne avec lui dans une mort « explosive » le lieutenant de Lisandru.
Flanqués d’une petite-fille vierge comme l’huile d’olive mais chaude comme la braise, d’un fils marié à une insupportable Irlandaise, d’ennemis cachés qui ressurgissent du passé et de fantômes a priori bienveillants, les Caitucoli auront fort à faire pour démêler le vrai du faux et comprendre pourquoi Orsu Abbruzzi leur a déclaré la guerre. Au cours du combat, certains de leurs propres secrets éclateront au grand jour. Catarina découvrira à ses dépens qu'on peut passer une vie entière aux côtés du même homme sans vraiment le connaître.
Au menu de cette tragédie jubilatoire dans laquelle les macchabées tombent comme des bigarreaux : clafoutis et vendetta.
Euh... non, pas clafoutis.

Les séries littéraires de la collection « Pulp » sont conçues comme des séries télévisées, avec plusieurs saisons de six épisodes chacune, chaque épisode étant écrit pour un temps de lecture moyen de 20 minutes.

Un épisode au format ebook paraît toutes les semaines, avec possibilité de précommander immédiatement la saison complète. Les intégrales numérique et papier sont proposées à la fin de chaque saison.

 

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

 

Format : Broché et Numérique 2822 KB
Nombre de pages en édition imprimée : 136 pages
Editeur : La Bourdonnaye
Date de sortie : 19 mars 2014
Langue : Français
Collection : Pulp
ISBN-10 :
ISBN-13 : 978-
ASIN:
B00IPMWWME
Dimension du produit : 12.9*2*19.8 cm
Prix : 13.00 € et 2.49€ en numérique

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Marie Fontaine est un auteur bilingue dont la langue maternelle est celle de Cervantes mais qui écrit dans celle de Molière. Ses influences : le cinéma asiatique, les films de genre, l’humour de Tarantino et celui d’Audiard. Côté livres, elle affiche une prédilection pour le fantastique de la grande époque du xixe et voue une admiration sans bornes à l’oeuvre de Frédéric Dard. Sa plume, volontiers cynique mais non dénuée de tendresse, aime à gratter sous le vernis humain, à la recherche de la part d’ombre qui sommeille en chacun de nous. Refusant de se laisser coller la moindre étiquette, elle met au point ses propres recettes d’écriture, mélangeant allègrement tous les genres. On peut également découvrir ses chroniques (livres papier et/ou numérique) sur son blog Dark Limelight.

 

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec les éditions La Bourdonnaye.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

Avec la collection Pulp, ce sont plusieurs épisodes regroupés parfois en intégrale que nous avons le bonheur de découvrir.
Après l'intégrale du "Vieux" et des "dessous de l'Elysee" de Thiebault de St Amand, j'ai voulu changer de climat et partir sous les cieux plus chaleureux et empli du doux son des cigales de la Terra Divina de Marie Fontaine.

Comment dire?

Ô, elles ont chanté les belles mais dès le premier épisode c'est aussi une autre musique que j'ai pu apprécier: celles d'un fusil de tireur d'élite et d'une explosion ensoleillée.

L'ambiance est posée.
Un mot est lancé : Vendetta!!

Et nous voilà lancés dans les aventures du clan Caitucoli et les règlements de compte à la mafioso.

J'ai adoré d'entrée l'humour, le chant des cigales et celui des cœurs qui saignent.

Marie Fontaine nous plonge de suite dans les histoires de voisinage et de jalousie de Malifaccio, une jolie petite île méditerranéenne.
On se retrouve en un tour de main, que dis-je de plume, dans les grandes sagas de l'été que regardaient nos mamans car tout y est : complot, chantage, vengeance, soleil et sentiments exacerbés dans une atmosphère très désuète au domaine de Terra Divina.
Le patriarche Lisandru vit encore au temps passé, pas de téléphone portable mais des talkies-walkies, un portail grand ouvert et aucune alarme mais des hommes de main  fidèles et des employés triés sur le volet.

Alors quand un grain de sable ou plutôt un explosion vient contrarier ce petit monde, la chaleur estivale fait grise mine face à celle de la vengeance.
Car à la Terra Divina, même les morts parlent et nous en racontent. Et les secrets qu'ils déterrent alors qu'on les enterre nous donnent l'eau à la bouche et les papilles livresques qui frétillent.
Cette intégrale nous tient en haleine de bout en bout par ces petits détails qui apparaissent et enchevêtrent les fils du roman. La vendetta est ouverte mais le lecteur se rend compte que les protagonistes se lancent dedans sans avoir tous les tenants et comme tous personnages natifs des îles ensoleillées, le sang est chaud et les réactions sanguines à souhait.
C'est donc sur un suspens bien tripant que Marie Fontaine nous laisse à la fin de la saison 1.
Et si comme moi vous avez adoré ces expressions imagées, son contexte explosif ou chaud bouillant (et pas seulement question climat) alors vous serez d'accord pour dire, à quand la suite????
Je remercie donc les éditions La Bourdonnaye et mes copines blogueuses pour cette découverte dans laquelle je me suis lancée, les doigts de pied en éventail et le parasol grand ouvert, car c'est une lecture légère et entraînante que la découpe en épisode rend facile à lire et à promener partout avec soi.